Aller au contenu principal
Font Size

François Schmitt et Stéphane Gin, de Groupama
" L’assurance prairies démarre sa deuxième campagne "

L’assurance prairies a été lancée en 2016, pour accompagner le démarrage du contrat socle. Cette première année a été riche d’enseignement pour un produit qui est encore en phase de finalisation.

François Schmitt, président délégué de la fédération nationale Groupama, est polyculteur et éleveur de Charolais en Moselle.Stéphane Gin est directeur des marchés agricoles Groupama.
© Groupama
Comment s’est déroulée la campagne 2016, année de lancement de l’assurance prairies ?
François Schmitt - D’abord, de nombreux éleveurs ont pu apprécier l’intérêt pédagogique de notre outil de simulation. Il permet de bien comprendre le niveau d’exposition au risque climatique de leurs prairies et traduit très fidèlement ce qui se passe sur l’exploitation du début à la fin de l’année.

Ensuite, l’année s’est caractérisée par un début d’été très arrosé et une sécheresse en début d’automne. Or, l’impossibilité de faire pâturer ou de récolter à cause d’un excès d’eau n’est pas prise en compte dans le modèle actuel. L’assurance prairies est un contrat d’assurance indicielle, basé sur des données recueillies par satellite. Il faut bien comprendre que, pour l’instant, le modèle garantit les risques de déficit de pluviométrie et/ou de température qui peuvent affecter le rendement des prairies.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les systèmes les plus rémunérateurs ont joué systématiquement sur une part suffisante de céréales autoconsommées (>50 % des concentrés consommés de l’atelier), sur une bonne gestion du poste mécanisation, une productivité des UGB correcte et une productivité de la main-d’œuvre satisfaisante. © C. Delisle
Systèmes d'élevage bovins viande, quelle rentabilité ?
Un traitement statistique des coûts de production, collectés sur trois ans dans les Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, a permis…
jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
rayon viande bovine bio grande distribution Leclerc
La viande bovine bio ignore la crise
L’agriculture biologique continue d’avoir le vent en poupe. Elle semble même surfer sur la vague à la faveur des critiques sur…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande