Aller au contenu principal

GDS France : le virus Schmallenberg a circulé assez fortement en 2020

Les remontées "terrain" de certains GDS semblent indiquer que le virus Schmallenberg a circulé assez fortement en 2020, ce qui entraine cet hiver la naissance de veaux, agneaux et chevreaux malformés.

veau charolais nouveau né
© S.Bourgeois-archives

Dans une note du 1er février 2021, GDS France informe d'une très probable recrudescence de la circulation du virus Schmallenberg (SBV) durant la saison vectorielle 2020.

Le SBV circule à bas bruit depuis plusieurs années sur notre territoire, et en 2020, avec le renouvellement des générations de ruminants, la proportion d'animaux naïfs s'est trouvée plus importante, selon GDS France.

Le suivi réalisé dans le cadre de la Plateforme d’épidémiosurveillance en santé animale (Plateforme ESA) avait mis en évidence une circulation du virus chaque année en France, avec des différences d’intensité selon les années : massivement en 2011 et 2012 (au moment de son introduction sur notre territoire), et également en 2016.

Une circulation plus intense tous les quatre ans

"La circulation plus intense en 2020 serait donc cohérente avec une cyclicité quadriennale" constate GDS France. Une même rythmique est observée avec le virus Akabane, virus proche du SBV, présent en Océanie, Afrique et Moyen-Orient.

En France, la surveillance événementielle des formes congénitales de l’infection par le SBV a été réalisée entre janvier 2012 et septembre 2018. "Compte tenu de l’absence de mesures de prévention disponibles vis-à-vis de cette maladie et des connaissances déjà acquises, ce dispositif de surveillance du SBV congénital a depuis été mis « en dormance ». Toutefois les acteurs de terrain ont mis en œuvre une vigilance informelle."

Retrouvez plus d'informations sur le SBV sur le site de la plateforme ESA

Lire aussi : GDS France : les modalités de vaccination FCO pour les échanges en Europe évoluent

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

 © Agricentre
Le teff grass, une nouvelle fourragère estivale
Eragrostis tef ou teff grass, graminée cultivée comme céréale secondaire en Afrique, arrive en France comme fourragère. Sa…
Le bâtiment est en bois avec une ventilation naturelle, une bonne ambiance à l’intérieur et des écarts de température diurne-nocturne atténués par la toiture en panneaux « sandwich » de 4 centimètres d’épaisseur. © F. d'Alteroche
Une stabulation sur caillebotis double usage pour les vaches allaitantes
Dans le Cantal, la nécessité d’accroître les capacités de stockage en lisier d’un bâtiment entravé a incité les associés du Gaec…
Les vaches ont très vite adopté les logettes et les cornadis suédois leur ont permis de sauver leurs cornes, sans dommages jusqu’à présent. © F. d'Alteroche
Des caillebotis pour les vaches, pour ne pas remettre en cause l’autonomie
Le Gaec d’Éole utilise à peine 12 tonnes de paille-hiver pour les seules cases à veaux et cases de vêlage d’une stabulation « …
 © M-H André
L’Argentine, cette usine à bœufs qui tourne au ralenti
Dans bon nombre d’élevages naisseurs argentins, le potentiel de production est loin d’être utilisé à 100 % de ses capacités. Une…
De la Stabiliser à la Redyblack, vers une nouvelle race bovins viande en France
Portée par l’association Bovinext, la RedyBlack est la première race bovine depuis des décennies à obtenir son agrément OS en…
Les poteaux métalliques ont permis de limiter l’emprise au sol et la charpente et les parois en bois contribuent à une bonne ambiance avec des devis comparatifs métal/bois qui étaient similaires. © F. d'Alteroche
Bâtiment sur caillebotis : associer l’économie en paille à son confort
Construite sur les pentes du Massif du Sancy, la stabulation du Gaec de Surain associe litière paillée et fosse sous caillebotis…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande