Aller au contenu principal

FCO : le gouvernement a défini un protocole de vaccination

Le ministre de l'agriculture a annoncé dans une conférence de presse le 17 septembre que les 1,3 million de doses de vaccins disponibles contre le sérotype 8 de la FCO permettront d’assurer la pérennité des exportations de bovins et d’ovins.

© J.C. Gütner

Les protocoles de certification qui avaient déjà été mis en place lors de l'épidémie de 2008 seront remis en place pour l’Espagne et pour l’Italie a annoncé le Ministre lors de la conférence de presse du 17 septembre. Pour le ministère, le nombre de vaccins serait suffisant pour couvrir l’ensemble des animaux destinés à l’export. Si officiellement le délai d’action du vaccin est de soixante jours, certains pays – comme l’Italie –, l’estiment efficace après une dizaine de jours.


« On assurera les certifications sanitaires vers la Turquie », a assuré Stéphane Le Foll. « Resteront la Tunisie et l’Algérie », avec qui le gouvernement espère que les règles seront les mêmes que pour l’Espagne et l’Italie.

Le coût d’un vaccin, effectué obligatoirement par un vétérinaire, sera de 4 euros par bovin et de 2 euros par ovin/caprin.L’Etat, le Fonds de mutualisation sanitaire et environnemental (FMSE) et l’Europe, avec qui le gouvernement est en négociation, devraient prendre en charge les vaccinations et les frais supplémentaires liés au maintien des animaux dans les exploitations.


Stéphane Le  Foll a annoncé  le même jour de fortes suspicions d’animaux positifs à la maladie dans le Puy-de-Dôme.

Et un cas de FCO dans la Creuse a été confirmé par le laboratoire national de référence et annoncé par la Préfecture de la Creuse le 17 septembre en fin de journée. L'animal habituellement stationné à Nouziers a été contrôlé lors d'un concours de reproducteurs au Mans (Sarthe).

Les plus lus

Camion d'abattoir mobile du Boeuf ethique
L’abattoir mobile du Bœuf éthique vendu aux enchères 152 000 euros

Plus d’un an après la liquidation du Bœuf Ethique, premier outil d’abattage mobile en France, son matériel a été mis en vente…

parage fonctionnel des pieds bovins
Boiteries : « Je me suis formé au parage fonctionnel »

Guillaume Sansoit, éleveur de charolaises dans la Nièvre, a suivi avec un de ses salariés une journée de formation sur le…

L’implantation de la cage est à raisonner pour qu’un homme seul puisse y amener ses bovins en sécurité.
Boiteries : choisir une cage de parage adaptée aux vaches allaitantes

La cage de parage devient un équipement incontournable pour les exploitations touchées par la dermatite digitale. Veillez à…

Les prix d'honneur ont été difficiles à départager au concours de Varennes-sur-Allier (Allier), tenu les 15, 16 et 17 mars en race charolaise. « Une série d'une vingtaine de génisses, aux conformation et qualité de viande hors-normes, s'est particulièrement démarquée. Le lot était très homogène, avec des volumes de carcasse qui dépassaient les 650 kg », rapporte Olivier Chaveroche, responsable au concours.
Bovins de boucherie : les concours de Pâques enregistrent de belles ventes

Après une édition 2023 en demi-teinte, les organisateurs des traditionnels concours de Pâques tirent un bilan plutôt positif…

jeunes bovins charolais boiteries morbihan bretagne
Boiteries : « Nous avons dû jouer sur plusieurs fronts pour lutter contre panaris, Mortellaro et fourbure »

Gwendal Marchand a résolu une bonne partie des problèmes de boiteries sur son exploitation grâce à un audit approfondi avec…

prairie en Gironde
Prairies : la mise à l’herbe encore attendue sur une grande moitié Nord de la France

Les éleveurs devront encore s’armer de « patience » et faire preuve de « réactivité » pour assurer la mise…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande