Aller au contenu principal

Le « fumier plaquette » équivaut au « fumier pailleux »

Le fumier de litières plaquette a des valeurs fertilisantes proches d’un fumier pailleux. Épandu sur prairies, les plaquettes se fondent rapidement sous la végétation.

La litière plaquette devient rapidement noire. Cette couleur rebute même si pour autant les animaux restent propres ce qui est visible avec les Charolais utilisés pour l’expérimentation ici en fin d’engraissement. © F. d'Alteroche
La litière plaquette devient rapidement noire. Cette couleur rebute même si pour autant les animaux restent propres ce qui est visible avec les Charolais utilisés pour l’expérimentation ici en fin d’engraissement.
© F. d'Alteroche

L’utilisation de plaquettes de bois aussi appelées plaquettes forestières donne de bons résultats pour la confection de litières pour bovins. Elles permettent de les substituer pour partie ou en totalité à de la paille de céréales. Ce procédé est d’autant plus intéressant en année sèche, quand la paille atteint des tarifs déraisonnables et qu’il y a abondance de bois disponible dans les bordures de parcelles. Ces litières plaquettes ont été testées à de multiples reprises avec différentes catégories de bovins et ont fait leurs preuves. Il est cependant nécessaire d’utiliser des plaquettes suffisamment sèches (plus de 75 % de MS) donc confectionnées bien en amont de leur utilisation, dans les délais préconisés par les promoteurs de cette technique. Idéalement coupe du bois en hiver, déchiquetage en cours de printemps, puis séchage en tas en été par exemple sous un hangar ou une stabulation pour avoir des plaquettes sèches à l’entrée de l’hiver.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
Alexandra, Jean-Pierre et leur fils Florian Lannez travaillent en Gaec avec 95 vaches sur 140 ha. Ils sont confrontés aux…
De combien augmente le coût de production de la viande bovine avec la flambée des charges ?
L’Institut de l’Elevage a simulé l’impact de la flambée des charges sur le coût de production du kilo de viande bovine.
Alexis Thibault, Gaec de la Vallée des Blondes, 250 mères Blondes d’Aquitaine naisseur-engraisseur, 3 associés, à Le Busseau, dans les Deux-Sèvres
[Bioscurité] « J’utilise une cloche pour protéger les cadavres de bovins adultes»
Alexis Thibault du Gaec de la vallée des blondes dans les Deux-Sèvres a acheté une cloche à cadavres de grande dimension, qui…
Le cheptel allaitant poursuit son recul sur les premiers mois de 2022
Au 1er avril 2022, le cheptel de vaches allaitantes était en recul de 2.9 % par rapport à la même date en 2021.
Anticiper un recul des disponibilités en paille en réalisant dès à présent un stock de plaquettes
Le bois plaquette a fait ses preuves pour confectionner la litière dans les élevages cultivant peu de céréales mais disposant de…
Contrôle par vidéo en abattoir : un bilan positif de l'expérimentation
Après deux ans d’expérimentation, les cinq abattoirs qui ont testé la vidéo dressent un bilan positif. Si sa mise en œuvre est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande