Aller au contenu principal

Boeuf de Charolles
L´AOC à portée de main

Après un gros travail pour prouver la typicité de la viande de boeuf de Charolles et la qualité des prés d´engraissement, la filière a fait un grand pas en direction de l´AOC.


« Un travail approfondi mené par les professionnels et conforté par des expertises a convaincu le Comité national du lien étroit existant entre le boeuf de Charolles et son terroir. Les prés d´engraissement très spécifiques et le savoir-faire des éleveurs dans la maîtrise de l´engraissement constituent des éléments déterminants pour le produit », écrivait l´Inao en juin 2006. L´AOC n´est pas encore acquise mais elle est à portée de main. En tout cas, voilà qui a fait chaud au coeur du groupe porteur du projet « boeuf de Charolles ». Bien peu, en effet, croyaient à la capacité de démontrer la typicité du produit lorsque le dossier a été déposé en 2001. Les éleveurs en étaient pourtant convaincus mais, il fallait en faire la preuve.
« Ce qui a vraiment lancé le dossier, ça a été la démonstration en dégustation à l´aveugle de la différence entre du Charolais de la zone et du Charolais hors zone », explique Eléonore Sauvageot, animatrice de l´association Boeuf de Charolles. « Le syndicat s´est lancé à corps perdu dans cette démonstration ». De nombreux tests gustatifs ont été réalisés pour caractériser la viande. Résultats positifs : viande plus juteuse, arômes plus intenses.

Identifier les parcelles d´engraissement
L´autre grande étape fut de démontrer le lien entre la typicité de la viande et le terroir. « Le critère des prés d´engraissement était l´argument dont les éleveurs étaient le plus sûrs. Leurs savoir-faire, ils ne savaient pas forcément les décrire. Par contre ils étaient sûrs que certaines parcelles étaient meilleures que d´autres. »
Là encore, force études et vérifications d´experts sur le terrain ont permis de convaincre et surtout de préciser les critères qui caractérisent une bonne prairie d´engraissement.
« Un énorme boulot » va maintenant être engagé pour identifier et agréer les parcelles aptes à l´engraissement pendant la saison d´herbe, comme cela se fait pour les appellations viticoles ou l´huile d´olive. Leur reconnaissance se fera sur des critères pédologiques, botaniques et environnementaux. « On n´a pas fixé énormément de règles de conduite des parcelles, mais on vérifiera que l´éleveur a bien les pratiques traditionnelles par l´état de la prairie », explique Eléonore Sauvageot.

Suite à son avis, le Comité national de l´Inao a nommé des experts chargés de proposer l´aire géographique, qui devrait couvrir une large partie ouest de la Saône-et-Loire et le nord de la Loire. Certaines précisions doivent encore être apportées au projet de cahier des charges. La commission de l´Inao devait se rendre sur le terrain début novembre. Le zonage devrait être soumis à l´enquête publique courant 2008, l´obtention du précieux sésame étant espérée pour 2009 ou 2010.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les litières sont composées de paille mais également de plaquettes forestières issues de l’entretien des nombreuses haies présentes sur le parcellaire avec le choix récent d’en laisser « monter » quelque unes pour conforter la ressource en bois sur pied et s’adapter aux évolutions du climat avec davantage d’ombre en été. © F. d'Alteroche
"Un maximum de productivité par UTH et par UGB avec mon troupeau Charolais"
Bonne productivité numérique, mortalité maîtrisée, croissances de bon niveau, vêlage à deux ans de plus en plus fréquent… Tous…
La Chine fait s'envoler les cours des matières premières pour l'engraissement des bovins
La hausse est impressionnante. Elle ne concerne malheureusement pas le prix de la viande bovine mais celle des différentes…
Le cadran de Saint Yrieix en Haute-Vienne a fermé ses portes
Inauguré en décembre 2019, le marché au cadran de Saint-Yrieix-la-Perche a cessé ses activités depuis le 1er avril dernier.  
FCO : des mesures dérogatoires s'appliqueront avec l'Italie et l'Espagne
La Loi de Santé Animale s'applique à partir du 21 avril 2021. GDS France informe que des accords ont été trouvés avec l'Italie et…
signature du partenariat entre Cloé et Charal ayant eu lieu ce jour (Alexandre RAGUET, Directeur de Cloé et Franck LUCAS, Directeur des Etablissements Charal Metz)
Un contrat Label Rouge "gros bovins" entre Cloé, Charal et Cora
L'union de coopératives Cloé a signé le 7 avril 2021 un contrat tripartite avec les établissements Charal de Metz et Cora. Il est…
Les Japonais sélectionnent une souche de bovins pour l’élevage urbain
Nanifier les vaches pour les élever sur les toits des immeubles et favoriser ainsi l’élevage urbain et les circuits courts. Tel…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande