Aller au contenu principal

"L'accord avec le Mercosur semble n'avoir jamais été aussi proche"

Dans un communiqué du 28 mai, la FNB appelle une nouvelle fois le gouvernement à répondre concrètement à ses interrogations. L'accord pourrait intervenir dès fin juin.

élevage bovins viande au Brésil
© F.Moriset

"L’accord de libre-échange entre l’UE et le Mercosur, négocié depuis plus de 20 ans, semble n’avoir jamais été aussi proche. Dès la fin juin, l’UE pourrait, notamment, ouvrir son marché à 99 000 tonnes de viandes supplémentaires provenant du Brésil et de ses pays voisins, issues de systèmes d’élevage peu ou pas règlementés, largement responsables de la déforestation" annonce la FNB dans son communiqué du 28 mai 2019.

La FNB demande au gouvernement des réponses concrètes sur la traçabilité des animaux et la qualité sanitaire des viandes du Mercosur pour prouver qu'elle est déterminée à protéger la santé des consommateurs, l’environnement et l'élevage." :

"Alors que, contrairement à la règlementation qui s’applique au sein de l’UE, il n’existe aucune obligation de traçabilité individuelle des bovins dans les pays du Mercosur et que les règles de l’OMC interdisent à l’Europe d’imposer cette obligation à ses partenaires commerciaux, comment la France entend-elle améliorer le système de sécurité sanitaire des viandes sud-américaines dont l’absence de fiabilité n’est malheureusement - depuis le scandale de la viande avariée au Brésil -plus à démontrer ?"

"Alors que tous les produits antimicrobiens interdits au sein de l’UE sont utilisés en routine dans l’alimentation des bovins au Brésil et que l’Europe ne peut pas, au regard de l’OMC, interdire à ses partenaires commerciaux de les utiliser, comment la France entend-elle protéger la santé de ses consommateurs ?

"Alors que les éleveurs brésiliens utilisent les antibiotiques comme activateurs de croissance dans l’engraissement de leurs bovins – une pratique strictement proscrite au sein de l’UE – mais que, là encore, l’application par l’Europe de cette interdiction à ses importations nécessite une longue négociation au niveau de l’OMC, quelles garanties concrètes la France est-elle en mesure d’apporter sur ce plan ?"

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Vignette
Quand arrive l’heure du vêlage
Différents facteurs influencent la durée de gestation, mais c’est bien le veau qui déclenche lui-même le moment de la mise bas…
 © C.Delisle
Un « RIP » qui agace bien des acteurs de la ruralité
Un Référendum d’initiative partagée pour les animaux a été lancé début juillet par le journaliste Hugo Clément. Cette initiative…
Vignette
Photovoltaïque, une énergie simple à mettre en œuvre
Produire une énergie décarbonée tout en finançant la construction d’un bâtiment, c’est l’opportunité qu’offre le photovoltaïque…
Vignette
Voyage au centre de la bouse de vache
La bouse de vache est un écosystème fascinant. Elle intéresse depuis longtemps les entomologistes, scientifiques spécialisés dans…
Claude Piet (à droite) et Mickaël Lelaure de Terrena. « Le changement le plus net est que les jeunes bovins sont plus calmes et passent plus de temps couchés. » © S. Bourgeois
Une alimentation compacte pour éviter tout tri de la ration
Au Gaec des Puits dans le Maine-et-Loire, de l’eau est ajoutée dans la ration complète des jeunes bovins, depuis deux ans. Ce…
 © C. Mandin
Cédric Mandin, FNB : « il faut se focaliser sur les indicateurs de marché »
Cédric Mandin, éleveur en Vendée et secrétaire général de la Fédération nationale bovine, tire le bilan de l’action de retenue en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande