Aller au contenu principal

Commercialisation de la viande
Des produits de plus en plus élaborés


Attentes nouvelles, produits nouveaux. Depuis vingt ans en France, la présentation de la
viande en unités de vente consommateur industrielles (UVCI) s´est beaucoup développée
», rappelle Pascal Mainsant. Aujourd´hui, c´est la seule offre de viande fraîche dans les
magasins de hard-discount. « La grande innovation des années 1990 et 2000, ce sont les
plats cuisinés, poursuit le chercheur de l´Inra. Ils sont très bien accueillis en restauration
hors foyer et en grandes surfaces. »
Le boeuf qui s´est lancé plus tardivement dans les produits innovants ne manque pas
d´imagination aujourd´hui. En Italie, par exemple, on trouve depuis quelques mois des
préparations de viande maigre en gélatine pour sportif, à base de boeuf ou de poulet.
Mais, en matière d´innovation, le continent américain a toujours un cran d´avance. Aux
Etats-Unis, les consommateurs sont très attachés à la tendreté et à la jutosité de la viande.
« La façon la plus simple ce n´est pas de passer des années à faire de la génétique
animale, mais d´injecter la viande avec de la marinade ou de la saumure », constate Jean-
Paul Vignal.


Les unités de vente consommateur industrielles ©UVCI se sont beaucoup développées ces dernières années. ©F. d´Alteroche

Faciliter la consommation
Beaucoup d´efforts ont été faits aussi pour rendre plus facile la consommation. Produits
vendus en sacs prêts à cuire à la sortie du congélateur avec un petit thermomètre pour la
cuisson ; spécialités à manger sur le pouce ou en voiture sans se salir ; emballages
refermables pour consommer en plusieurs fois. Mais, l´innovation consiste aussi, comme
au Canada, à proposer de la viande classée selon sa teneur en gras infiltré et ayant fait
l´objet d´une maturation longue - ce qui ne se faisait plus dans ce pays - pour améliorer les
qualités gustatives. L´innovation a pour corollaire une grande diversité de l´offre afin de
répondre à la diversité des attentes.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Emmanuelle Ducros © DR
Emmanuelle Ducros : « le RIP pour les animaux est un piège intellectuel "
Emmanuelle Ducros, journaliste économique et spécialiste des questions agricoles à l’Opinion nous éclaire sur le référendum pour…
 © C.Delisle
Un « RIP » qui agace bien des acteurs de la ruralité
Un Référendum d’initiative partagée pour les animaux a été lancé début juillet par le journaliste Hugo Clément. Cette initiative…
Un marché des broutards mâles sérieusement engorgé
La demande n’est pas au rendez-vous pour les taurillons finis et l’abondance de cette marchandise dans la plupart des pays…
Claude Piet (à droite) et Mickaël Lelaure de Terrena. « Le changement le plus net est que les jeunes bovins sont plus calmes et passent plus de temps couchés. » © S. Bourgeois
Une alimentation compacte pour éviter tout tri de la ration
Au Gaec des Puits dans le Maine-et-Loire, de l’eau est ajoutée dans la ration complète des jeunes bovins, depuis deux ans. Ce…
Le bâtiment de la Sepab permet de faire le tampon entre l’arrivée des animaux et leur chargement sur le bateau dans des conditions confortables. A Tarragone (Espagne), principal concurrent de Sète, ils attendent dans les camions ! © Sepab
Sète, le seul port européen certifié bien-être animal
À Sète, les animaux sont choyés dans un bâtiment flambant neuf. L’acheminement et le séjour au port sont certifiés bien-être…
 © C. Mandin
Cédric Mandin, FNB : « il faut se focaliser sur les indicateurs de marché »
Cédric Mandin, éleveur en Vendée et secrétaire général de la Fédération nationale bovine, tire le bilan de l’action de retenue en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande