Aller au contenu principal

Des repères sur les coûts de fonctionnement des bâtiments

Pour raisonner l'investis- sement dans un bâtiment pour vaches allaitantes, il ne faut plus étudier les coûts d'investissement seuls, mais intégrer à la réflexion les coûts de fonctionnement du système. Des références sont proposées par les chambres d'agriculture des Pays de la Loire.

Dix types de bâtiments pour vaches allaitantes ont été comparés.
Dix types de bâtiments pour vaches allaitantes ont été comparés.
© F. d'Alteroche / archives

Une étude réalisée par les conseillers bâtiments du groupe régional des chambres d'agriculture des Pays de la Loire(1) montre l'importance du coût de fonctionnement du bâtiment dans l'analyse du coût total d'un bâtiment pour vaches allaitantes. « Les coûts de fonctionnement peuvent représenter jusqu'à 40 % des coûts annuels liés aux bâtiments. Leur prise en compte inverse parfois les comparaisons des simples coûts d'investissement. » Par exemple, les bâtiments de type raclage lisier, peu répandus parce que chers en investissement, se démarquent nettement avec un coût total annuel parmi les moins chers de l'étude. Et les systèmes paillés ont les coûts de fonctionnement les plus élevés, la part du poste « achat de paille » expliquant en grande partie cette position.

Dix types de bâtiments pour vaches allaitantes ont été comparés. Les coûts de fonctionnement intègrent le paillage mécanique ou manuel, le raclage, l'épandage des déjections, le malaxage du lisier, l'éclairage, le coût lié à la quantité de paille nécessaire et le temps que consacre l'éleveur à ces tâches. « Le coût lié à l'alimentation n'a pas été pris en compte dans cette étude, car il n'est pas discriminant. »

Les systèmes mixtes, solutions les plus économes


Les systèmes mixtes (couchage paillé accumulé et raclage lisier), y compris non couverts, sont les solutions les plus économes en investissement et en fonctionnement, d'après l'étude. « Ces systèmes sont bien adaptés à la production allaitante. En effet, ils permettent une valorisation du lisier sur prairies, assurent la propreté des animaux quel que soit le type d'alimentation, respectent les aplombs et le bien-être des animaux, et permettent d'envisager une mécanisation du raclage. »

 

(1) en collaboration avec le GIE Elevage des Pays de la Loire, des Cuma de l'Ouest et l'Institut de l'élevage en 2011.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les litières sont composées de paille mais également de plaquettes forestières issues de l’entretien des nombreuses haies présentes sur le parcellaire avec le choix récent d’en laisser « monter » quelque unes pour conforter la ressource en bois sur pied et s’adapter aux évolutions du climat avec davantage d’ombre en été. © F. d'Alteroche
"Un maximum de productivité par UTH et par UGB avec mon troupeau Charolais"
Bonne productivité numérique, mortalité maîtrisée, croissances de bon niveau, vêlage à deux ans de plus en plus fréquent… Tous…
Le cadran de Saint Yrieix en Haute-Vienne a fermé ses portes
Inauguré en décembre 2019, le marché au cadran de Saint-Yrieix-la-Perche a cessé ses activités depuis le 1er avril dernier.  
pâturage vaches allaitantes sécheresse
Semae : dix voies d’adaptation des systèmes fourragers au changement climatique

Dans un communiqué du 15 avril, Semae -…

Philippe Bosc. "L'association ray- grass hybride + trèfle violet est comme toutes les prairies et céréales mise en place en semis direct sans aucun travail du sol et ceci depuis 26 ans." © F. d'Alteroche
"Je sème mes prairies sous le couvert d'un méteil"
Des fourrages de qualité sont déterminants pour favoriser la fertilité et avoir des vêlages les plus groupés possible. Philippe…
Bernard Ducros. « Nous sommes à l’optimum pour la valorisation des bêtes. Notre prochain challenge va être de réduire les charges. » © B. Griffoul
Du veau d’Aveyron en autonomie complète
Dans le Tarn, Bernard Ducros élève seul 100 vaches en système veau d’Aveyron et du Ségala et produit la totalité de l’…
Des fiches pour réussir son bâtiment logettes en vaches allaitantes
Communes dans les élevages laitiers, les stabulations à logettes sont nettement moins fréquentes dans les systèmes allaitants. L’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande