Aller au contenu principal

GDS France : le virus Schmallenberg a circulé assez fortement en 2020

Les remontées "terrain" de certains GDS semblent indiquer que le virus Schmallenberg a circulé assez fortement en 2020, ce qui entraine cet hiver la naissance de veaux, agneaux et chevreaux malformés.

veau charolais nouveau né
© S.Bourgeois-archives

Dans une note du 1er février 2021, GDS France informe d'une très probable recrudescence de la circulation du virus Schmallenberg (SBV) durant la saison vectorielle 2020.

Le SBV circule à bas bruit depuis plusieurs années sur notre territoire, et en 2020, avec le renouvellement des générations de ruminants, la proportion d'animaux naïfs s'est trouvée plus importante, selon GDS France.

Le suivi réalisé dans le cadre de la Plateforme d’épidémiosurveillance en santé animale (Plateforme ESA) avait mis en évidence une circulation du virus chaque année en France, avec des différences d’intensité selon les années : massivement en 2011 et 2012 (au moment de son introduction sur notre territoire), et également en 2016.

Une circulation plus intense tous les quatre ans

"La circulation plus intense en 2020 serait donc cohérente avec une cyclicité quadriennale" constate GDS France. Une même rythmique est observée avec le virus Akabane, virus proche du SBV, présent en Océanie, Afrique et Moyen-Orient.

En France, la surveillance événementielle des formes congénitales de l’infection par le SBV a été réalisée entre janvier 2012 et septembre 2018. "Compte tenu de l’absence de mesures de prévention disponibles vis-à-vis de cette maladie et des connaissances déjà acquises, ce dispositif de surveillance du SBV congénital a depuis été mis « en dormance ». Toutefois les acteurs de terrain ont mis en œuvre une vigilance informelle."

Retrouvez plus d'informations sur le SBV sur le site de la plateforme ESA

Lire aussi : GDS France : les modalités de vaccination FCO pour les échanges en Europe évoluent

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
Alexandra, Jean-Pierre et leur fils Florian Lannez travaillent en Gaec avec 95 vaches sur 140 ha. Ils sont confrontés aux…
De combien augmente le coût de production de la viande bovine avec la flambée des charges ?
L’Institut de l’Elevage a simulé l’impact de la flambée des charges sur le coût de production du kilo de viande bovine.
Fin de la rétention des jeunes bovins
Depuis fin mars, les sorties de jeunes bovins de type viande sont plus importantes. Elles correspondent à un décalage des ventes…
Alexis Thibault, Gaec de la Vallée des Blondes, 250 mères Blondes d’Aquitaine naisseur-engraisseur, 3 associés, à Le Busseau, dans les Deux-Sèvres
[Bioscurité] « J’utilise une cloche pour protéger les cadavres de bovins adultes»
Alexis Thibault du Gaec de la vallée des blondes dans les Deux-Sèvres a acheté une cloche à cadavres de grande dimension, qui…
Angeline, Thierry et Martin Radiguet. « On n’envisageait pas de passer l’exploitation en agriculture biologique sans finir nos animaux. La bascule est un outil indispensable pour piloter cette phase."
D’un système naisseur conventionnel à un système naisseur-engraisseur bio
Au Gaec des Hautes Broudières à Tourouvre au Perche dans le Perche ornais, le passage à l’agriculture biologique a été synonyme d…
Anticiper un recul des disponibilités en paille en réalisant dès à présent un stock de plaquettes
Le bois plaquette a fait ses preuves pour confectionner la litière dans les élevages cultivant peu de céréales mais disposant de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande