Aller au contenu principal

La température de litière comme indicateur de curage

Pour réduire l'exposition des veaux aux proliférations microbiennes du fumier, il est nécessaire de limiter la température interne de la litière.

Dans un bâtiment, la litière joue un rôle important dans la concentration des germes émis par les animaux au travers de leurs différentes sécrétions (fèces, urines, sécrétions utérines et vaginales...). Elle peut, lorsqu’elle est trop chaude, être également un accélérateur de la dynamique de contamination, « la température étant favorable aux développements bactériens. La prise de la température de litière constitue ainsi une aide à la bonne gestion des aires paillées. La relever vise en effet à connaître les conditions au-delà desquelles les risques sanitaires induits par la litière sont trop importants et, ainsi, à rechercher la durée d’accumulation optimale entre deux curages. Les recommandations données en allaitant ont été ajustées par rapport à celles conseillées en lait, compte tenu de la gestion différente des bâtiments. En lait, la prise de température est assez facile à mettre en place du fait d’un indicateur simple à repérer : la qualité du lait.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
Alexandra, Jean-Pierre et leur fils Florian Lannez travaillent en Gaec avec 95 vaches sur 140 ha. Ils sont confrontés aux…
De combien augmente le coût de production de la viande bovine avec la flambée des charges ?
L’Institut de l’Elevage a simulé l’impact de la flambée des charges sur le coût de production du kilo de viande bovine.
Fin de la rétention des jeunes bovins
Depuis fin mars, les sorties de jeunes bovins de type viande sont plus importantes. Elles correspondent à un décalage des ventes…
Alexis Thibault, Gaec de la Vallée des Blondes, 250 mères Blondes d’Aquitaine naisseur-engraisseur, 3 associés, à Le Busseau, dans les Deux-Sèvres
[Bioscurité] « J’utilise une cloche pour protéger les cadavres de bovins adultes»
Alexis Thibault du Gaec de la vallée des blondes dans les Deux-Sèvres a acheté une cloche à cadavres de grande dimension, qui…
Angeline, Thierry et Martin Radiguet. « On n’envisageait pas de passer l’exploitation en agriculture biologique sans finir nos animaux. La bascule est un outil indispensable pour piloter cette phase."
D’un système naisseur conventionnel à un système naisseur-engraisseur bio
Au Gaec des Hautes Broudières à Tourouvre au Perche dans le Perche ornais, le passage à l’agriculture biologique a été synonyme d…
Le projet Pheno 3D émane d’une demande de modernisation de la part du réseau des organismes Bovins croissance.
Le pointage et la pesée des veaux allaitants s’automatisent grâce à l’imagerie 3D
Une petite révolution se prépare pour le pointage et la pesée des veaux. Les tests d’un prototype démarrent ce printemps. En 2024…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande