Aller au contenu principal

Mais que se passe-t-il ?
Elle bave

Avec une salivation aussi abondante, il se passe quelque chose.
© J.-M. Nicol

Au début c’est un petit filet de salive qui s’échappe de la commissure des lèvres ou un peu de mousse présente en dehors des phases de rumination. Avec l’aggravation, le filet devient plus important ou s’échappe en plusieurs endroits et la bête peut aussi vous montrer d’autres signes comme une déformation de l’auge sous l’emplacement de la langue. Quand le filet de salive ne trahit pas une impossibilité de bien fermer la bouche ou de déglutir correctement, ce qu’on rencontre au cours de troubles neurologiques heureusement rares mais dont fait partie la rage, c’est un signe fidèle d’inflammation localisée à la cavité buccale et/ou de douleur. Bien que la salivation d’une bête adulte et au comportement normal soit un signe habituel de langue de bois, ne vous dispensez pas d’inspecter la langue, les joues, les gencives, le palais et même les dents.

La langue de bois mais pas seulement !

À l’occasion, vous pourrez découvrir une blessure du palais ou des joues, une infection de la gencive ou même de la langue particulièrement douloureuse et redoutable alors que la langue de bois se caractérise au moins au début par une induration d’aspect jaunâtre d’une ou plusieurs zones circonscrites de la langue. Chez le jeune, la salivation trahit bien souvent une douleur dentaire, une fracture de la mâchoire, la présence d’ulcères ou lorsque le jeune a en même temps une haleine fétide, une infection bactérienne purulente de la langue, des gencives ou du palais c’est-à-dire un chancre.
Tous ces troubles, sauf ceux occasionnés par un traumatisme, apparaissent progressivement et s’accentuent en quelques jours. Mais si vous avez un animal qui présente à la fois de la salivation, un abattement, un piétinement ou une boiterie puis quelques heures plus tard plusieurs autres animaux atteints de la même façon, pensez « fièvre aphteuse » et appelez immédiatement le véto à qui vous décrirez ce que vous avez constaté puis interdisez l’accès à votre exploitation car il pourrait s’agir de la maladie la plus contagieuse au monde !

"Si l’animal n’est pas abattu, inspectez la bouche"

Les plus lus

Pour toucher le bonus haies, il faut faire certifier la gestion durable des haies.
PAC 2023 : un bonus haies de 7 euros l’hectare
Le bonus haies et le nouveau barème pour les infrastructures agroécologiques sont les deux nouveautés de la PAC 2023-2027…
Bovins viande : un revenu 2022 bas, sauf pour les systèmes avec cultures
L'Institut de l'Elevage a simulé sur cas-types le revenu 2022 des élevages bovins viande. Hausse des prix des bovins et hausse…
taureau race limousine
A Lanaud, quatre taureaux limousins vendus aux enchères plus de 15 000 euros
100 % des veaux ont été vendus lors des enchères pour la deuxième série de taureaux limousins issus de la station nationale de…
Pour l’engraissement de jeunes bovins ou de femelles, les repères sont bousculés entre de nouveaux niveaux de charges alimentaires, et des cotations des animaux qui évoluent constamment et rapidement.
Une conjoncture déstabilisante pour l’engraissement
Entre volatilité des cours des matières premières pour l’engraissement des bovins viande et cotations inédites des animaux, les…
Stéphanie Mocques-Goure donne la priorité aux résultats économiques. Sur son exploitation, tout est géré au mieux pour limiter les charges et pouvoir se dégager un revenu.
Bovins viande : « Je veux vivre de mon métier »
À Beaufort-en-Anjou dans le Maine-et-Loire, Stéphanie Mocques-Goure a transformé en profondeur son système pour réussir à se…
Le point le plus important concernant les producteurs bio dans la nouvelle PAC est la conditionnalité des aides et les BCAE renforcées.
La PAC 2023 favorise-t-elle la viande bovine bio ?
Pour certains éleveurs bio, la nouvelle PAC sera peut-être synonyme de perte d’aides. Malgré tout, la dernière version du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande