Aller au contenu principal

Bouchers-Charcutiers
La profession recrute


D´après les statistiques de la Confédération française de la boucherie-charcuterie-traiteur, il y avait en 2005, en France, 19 249 entreprises vendant de la viande en boutique, sur les marchés ou au cours de tournées. Si l´on analyse plus précisément le domaine d´activité de ces dernières, elles ne sont que 7717 à travailler strictement en boucherie. La plupart d´entre elles exerçant la double activité de boucherie et charcuterie. Le chiffre d´affaires global de ce secteur représente 6,1 milliards d´euros, soit une moyenne de 331 657 euros par entreprise. Un dernier chiffre cachant de grosses disparités.
Pas de chômage
Ces entreprises sont à peu près équitablement réparties entre les zones urbaines et rurales et pour ce qui est des effectifs, 63 % d´entre elles emploient en moyenne un à trois salariés. « Le métier recrute et il est important de le faire savoir ! », souligne la Confédération française de la boucherie charcuterie-traiteur. « La boucherie artisanale souhaite attirer de nombreux jeunes intéressés par les métiers de bouche et, de fait, contrecarrer le déficit d´image dont souffre la profession en lui apportant des forces vives. Le paradoxe, dans ce secteur, est qu´il ignore le chômage et se trouve en perpétuelle recherche de salariés. » Actuellement un peu plus de 3500 apprentis sont répartis dans les 110 centres de formation présents sur le territoire français.
La boucherie artisanale veut attirer les jeunes et redonner une meilleure image à la profession en lui apportant des forces vives. ©S. Bourgeois
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Profiter d’une conjoncture plus favorable à la viande bovine pour bâtir un vrai projet de filière
Face à des volumes de production qui s’étiolent et à une pyramide des âges des éleveurs devenue préoccupante, les participants au…
David Lachassagne a apprécié la rusticité et le rendement en grain et paille de l'orge hybride.
« J’ai choisi de ne récolter l’orge hybride qu’en grain et paille »
David Lachassagne, éleveur de charolais à Givarlais dans l’Allier, a testé cette année l’orge hybride sur trois hectares. Vu son…
Génisses ayant vêlées à deux ans - archives. La stratégie « vêlages à deux ans » stricte ne concerne que 1,3 % des troupeaux allaitants.
Vêlage à deux ans : une piste d’intérêt en bovins viande
En France, le vêlage à deux ans est très peu pratiqué en élevage allaitant. Pourtant, il permet d’améliorer l’efficience des…
Plusieurs paramètres entrent en jeu pour analyser la différence de rentabilité des systèmes, à commencer par le coût de production.
Les systèmes d’avenir existent déjà en élevages bovins viande !
Après avoir mis en avant les facteurs de variabilité de la rentabilité des exploitations bovins viande des Pays de la Loire et…
Une enchère record à 15 400 € pour un futur reproducteur Charolais prometteur
Une vente aux enchères conjointement organisée par Charolais Expansion et le herd book charolais à l’occasion du dernier concours…
De nouvelles catégories pour les veaux mâles charolais engagés sur des concours reconnus par le Herd Book Charolais
Les 9 et 10 septembre prochain, la race Charolaise se donnera en spectacle sur le site du Marault à Magny-Cours dans la Nièvre.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande