Aller au contenu principal
Font Size

Des outils pour réussir la conception ou la rénovation d'un centre de rassemblement ou d'un abattoir

Le projet Bouv’innov, piloté par l’Institut de l’élevage avec l’appui du cabinet d’ergonomie APHOS vise à outiller tous les acteurs qui ont un projet de conception ou de rénovation d’un centre de rassemblement ou d'un abattoir.

Concevoir ou rénover un centre de rassemblement est un défi : l’objectif est de disposer d’un outil de transit et d’allotement des animaux, fonctionnel et opérationnel pour les Hommes et les animaux
© C. Delisle

La conception ou la rénovation d’un centre de rassemblement représente un défi. « L’objectif est de disposer d’un outil de transit et d’allotement des animaux, fonctionnel et opérationnel pour les hommes et les animaux. Un tel projet engage des ressources financières et humaines importantes sur plusieurs mois. S’il est réussi, il va permettre d’assurer le développement de la performance globale de l’entreprise », note l’Institut de l’élevage.

La qualité du travail des femmes et des hommes, l’efficience (atteinte du résultat à moindres coûts), la sécurité des travailleurs et des bêtes, la possibilité d’assurer le bien-être animal durant tout leur processus de cheminement apparaissent parmi les critères de performances majeurs.

 

Différents leviers de réussite ont été définis

Aussi, le projet Bouv’innov a été conduit pour outiller tous les acteurs qui auront demain des projets de conception ou de rénovation d’abattoir et de centre de rassemblement. Il a permis d’identifier les leviers principaux qui concourent à la réussite d’un projet de conception ou de rénovation.

 

Ce programme a permis d’identifier 5 leviers principaux concourant à la réussite d’un projet de centre de rassemblement :

  • le pilotage du projet,
  • l’implication des salariés et des autres utilisateurs du centre,
  • la construction d’un cahier des charges,
  • la prise en compte de repères techniques
  • l’accompagnement par un intervenant ou une structure extérieure au projet

 

Dans le cadre d’un projet d’abattoirs, un 6ème levier a été identifié :

  • l’association des services vétérinaires

 

Ce projet, financé par Interbev, a été piloté par l’Institut de l’élevage avec l’appui du cabinet d’ergonomie APHOS et soutenu par la CCMSA.

L’ensemble des enseignements et livrables du projet est diffusé sur une page web dédiée à la thématique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Bâchage des silos : des pistes pour dégager les pneus
Machinisme
La bonne conservation du tas d’ensilage passe par la pose d’une couverture parfaitement hermétique. Si la qualité des bâches est…
L’intérêt de l’épeautre en alimentation du troupeau allaitant tient à la présence des glumes.
L'épeautre, une céréale qui n'apporte pas que de l'énergie
Par la présence des enveloppes du grain riches en cellulose, l’épeautre est utile en engraissement pour sécuriser la ration. Il…
carte Arvalis estimation date de début de récolte du maïs ensilage
Les ensilages de maïs pourraient débuter plus tôt que prévu
Arvalis a publié une carte des dates de début possible des chantiers d'ensilage de maïs. Ce sera autour du 20 août en Rhône-Alpes…
broutards charolais au pré
L'offre en broutards restera limitée dans les prochains mois

Au 1er juin 2020, on dénombrait 511 000 mâles de race allaitante âgés de 6 à 12 mois dans la BDNI : un effectif en recul de 3…

David Durand, éleveur au GAEC des Gariottes (à gauche) et Christophe Seringe, technicien d’élevage à la SCA Le pré vert (à droite), un tandem de choc pour développer le veau rosé bio. © E. Durand
Le veau rosé bio comme alternative au broutard
Le veau rosé bio s’est développé depuis une dizaine d’années dans le Sud-Ouest. Pour le Gaec des Gariottes en Corrèze, cette…
Le marché des reproducteurs bovins allaitants à l’heure du coronavirus
Sur le marché intérieur, le commerce des bovins reproducteurs allaitants est pénalisé par la décapitalisation, la mauvaise…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande