Aller au contenu principal

Des éleveurs « happy » partagent leur expérience

Obione, jeune entreprise dans la nutrition, le conseil et la formation, a entamé en 2015 la démarche « happy ».

« Nous intervenons toujours dans les élevages où les premières mesures sanitaires ne permettent pas de résoudre complètement un problème. Dans ces élevages, il y a toujours des questions de confort des animaux ou d’alimentation à améliorer, qui demandent une réflexion plus large sur le fonctionnement de l’élevage », explique Lionel Reisdorffer, vétérinaire et président de Obione. « Au lieu de lister les points négatifs, notre idée est de prendre la thématique à l’envers ». Pour cela, Obione enregistre très concrètement les pratiques de ceux « qui n’ont pas de problème » et qui sont heureux dans l’exercice de leur métier. L’enquête chez les éleveurs « happy » comporte 400 questions et l’objectif est de la réaliser auprès de 100 à 200 élevages. Les informations recueillies seront ensuite analysées et des conclusions 'pratico-pratiques' en seront tirées. « Par exemple, nous constatons d’après les premières enquêtes, que les éleveurs chez lesquels le transfert d’immunité fonctionne bien ne respectent pas forcément à la lettre les recommandations des vétérinaires sur le mode de nettoyage du biberon. Par contre, ils distribuent une quantité plus importante de colostrum. » Des réunions de restitution permettront le partage. « Quand c’est un éleveur qui dit « c’est possible de mettre en place telle pratique », les autres éleveurs accueillent cette idée », observe Lionel Reisdorffer. Mises l’une au bout de l’autre, ces pratiques aboutiront probablement à une réflexion plus large sur les objectifs que chaque éleveur devrait se fixer pour être satisfait dans sa vie professionnelle. Pour être un éleveur « happy », il faut des vaches « happy ». D’abord lancée chez les éleveurs laitiers, la démarche sera déclinée chez les éleveurs allaitants l’année prochaine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Lorsqu’elle est en position haute, la partie inférieure de la barrière se situe à 5 mètres du sol et n’est donc pas pénalisante pour rentrer dans la stabulation avec du gros matériel et en particulier pour curer le fumier. © F. d'Alteroche
Une stabulation aux nombreuses astuces
Au Gaec de l’Armançon en Côte-d’Or, la principale stabulation héberge 128 vaches suitées. Elle intègre différents équipements mis…
Les jeunes bovins au plus bas alors qu’ils devraient être au plus haut
Alors qu’ils devraient être au plus haut à cette période de l’année, les prix des taurillons finis sont au plus bas. Peu prisée…
La vente directe représente le  débouché pour en moyenne une vache par mois, parmi celles âgées de huit ans maximum. L'éleveur vend également en direct à peu près six veaux par an. © S. Bourgeois
Différents régimes pour l'engraissement des vaches de race Blonde d'Aquitaine
Des séries d’essais ont été menées dans le cadre du projet Défiblonde entre 2016 et 2020 pour affiner les connaissances sur les…
Franck Baechler. "Le bétail aide à redynamiser les flux de carbone." © S. Bourgeois
Franck Baechler : être autonome et construire mon sol
Installé depuis trois ans en agriculture de conservation des sols dans le Loir-et-Cher, Franck Baechler a introduit dans son…
Le nombre de petits cheptels ne cesse de diminuer mais la progression des unités de grande dimension tend à se stabiliser.
Fortes évolutions démographiques à prévoir pour les systèmes allaitants
À la demande d’Interbev et de la Confédération nationale de l’élevage, l’Institut de l’élevage a analysé la décapitalisation…
Une rémunération possible des éleveurs pour les efforts fournis en matière de réduction de l’empreinte carbone
Les webinaires d’automne de l’Institut de l’élevage ont été l’occasion de faire un point sur le plan carbone de la filière viande…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande