Aller au contenu principal

Deux nouveaux taureaux limousins agréés "Qualités maternelles"

Histone et Huessa sont les deux nouveaux taureaux limousins qui ont été agréés "QM" de par les qualités d'élevage de leur descendance. Ils viennent compléter la gamme des taureaux proposés par Créalim. 

L'année qui s'achève a permis d'évaluer à la station de Moussours en Corrèze, la 38° série de taureaux limousin sur les valeurs d'élevage qu'ils ont transmis à leurs filles. Ils viennent compléter la gamme déjà proposée par Créalim. Histone et Huessa sont les deux nouveaux reproducteurs agréés « Qualités maternelles ».

« Histone est né au Lycée Agricole de Périgueux en Dordogne » précise Jean-Marc Cazillac, technicien à l'Ualc, en charge du suivi de la promotion des taureaux et du programme Limousin. Fils de Remix, Histone possède dans son pedigree trois taureaux d'IA agrées Qualités maternelles : Remix, Safara et Ozeus. Son profil est celui d'un taureau mixte viande analysé comme « complet, sûr et économique ». Son indexation est assez régulière sur la plupart des postes sans index record pour autant. « Ses femelles sont marquées en morphologie par un bon quartier arrière sur un bassin bien dessiné et ouvert. Coté production, on retrouve de bonnes qualités d'élevage avec notamment du lait et une bonne croissance des veaux. » Il est à utiliser largement dans le but de procréer des femelles équilibrées et efficaces. Il est disponible en semences sexées femelle.

Le second taureau agréé QM est Huessa. Il est né dans l'élevage Bossoutrot en Corrèze. « Avec son pedigree original (Denver/Ultime) et ses veaux déclarés légers à la naissance lors du testage, il permet une large palette d'accouplements possibles. Son arbre généalogique est vierge de tout taureau d'IA sur quatre générations. Une caractéristique qui fait de Hotel un taureau facile à utiliser.» Ses filles apportent de la finesse, du format (taille et longueurs), mais également de bonnes aptitudes au vêlage et un très bon potentiel laitier. Compte tenu de la morphologie de sa descendance, plus orientée sur le DS que le DM, il faut le préférer sur des supports mixtes viande pour bénéficier de femelles performantes sur les aspect production. Lui aussi est disponible en semences sexées femelle.

 

Hotel pour ses aptitudes bouchères

 

A l'occasion des présentations de descendances organisées cet automne à la station de Moussours, un dernier taureau a séduit les visiteurs compte tenu de la qualité de la morphologie de ses filles. Même s'il n'a pas obtenu l'agrément QM, il demeure disponible avec un profil qui pourra intéresser les éleveurs de part le haut niveau d'aptitudes bouchères qu'il transmet à sa production. « Hotel produit des veaux légers à la naissance. Ses taurillons présentent à la fois une bonne croissance et une bonne conformation. Ses femelles sont puissantes sur l'avant, vêlent bien et sont correctes en production laitière. Il apporte ainsi une combinaison équilibrée. » C'est ce bon équilibre entre facilités de naissance et aptitudes bouchères qui ont incité Crealim à intégrer ce reproducteur à son catalogue sous le label "Broutards/Taurillons". « Il apporte une combinaison intéressante pour les premiers vêlages pour une orientation viande avec des broutards et des taurillons conformés. » Ce fils de Bavardage/Ibis est né au Gaec Even dans le Finistère.

Les plus lus

Bovins viande : un revenu 2022 bas, sauf pour les systèmes avec cultures
L'Institut de l'Elevage a simulé sur cas-types le revenu 2022 des élevages bovins viande. Hausse des prix des bovins et hausse…
« Le marché italien et le développement de primes spécifiques à la vache allaitante, ont véritablement permis le maintien et le développement du naissage en France, notamment dans les zones défavorisées », souligne Philippe Chotteau, chef du département économie de l’Institut de l’élevage.
Bovins viande : vers un retour aux faibles effectifs des années 1980 ?
Rétrospective avec Philippe Chotteau, chef du département économie de l’Institut de l’élevage, sur les évènements qui ont jalonné…
taureau race limousine
A Lanaud, quatre taureaux limousins vendus aux enchères plus de 15 000 euros
100 % des veaux ont été vendus lors des enchères pour la deuxième série de taureaux limousins issus de la station nationale de…
Stéphanie Mocques-Goure donne la priorité aux résultats économiques. Sur son exploitation, tout est géré au mieux pour limiter les charges et pouvoir se dégager un revenu.
Bovins viande : « Je veux vivre de mon métier »
À Beaufort-en-Anjou dans le Maine-et-Loire, Stéphanie Mocques-Goure a transformé en profondeur son système pour réussir à se…
Elevage bovins viande : mieux s'organiser pour mieux vivre au travail
Elevage bovins viande : mieux s'organiser pour mieux vivre au travail
Le travail, sujet très personnel n’est pas facile à aborder. Pourtant, il est un point de tension de plus en plus fort pour les…
Les cours des broutards charolais stabilisés à haut niveau
Les cours des broutards charolais stabilisés à haut niveau
Durant les derniers mois de l’année 2022, les cours des broutards sont restés stables ou ont à peine diminué.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande