Aller au contenu principal

Performance des élevages
L´avance prise à 210 jours se confirme à l´abattage

Une étude du groupe régional génétique du GIE montre que les veaux ayant des performances à 210 jours de bon niveau donnent à l´engraissement un gain de poids de carcasse supérieur par jour de vie.


Les 10 000 jeunes bovins Charolais de la région Pays de la Loire soumis au contrôle de performances ont été triés sur le ratio intra-élevages poids à 210 jours (figurant sur le valorisé de pesée de Bovins croissance). Les animaux faisant partie du tiers supérieur pesaient en moyenne 306 kg à 210 jours, et ceux du tiers inférieur 231 kg. Et les premiers ont donné après engraissement 12 kg de carcasse de plus que les seconds, et ceci en 49 jours de moins.
« Les acquis sous la mère sont en général conservés, en conclut Freddy Lucas de la chambre d´agriculture de Mayenne. Cette différence de presque deux mois pour produire des carcasses dans la même gamme de poids pèse beaucoup dans les résultats d´un atelier, si on raisonne à la marge par place dans le bâtiment. » Cette étude a été aussi l´occasion de mesurer la variabilité très importante des résultats entre élevages des Pays de la Loire adhérants au contrôle de performances sur le critère gain de carcasse moyen par jour de vie (des JB charolais). 15 % d´entre eux sont en dessous de 700 g/jour de vie et les 10 % les plus performants sont à plus de 900 g/ jour de vie.
Presque deux mois de moins à l´engraissement pour des veaux ayant eu de bonnes performances sous la mère. ©DR

Cela se traduit par des âges à l´abattage de plus de 20 mois pour les premiers, et de moins de 16 mois pour les seconds. « Quand l´âge moyen à l´abattage est au-delà de 20 mois, c´est qu´il y a des problèmes techniques et la marge de progrès est très importante. »
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Delphine et Françk Maguet, Gaec Maguet James à Cristot dans le Calvados.Ignoble P élève ses deux petites femelles et le petit mâle a été adopté par une autre vache.
« Notre charolaise de 8 ans nous a déjà donné treize veaux »
Delphine et Franck Maguet, du Gaec Maguet James à Cristot dans le Calvados, ont dans leur troupeau ce que l'on appelle une bonne…
Fortement contesté lors de leur édification durant l'hiver 2015, les deux stabulations de 180 m de long avaient été vandalisées avec des tags injurieux puis partiellement incendiées en décembre 2016.
Le centre d’engraissement de Saint Martial le Vieux repris par la société T’RHEA
Le centre d’engraissement collectif de Saint Martial le Vieux situé sur le plateau de Millevaches dans la Creuse a été repris par…
Un foin de faible valeur à volonté est-il idéal pour des vaches allaitantes gestantes ?
Peut-on tolérer un déficit protéique important, susceptible de perturber le fonctionnement du rumen, sur la fin de gestation des…
[Prospective] Un net recul du cheptel allaitant se profile à l’horizon 2030
Une étude prospective réalisée par l’Institut de l’élevage fait état d’un recul proche de 600 000 têtes pour le nombre de vaches…
La France produit moins de jeunes bovins mais en consomme davantage
La France produit moins de jeunes bovins mais en consomme davantage
Bien qu’essentielle au maintien des équilibres de production entre les différentes catégories de bovins, la production française…
Niveau record pour l'Ipampa viande bovine en septembre 2021
L'Ipampa viande bovine est l'indice des prix d'achat des moyens de production pour les producteurs de viande bovine. Il permet de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande