Aller au contenu principal

Bouchers-Charcutiers
La profession recrute


D´après les statistiques de la Confédération française de la boucherie-charcuterie-traiteur, il y avait en 2005, en France, 19 249 entreprises vendant de la viande en boutique, sur les marchés ou au cours de tournées. Si l´on analyse plus précisément le domaine d´activité de ces dernières, elles ne sont que 7717 à travailler strictement en boucherie. La plupart d´entre elles exerçant la double activité de boucherie et charcuterie. Le chiffre d´affaires global de ce secteur représente 6,1 milliards d´euros, soit une moyenne de 331 657 euros par entreprise. Un dernier chiffre cachant de grosses disparités.
Pas de chômage
Ces entreprises sont à peu près équitablement réparties entre les zones urbaines et rurales et pour ce qui est des effectifs, 63 % d´entre elles emploient en moyenne un à trois salariés. « Le métier recrute et il est important de le faire savoir ! », souligne la Confédération française de la boucherie charcuterie-traiteur. « La boucherie artisanale souhaite attirer de nombreux jeunes intéressés par les métiers de bouche et, de fait, contrecarrer le déficit d´image dont souffre la profession en lui apportant des forces vives. Le paradoxe, dans ce secteur, est qu´il ignore le chômage et se trouve en perpétuelle recherche de salariés. » Actuellement un peu plus de 3500 apprentis sont répartis dans les 110 centres de formation présents sur le territoire français.
La boucherie artisanale veut attirer les jeunes et redonner une meilleure image à la profession en lui apportant des forces vives. ©S. Bourgeois

Les plus lus

élevage de vaches de race aubrac en Lozère
« Avec nos 90 vaches aubracs et 60 génisses à l’engraissement, nous dégageons 50 000 euros de revenu disponible pour deux associés »

En Lozère, David et Ludovic Cayrel élèvent 90 vaches aubracs et 60 génisses à l’engraissement chaque année. La valorisation de…

éleveurs bovins viande bâtiment charolaise
« Nous faisons naître 360 veaux dans l’hiver sous un même bâtiment »

Le Gaec Gauthé, dans la Nièvre, a choisi il y a une vingtaine d’années de faire vêler dans un grand bâtiment les vaches…

Frédéric Busarello, éleveur de limousines et de comtoises situé à Ceyrat dans le Puy-de-Dôme
Astuce d'éleveur : des piquets fixés par du sable dans des manchons de PVC

Situé en zone pavillonnaire, Frédéric Busarello, éleveur de limousines et de comtoises, a dû tenir compte des contraintes…

Jean-Michel, Michelle et leur fils Damien : « Le bâtiment, peu profond, permet de voir tout le troupeau en un coup d'œil. »
Bâtiment d’élevage : « Nous avons changé plusieurs fois d’avis avant d’aboutir à un projet façonné selon nos besoins »

Jean-Michel, Michelle et Damien Martin, situés dans la Creuse, ont lancé leur projet de bâtiment en 2019. Entre l’idée de…

Congrès FMBV : face à la décapitalisation, « on est là pour regarder les choses en face et avancer ensemble »

En 2023, les marchés de bétail vif ont enregistré une baisse d’activité de 8,8 %, en lien notamment avec la décapitalisation.…

« Ma rotation n’est pas figée. Elle est plutôt opportuniste et s’adapte en fonction des rendements », explique Fabien Fabre, basé à Cassagnes-Bégonhès dans ...
« Je produis toute l’alimentation des vaches allaitantes en semis direct sous couvert »

Au cœur de l’Aveyron, l’EARL Mazel Fabre produit toute l’alimentation de ses vaches allaitantes en semis direct sous couvert…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande