Aller au contenu principal

Mais que se passe-t-il ?
Elle a vêlé depuis quelques heures et elle pousse encore…

Elle a vêlé depuis quelques heures et la voilà qui lève la queue et pousse de temps à autre. Cela n’a rien d’étonnant si la totalité du placenta n’est pas expulsée, et c’en est même un signe assez fidèle, qui peut tout aussi bien annoncer d’autres ennuis pour lesquels vous auriez intérêt à prendre les devants.

Des efforts violents huit heures après le vêlage sont un signal à prendre en compte.
© J.-M. Nicol

Il peut témoigner, plus souvent chez une allaitante que chez une laitière, de contractions excessives qui précèdent bien souvent de quelques minutes à quelques heures un renversement de matrice. Il peut aussi témoigner qu’un jumeau en mauvaise posture est resté bloqué dans une corne utérine, ce qui survient régulièrement au cours d’un vêlage prématuré qui associe toujours, comme pour mieux vous induire en erreur, une rétention placentaire. Dans tous les cas, vous devriez sans tarder mais avec toute l’hygiène requise passer votre main gantée dans le vagin puis profondément dans l’utérus à la recherche d’un jumeau ou de la corne utérine repliée. Attendre est une mauvaise option qui conduira à une impasse lorsque vous appellerez le véto pour extraire un veau 24 heures après l’expulsion de son jumeau.

Des blessures aussi


Quoi d’autre ? Une blessure du col utérin ou du vagin ou plus rarement celle du rectum écrasé au cours de l’expulsion ne tarde pas à s’enflammer, surtout si vous avez omis les procédures d’hygiène lors de vos manœuvres. En quelques heures parfois, la vache présente des efforts plus fréquents et plus violents que le véto fera cesser au plus vite grâce à une rachianesthésie et à un traitement vigoureux. Et lorsque des efforts discrets apparaissent seulement deux à trois semaines après un vêlage aidé, que la vache lève légèrement la queue ou qu’elle interrompt sa miction, ne tardez pas à appeler le véto qui tombera sans doute sur un abcès situé dans le bassin, un abcès qui pourrait bien s’ouvrir spontanément dans l’abdomen en provoquant la mort.
Une fois de plus, derrière un symptôme, se cachent des troubles variés et parfois graves… L’éleveur infirmier ne doit pas se tromper !

La vache à rétention placentaire pousse. Et si vous aviez oublié un jumeau ?

Les plus lus

Pour toucher le bonus haies, il faut faire certifier la gestion durable des haies.
PAC 2023 : un bonus haies de 7 euros l’hectare
Le bonus haies et le nouveau barème pour les infrastructures agroécologiques sont les deux nouveautés de la PAC 2023-2027…
Bovins viande : un revenu 2022 bas, sauf pour les systèmes avec cultures
L'Institut de l'Elevage a simulé sur cas-types le revenu 2022 des élevages bovins viande. Hausse des prix des bovins et hausse…
taureau race limousine
A Lanaud, quatre taureaux limousins vendus aux enchères plus de 15 000 euros
100 % des veaux ont été vendus lors des enchères pour la deuxième série de taureaux limousins issus de la station nationale de…
Pour l’engraissement de jeunes bovins ou de femelles, les repères sont bousculés entre de nouveaux niveaux de charges alimentaires, et des cotations des animaux qui évoluent constamment et rapidement.
Une conjoncture déstabilisante pour l’engraissement
Entre volatilité des cours des matières premières pour l’engraissement des bovins viande et cotations inédites des animaux, les…
Stéphanie Mocques-Goure donne la priorité aux résultats économiques. Sur son exploitation, tout est géré au mieux pour limiter les charges et pouvoir se dégager un revenu.
Bovins viande : « Je veux vivre de mon métier »
À Beaufort-en-Anjou dans le Maine-et-Loire, Stéphanie Mocques-Goure a transformé en profondeur son système pour réussir à se…
Le point le plus important concernant les producteurs bio dans la nouvelle PAC est la conditionnalité des aides et les BCAE renforcées.
La PAC 2023 favorise-t-elle la viande bovine bio ?
Pour certains éleveurs bio, la nouvelle PAC sera peut-être synonyme de perte d’aides. Malgré tout, la dernière version du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande