Aller au contenu principal
Font Size

Innover en santé des broutards

Des travaux récents sur les pistes de réflexion explorées en vue d’améliorer la santé des animaux, dès leur entrée en atelier d’engraissement ont été présentés au Space.

Les récents programmes lancés cherchent à optimiser la santé des jeunes bovins à l’engraissement, fortement touchés par des problèmes respiratoires.
© Oniris

La majorité des problèmes sanitaires dans les ateliers d’engraissement de taurillons est liée à des pathologies respiratoires (78 % des troubles de santé). Ces affections relèvent de causes multiples. Souvent difficiles à maîtriser pour les éleveurs, elles engendrent des pertes économiques et de moindres performances techniques. Plusieurs pistes de réflexion ont récemment été engagées pour améliorer la santé des animaux dès leur entrée en atelier d’engraissement.
C’est le cas notamment du projet Sant’Innov dont l’enjeu est de diminuer les traitements antibiotiques collectifs et systématiques contre les maladies respiratoires qui concernent encore 40 % des lots en début d’engraissement, tout en maintenant les performances animales.
Aussi, le programme s’attache à réduire l’incidence et la prévalence des maladies respiratoires grâce à une meilleure compréhension de leur lien avec l’état des animaux à leur entrée en engraissement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les systèmes les plus rémunérateurs ont joué systématiquement sur une part suffisante de céréales autoconsommées (>50 % des concentrés consommés de l’atelier), sur une bonne gestion du poste mécanisation, une productivité des UGB correcte et une productivité de la main-d’œuvre satisfaisante. © C. Delisle
Systèmes d'élevage bovins viande, quelle rentabilité ?
Un traitement statistique des coûts de production, collectés sur trois ans dans les Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, a permis…
jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
« Les vaches boivent beaucoup plus naturellement dans les bacs collectifs de la nouvelle stabulation », observe l’éleveur. © R. Corneloup
Rémy Corneloup : "des abreuvoirs collectifs et un compteur d'eau"
Rémy Corneloup, éleveur à Curbigny en Saône-et-Loire, a opté pour un système d’abreuvement collectif, afin d’offrir une eau en…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande