Aller au contenu principal

« Je ne travaillerais plus sans chien ! »

Pierrick Berthelot, éleveur en Ille-et-Vilaine, est un utilisateur inconditionnel de chiens de troupeau. Il a déjà dressé sept Border Collie pour l’aider au quotidien.

« J’ai eu mon premier vrai chien de troupeau en 2002. Au départ en retraite de mes parents, cela devenait difficile de réaliser le travail seul et c’est en voyant un voisin travailler avec son chien que j’ai eu le déclic. À force d’en parler autour de moi, on m’a offert mon premier chien non LOF (livre des origines françaises) en 2000. J’ai perdu deux ans à essayer de le dresser. C’est pourquoi, je suis désormais très minutieux dans le choix du chiot », raconte Pierrick Berthelot, à la tête d’un troupeau naisseur-engraisseur de 90 mères charolaises et salers, à Pacé, en Ille-et-Vilaine(1). L’instinct du chien pour le troupeau est très important. « En choisissant un animal avec pedigree, je mets davantage de chance de mon côté pour la suite. Au bout de cinq ans maximum, j’en forme un nouveau. J’ai ainsi en permanence deux chiens au travail », ajoute l’éleveur. Gaston, 8 ans, et Joie (fille de Gaston), 2,5 ans sont les deux compagnons de travail actuels.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Vignette
Quand arrive l’heure du vêlage
Différents facteurs influencent la durée de gestation, mais c’est bien le veau qui déclenche lui-même le moment de la mise bas…
 © C.Delisle
Un « RIP » qui agace bien des acteurs de la ruralité
Un Référendum d’initiative partagée pour les animaux a été lancé début juillet par le journaliste Hugo Clément. Cette initiative…
Vignette
Photovoltaïque, une énergie simple à mettre en œuvre
Produire une énergie décarbonée tout en finançant la construction d’un bâtiment, c’est l’opportunité qu’offre le photovoltaïque…
Vignette
Voyage au centre de la bouse de vache
La bouse de vache est un écosystème fascinant. Elle intéresse depuis longtemps les entomologistes, scientifiques spécialisés dans…
Claude Piet (à droite) et Mickaël Lelaure de Terrena. « Le changement le plus net est que les jeunes bovins sont plus calmes et passent plus de temps couchés. » © S. Bourgeois
Une alimentation compacte pour éviter tout tri de la ration
Au Gaec des Puits dans le Maine-et-Loire, de l’eau est ajoutée dans la ration complète des jeunes bovins, depuis deux ans. Ce…
 © C. Mandin
Cédric Mandin, FNB : « il faut se focaliser sur les indicateurs de marché »
Cédric Mandin, éleveur en Vendée et secrétaire général de la Fédération nationale bovine, tire le bilan de l’action de retenue en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande