Aller au contenu principal
Font Size

Races bovines
Le cap des 10 000 IAP en Rouge des Prés


L´activité de l´Upra Rouge des Prés se concentre sur un noyau d´éleveurs motivés et dynamiques. Le nombre de vaches inscrites à l´Upra est passé de 7 918 en 2004 à 7 501 en 2006, ce qui représente une baisse de 2 à 3 % par an. A l´occasion d´une assemblée générale bien animée avec 120 personnes, ce phénomène, dû aux départs en retraite, au désintérêt de certains et à l´obligation, à partir de 2008, d´être connecté pour accéder à l´Upra, n´a pas été jugé alarmant. « L´Upra peut trouver un équilibre en ne fonctionnant qu´avec des éleveurs très impliqués dans les actions. »
Le domaine des Rues dans le Maine-et-Loire devrait accueillir l´Upra et la station d´évaluation en 2008 ou 2009. ©Upra Rouge des Prés

Un organisme de sélection pour 2008
Le cap des 10 000 IAP a été passé pour la race en 2006. « Les efforts pour adapter le catalogue de taureaux d´insémination à la demande, surtout vers les vêlages faciles, portent leurs fruits », analyse Albéric Valais, directeur de l´Upra. La constitution de l´organisme de sélection est toujours en phase de préparation. « Nous partons d´un fonctionnement très harmonieux avec Rouge des Prés sélection, Amélis et Genoé. Nous pensons être prêts pour janvier 2008. »
Labellisé pôle d´excellence rurale en décembre 2006, le projet porté par le Pays du Haut-Anjou ségréen vise à rassembler sur les lieux de la création de la race par Olivier de Rougé les organisations professionnelles. Le domaine des Rues, sur la commune Chenillé-Changé, devrait entrer en travaux dans le courant de 2007. Le déménagement de la station d´évaluation et des bureaux de l´Upra est prévu pour 2008 ou 2009.
La race célèbrera d´ailleurs en 2008 le centenaire de la création de la société des éleveurs et du livre généalogique. Une grande fête se prépare à cette occasion. « Il y aura des manifestations en ferme, au domaine des Rues, au Salon à Paris et à l´occasion d´un grand concours national que nous souhaitons organiser sur le nouveau foirail de Chemillé en septembre 2008. » Le Concours national de cette année est pour sa part prévu en septembre en parallèle du Festival de la viande d´Évron.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Bâchage des silos : des pistes pour dégager les pneus
Machinisme
La bonne conservation du tas d’ensilage passe par la pose d’une couverture parfaitement hermétique. Si la qualité des bâches est…
L’intérêt de l’épeautre en alimentation du troupeau allaitant tient à la présence des glumes.
L'épeautre, une céréale qui n'apporte pas que de l'énergie
Par la présence des enveloppes du grain riches en cellulose, l’épeautre est utile en engraissement pour sécuriser la ration. Il…
carte Arvalis estimation date de début de récolte du maïs ensilage
Les ensilages de maïs pourraient débuter plus tôt que prévu
Arvalis a publié une carte des dates de début possible des chantiers d'ensilage de maïs. Ce sera autour du 20 août en Rhône-Alpes…
broutards charolais au pré
L'offre en broutards restera limitée dans les prochains mois

Au 1er juin 2020, on dénombrait 511 000 mâles de race allaitante âgés de 6 à 12 mois dans la BDNI : un effectif en recul de 3…

David Durand, éleveur au GAEC des Gariottes (à gauche) et Christophe Seringe, technicien d’élevage à la SCA Le pré vert (à droite), un tandem de choc pour développer le veau rosé bio. © E. Durand
Le veau rosé bio comme alternative au broutard
Le veau rosé bio s’est développé depuis une dizaine d’années dans le Sud-Ouest. Pour le Gaec des Gariottes en Corrèze, cette…
Le kéfir est distribué à la naissance puis une fois par jour pendant les deux jours suivants. © L. Lamarre
Le kéfir pour hygiéniser le tube digestif des veaux
Le kéfir est une boisson fermentée fabriquée à partir de lait ou de sucre. Son usage se développe beaucoup en élevage bovin ces…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande