Aller au contenu principal

En race Blanc bleu et Charolais
La semence sexée est disponible

Pouvoir choisir le sexe du veau est désormais une réalité pour les éleveurs en race Blanc Bleu et Charolais.

Dartagnan du Castillon fait partie des neuf taureaux de semences
sexées Blanc Bleu disponibles. Sa semence est sexée femelle.
Dartagnan du Castillon fait partie des neuf taureaux de semences
sexées Blanc Bleu disponibles. Sa semence est sexée femelle.
© DR

Les éleveurs de Blanc Bleu ont aujourd’hui la possibilité de choisir le sexe de leur veau, grâce à des paillettes de semences sexées par BBG (Belgian Blue Group) et son partenaire AWE (Association Wallone de l’élevage). Cette technique est effectuée au laboratoire de sexage de Deventer aux Pays-Bas. La maîtrise du sexe des veaux permet aux éleveurs d’accélérer le progrès génétique en renouvelant plus facilement leur troupeau et en réduisant les coûts d’élevage. C’est pourquoi, la semence sexée doit être d’une grande fiabilité (sur la qualité du tri et de la semence) et un soin particulier doit être accordé au choix des taureaux destinés au sexage. BBG annonce un niveau de fiabilité de 90 % et propose des paillettes sexées permettant de produire au choix des mâles ou des femelles. En ce qui concerne les taureaux sexés pour le croisement, seules des « paillettes mâles » sont proposées. À l’opposé, les taureaux d’élevage avec un pedigree plus intéressant sont disponibles uniquement en paillettes femelles. BBG propose une dizaine de taureaux dont la semence est sexée et annonce un prix de vente des paillettes variant de 35 à 62 euros.

m

En Charolais aussi

Depuis janvier, l’entreprise de sélection Gènes Diffusion propose la semence sexée femelle de Réaliste. « Le choix de Réaliste a été motivé par ses qualités maternelles. À ce jour, un peu plus de 400 doses ont été utilisées, mais il est trop tôt pour en tirer le bilan », explique Patrick Reversé, directeur technique section charolais de Gènes Diffusion. Tous les taureaux ne sont pas « sexables ». Il faut des taureaux testés très favorablement et encore vivants. D’autre part, le taux de gestation est meilleur sur génisses que sur vaches ce qui réduit l’utilisation pour le moment. Un autre taureau est en cours de sexage (Sisteron) à Cogent (laboratoire en Angleterre) et en parallèle de la semence sexée mâle est en cours d’élaboration, suite à une demande émergente de naisseurs pour une valorisation immédiate en broutards. Deux problématiques se posent, avoir un taureau avec des facilités de naissance élevées et utiliser la semence sexée « mâle » sur vaches sans trop de perte de taux de gestation. « Le taux de fiabilité ‘mâle’ est de 75 % garanti contre 90 % en femelles. La fiabilité en ‘semence femelle’ est suffisante pour optimiser le renouvellement sur les meilleures femelles du troupeau. Une fois le renouvellement assuré en femelles de qualité, on peut utiliser des taureaux plus typés ‘viande’ sur le reste du troupeau. Une fois la fiabilité de la semence ‘mâle’ confirmée, elle pourra permettre aux éleveurs d’optimiser conjointement le renouvellement et la production de broutards ou jeunes bovins à haute valeur ajoutée. Ce nouvel outil permet une reproduction plus pointue et plus rentable, mais l’investissement génétique est forcément plus important pour l’éleveur. Il faut compter un surcoût de 20 euros par dose », conclut Patrick Reversé.

Renseignements sur www.netbbg.com et sur www.genesdiffusion.co

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

tas de fumier compact maturé stocké au champ
Le fumier stocké au champ ne présente pas de risque de pollution nitrique
D'après un essai à la ferme expérimentale de Derval, le stockage du fumier compact ou très compact en andain au champ, après deux…
 L’outil mesure 6 m de long. Il se positionne sur le télescopique soit dans l’alignement de la flèche ou perpendiculairement à cette dernière. Ces deux positionnements correspondent aux deux usages pour lequel cet outil a été conçu et est utilisé : à savoir faciliter la mise en place des bâches en plastique une fois le silo tassé ou soulever les barrières en tubulaires dans la stabulation en intervenant à distance depuis le couloir situé devant les ... © F. d'Alteroche
Tirer les bâches d’ensilage sans efforts
À Thoisy-le-Désert en Côte-d’Or, Ludovic Roy place et retire sans difficultés les bâches en plastique des silos avec une rallonge…
Vignette
Plan de relance : des aides pour la biosécurité et le bien-être animal
Le volet agricole du plan de relance comprend une mesure « pacte biosécurité et bien-être animal ». Le dispositif sera piloté par…
Prix des céréales : les raisons de la flambée des cours
Grandes Cultures
Blé, orge, maïs : les prix de l'ensemble des marchés des céréales ont connu une hausse brutale ces dernières semaines. Cette…
Cette année, la campagne de vêlages se passe vraiment bien avec 85 % de vêlages sans aide, et les retours en chaleurs sont nettement plus rapides qu’auparavant. Pour certaines, c’est quinze jours après le vêlage. © S. Bourgeois
Une approche globale pour une reproduction au top
Des vaches bien préparées au vêlage retournent vite en chaleurs. C’est l’expérience qu’a faite Jean-Michel Michelot, éleveur dans…
Le plan protéines n’oublie pas l’herbe

La stratégie nationale protéines végétales, dévoilée le 1er décembre vise à réduire la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande