Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Bonnes pratiques d´élevage
La nouvelle version de la Charte est lancée

La version 2007 prendra en compte la réglementation européenne du Paquet hygiène et la conditionnalité des aides PAC.


Lancée en 1999, revue en 2003, la Charte des bonnes pratiques d´élevage est en 2007 actualisée pour tenir compte de l´évolution du contexte réglementaire des élevages. Cette version va se mettre en place en douze à dix-huit mois, la version 2003 assurant entre-temps la transition. « Elle a pour but d´accompagner les éleveurs dans la mise en oeuvre du Paquet hygiène », explique Régis Chevallier, coprésident du comité national de la Charte. Un guide d´application du Paquet hygiène est en cours de finalisation au niveau de la profession et devait être envoyé à la DGAL en octobre ; il devrait être achevé dans un an et faire dans les deux cents pages. La Charte se veut en être l´explication claire et concise.
Contrôle externe
La nouvelle version de la Charte est d´autre part mise en cohérence avec la conditionnalité des aides PAC. « Elle devient ainsi un moyen de mieux se préparer à d´éventuels contrôles et donc un élément rassurant pour les éleveurs », estime Bernard Malabirade, coprésident du comité national de la Charte. Ainsi actualisée, la Charte passe de 35 à 48 points d´application répartis en huit chapitres. Six d´entre eux concernent les veaux d´élevage et de boucherie, ce qui représente la troisième nouveauté. La profession devrait par ailleurs proposer dans les prochains mois un dispositif national de contrôle par un organisme certificateur externe. Treize régions sur vingt avaient jusqu´à présent mis en place un contrôle externe(1). L´objectif est d´harmoniser et de généraliser les procédures, et aussi de faire face à la baisse importante des financements régionaux.
La nouvelle version de la Charte est mise en cohérence avec la conditionnalité des aides PAC. ©DR

Chiffres clés
. 125 000 éleveurs ont signé la Charte soit 80 % des détenteurs de plus de 20 vaches laitères et 59 % des détenteurs de plus de 20 vaches allaitantes
. 3500 techniciens formés et agréés


(1) 3 % des élevages audités + les GIE maîtres d´oeuvre et les organismes.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

[Covid 19] Quand l'éleveur François Garrivier prend la plume et dénonce l’attitude des acteurs de l’aval de la filière viande
Eleveur de Charolaises dans la Loire, François Garrivier dénonce le double discours des acteurs de l’aval de la filière viande…
chargement de bovins en ferme
[Covid-19] Les abatteurs se démènent pour remplir leur mission

Après une première semaine folle, au cours de laquelle la demande en viande a explosé, les entreprises du commerce et de l'…

[Covid-19] La « renationalisation » des achats de viande bovine doit aussi profiter aux éleveurs
Alors que suite à l’arrivée du coronavirus les enseignes de la grande distribution ont vu leurs ventes gonfler suite au…
[Covid-19] Le marché de la viande bovine bouleversé
Les restrictions prises par les différents Etats membres pour contenir la pandémie de Covid-19 auront inévitablement des effets…
Cette étude confirme que le rapport entre le poids de l’animal à la sortie de la ferme et la viande nette réellement utilisable (250 kg), varie selon de nombreux critères amont (race, catégorie de l’animal, état d’engraissement…). © C. Delisle
De l’animal au steak, des rendements passés à la loupe
L’Institut de l’élevage et Interbev ont mis à jour les rendements d’abattage et de découpe des principales races bovines abattues…
France Conseil Elevage demande le report de toute intervention en élevage
Les entreprises de conseil en élevage demandent le report des interventions de leur techniciens dans les exploitations, se…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande