Aller au contenu principal

L’Auvergne veut rattraper son retard de modernisation des bâtiments

En Auvergne, la moitié des bâtiments ont été construits avant 1994.
En Auvergne, la moitié des bâtiments ont été construits avant 1994.
© F. d'Alteroche

Les besoins en modernisation du parc des bâtiments d’élevage sont considérables en Auvergne, comme le révèle une récente enquête. Sur les 2137 exploitations qui ont répondu (dont 64 % pour le Cantal), trois quarts ont l’intention d’investir dans leurs bâtiments, avec parfois plusieurs investissements prévus, soit au total quelque 2530 projets mis en avant. Les exploitations allaitantes totalisent 23 % des projets. C’est dans la filière laitière que les besoins sont les plus importants (36 % des projets). Un besoin manifeste également d’accroître les capacités de stockage (36 % des projets dont les trois quarts pour stocker des fourrages). Cette enquête confirme le vieillissement du parc bâtiment auvergnat. Plus de la moitié des élevages allaitants enquêtés logent leurs vaches en étable entravée (et 43 % sur aire paillée). La moitié des bâtiments ont été construits avant 1994. Une approche des coûts d’investissements que représenteraient les projets évoqués par les éleveurs a montré que les besoins s’élèvent à 74 millions d’euros pour le secteur allaitant et à 132 millions d’euros pour la filière laitière. Au total pour l’Auvergne, ils atteignent 270 millions d’euros. Soit très exactement le montant des investissements réalisés au cours du précédent plan bâtiment.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Profiter d’une conjoncture plus favorable à la viande bovine pour bâtir un vrai projet de filière
Face à des volumes de production qui s’étiolent et à une pyramide des âges des éleveurs devenue préoccupante, les participants au…
Plusieurs paramètres entrent en jeu pour analyser la différence de rentabilité des systèmes, à commencer par le coût de production.
Les systèmes d’avenir existent déjà en élevages bovins viande !
Après avoir mis en avant les facteurs de variabilité de la rentabilité des exploitations bovins viande des Pays de la Loire et…
David Lachassagne a apprécié la rusticité et le rendement en grain et paille de l'orge hybride.
« J’ai choisi de ne récolter l’orge hybride qu’en grain et paille »
David Lachassagne, éleveur de charolais à Givarlais dans l’Allier, a testé cette année l’orge hybride sur trois hectares. Vu son…
Génisses ayant vêlées à deux ans - archives. La stratégie « vêlages à deux ans » stricte ne concerne que 1,3 % des troupeaux allaitants.
Vêlage à deux ans : une piste d’intérêt en bovins viande
En France, le vêlage à deux ans est très peu pratiqué en élevage allaitant. Pourtant, il permet d’améliorer l’efficience des…
Une enchère record à 15 400 € pour un futur reproducteur Charolais prometteur
Une vente aux enchères conjointement organisée par Charolais Expansion et le herd book charolais à l’occasion du dernier concours…
De nouvelles catégories pour les veaux mâles charolais engagés sur des concours reconnus par le Herd Book Charolais
Les 9 et 10 septembre prochain, la race Charolaise se donnera en spectacle sur le site du Marault à Magny-Cours dans la Nièvre.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande