Aller au contenu principal
Font Size

En race Blanc bleu et Charolais
La semence sexée est disponible

Pouvoir choisir le sexe du veau est désormais une réalité pour les éleveurs en race Blanc Bleu et Charolais.

Dartagnan du Castillon fait partie des neuf taureaux de semences
sexées Blanc Bleu disponibles. Sa semence est sexée femelle.
Dartagnan du Castillon fait partie des neuf taureaux de semences
sexées Blanc Bleu disponibles. Sa semence est sexée femelle.
© DR

Les éleveurs de Blanc Bleu ont aujourd’hui la possibilité de choisir le sexe de leur veau, grâce à des paillettes de semences sexées par BBG (Belgian Blue Group) et son partenaire AWE (Association Wallone de l’élevage). Cette technique est effectuée au laboratoire de sexage de Deventer aux Pays-Bas. La maîtrise du sexe des veaux permet aux éleveurs d’accélérer le progrès génétique en renouvelant plus facilement leur troupeau et en réduisant les coûts d’élevage. C’est pourquoi, la semence sexée doit être d’une grande fiabilité (sur la qualité du tri et de la semence) et un soin particulier doit être accordé au choix des taureaux destinés au sexage. BBG annonce un niveau de fiabilité de 90 % et propose des paillettes sexées permettant de produire au choix des mâles ou des femelles. En ce qui concerne les taureaux sexés pour le croisement, seules des « paillettes mâles » sont proposées. À l’opposé, les taureaux d’élevage avec un pedigree plus intéressant sont disponibles uniquement en paillettes femelles. BBG propose une dizaine de taureaux dont la semence est sexée et annonce un prix de vente des paillettes variant de 35 à 62 euros.

m

En Charolais aussi

Depuis janvier, l’entreprise de sélection Gènes Diffusion propose la semence sexée femelle de Réaliste. « Le choix de Réaliste a été motivé par ses qualités maternelles. À ce jour, un peu plus de 400 doses ont été utilisées, mais il est trop tôt pour en tirer le bilan », explique Patrick Reversé, directeur technique section charolais de Gènes Diffusion. Tous les taureaux ne sont pas « sexables ». Il faut des taureaux testés très favorablement et encore vivants. D’autre part, le taux de gestation est meilleur sur génisses que sur vaches ce qui réduit l’utilisation pour le moment. Un autre taureau est en cours de sexage (Sisteron) à Cogent (laboratoire en Angleterre) et en parallèle de la semence sexée mâle est en cours d’élaboration, suite à une demande émergente de naisseurs pour une valorisation immédiate en broutards. Deux problématiques se posent, avoir un taureau avec des facilités de naissance élevées et utiliser la semence sexée « mâle » sur vaches sans trop de perte de taux de gestation. « Le taux de fiabilité ‘mâle’ est de 75 % garanti contre 90 % en femelles. La fiabilité en ‘semence femelle’ est suffisante pour optimiser le renouvellement sur les meilleures femelles du troupeau. Une fois le renouvellement assuré en femelles de qualité, on peut utiliser des taureaux plus typés ‘viande’ sur le reste du troupeau. Une fois la fiabilité de la semence ‘mâle’ confirmée, elle pourra permettre aux éleveurs d’optimiser conjointement le renouvellement et la production de broutards ou jeunes bovins à haute valeur ajoutée. Ce nouvel outil permet une reproduction plus pointue et plus rentable, mais l’investissement génétique est forcément plus important pour l’éleveur. Il faut compter un surcoût de 20 euros par dose », conclut Patrick Reversé.

Renseignements sur www.netbbg.com et sur www.genesdiffusion.co

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Bâchage des silos : des pistes pour dégager les pneus
Machinisme
La bonne conservation du tas d’ensilage passe par la pose d’une couverture parfaitement hermétique. Si la qualité des bâches est…
L’intérêt de l’épeautre en alimentation du troupeau allaitant tient à la présence des glumes.
L'épeautre, une céréale qui n'apporte pas que de l'énergie
Par la présence des enveloppes du grain riches en cellulose, l’épeautre est utile en engraissement pour sécuriser la ration. Il…
carte Arvalis estimation date de début de récolte du maïs ensilage
Les ensilages de maïs pourraient débuter plus tôt que prévu
Arvalis a publié une carte des dates de début possible des chantiers d'ensilage de maïs. Ce sera autour du 20 août en Rhône-Alpes…
broutards charolais au pré
L'offre en broutards restera limitée dans les prochains mois

Au 1er juin 2020, on dénombrait 511 000 mâles de race allaitante âgés de 6 à 12 mois dans la BDNI : un effectif en recul de 3…

David Durand, éleveur au GAEC des Gariottes (à gauche) et Christophe Seringe, technicien d’élevage à la SCA Le pré vert (à droite), un tandem de choc pour développer le veau rosé bio. © E. Durand
Le veau rosé bio comme alternative au broutard
Le veau rosé bio s’est développé depuis une dizaine d’années dans le Sud-Ouest. Pour le Gaec des Gariottes en Corrèze, cette…
Le kéfir est distribué à la naissance puis une fois par jour pendant les deux jours suivants. © L. Lamarre
Le kéfir pour hygiéniser le tube digestif des veaux
Le kéfir est une boisson fermentée fabriquée à partir de lait ou de sucre. Son usage se développe beaucoup en élevage bovin ces…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande