Aller au contenu principal

Bovins Viande : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière viande bovine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches al

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Mélangeuses distributrices
Des différences de qualité et temps de mélange suivant le type de machine


« Il est essentiel que le mélange proposé aux animaux soit le plus homogène possible pour assurer un rationnement régulier à chaque animal et valoriser au mieux la ration complète », souligne Pierre Lepée, technicien machinisme à la chambre d´agriculture de la Creuse. Lors de l´enquête sur les exploitations creusoises, des mesures de la qualité du mélange ont donc été réalisées entre le début et la fin du déchargement de la machine. Les observations montrent que les mélangeuses à vis verticale ou à une vis horizontale et les machines à pales présentent la meilleure qualité de mélange. Les recycleuses obtiennent en général des résultats corrects si le chargement est réalisé au godet avec superposition des différentes couches de fourrage. Quant aux mélangeuses à deux vis horizontales, elles présentent une qualité de mélange variable d´une machine à l´autre.
Les mélangeuses à vis verticale sont peu agressives, sauf lorsqu´une vitesse rapide de la vis est sélectionnée. ©F. d´Alteroche

Le temps de mélange est bien entendu un facteur important qui va conditionner l´homogénéité du contenu de la mélangeuse. D´après les chiffres des exploitations enquêtées par la chambre d´agriculture de la Creuse, les durées sont assez variables. « Les recycleuses nécessitent des temps de mélange variant de deux à sept minutes après chargement. Pour les autres machines, ils oscillent entre 6 et 50 minutes, mais ils intègrent le chargement avec alors aussi des durées très variables suivant le niveau d´organisation des éleveurs pour le stockage et la reprise des différents composants de la ration », souligne Pierre Lepée. La nature des composants de la ration influe également beaucoup. Les fourrages à brins longs comme l´enrubannage, le foin ou la paille demandent plus de temps de mélange qu´un ensilage brin court. « Mais globalement, les observations montrent que les mélangeuses à vis horizontale doivent tourner pendant 25 à 30 minutes. Pour les mélangeuses à pales et à vis verticales, la qualité du mélange n´est pas liée à la durée de travail. »
Pour en savoir plus
Voir dossier de Réussir Bovins Viande de Janvier 2006 : « La ration complète séduit ». (RBV nº123, 13 pages)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« Je suis un passionné », reconnaît bien volontiers Alban Grandidier. Le troupeau, certes de dimension modeste n’en est pas moins conduit aux petits oignons.  © F. d'Alteroche
« La luzerne est bénéfique pour mes Limousines et pour ma rotation »
La luzerne est devenue incontournable chez Alban Grandidier. Elle a conforté l’autonomie protéique de l’exploitation et apporté…
Les réglages de l’épandeur facilités par les applis
Machinisme
Avec la création permanente de nouvelles formulations d’engrais, le recours à une application sur smartphone permet de profiter…
logo médaille or concours général agricole
[Salon de l'agriculture 2020] Le Concours général agricole a 150 ans
Les concours de reproducteurs des races allaitantes se répartissent sur la durée du Salon de l'agriculture, du 22 février au 1er…
L’outil est disponible à l’adresse suivante : idele.fr/decibov/ © Idele
Décibov simule la faisabilité d’un projet
Ce logiciel de simulation apporte un premier niveau de réponse quant à la faisabilité d’un projet de mise en place d’un atelier…
Limousin junior a la particularité d’être la seule démarche label rouge permettant de valoriser des taurillons de race allaitante.  © F. d'Alteroche
L’objectif ambitieux de 40 % de label rouge à échéance 2023
Le plan de filière défini par Interbev dans le cadre des Égalim ambitionne de faire passer à 40 % l’offre de viande bovine…
Mathieu Fromaget. "Les Charolaises passent l’hiver au foin de prairies naturelles et une autre source de stock est recherchée pour sécuriser le système." © S. Bourgeois
« Le sorgho ne convient pas dans notre système »
Avec 30 hectares de prairies naturelles et le reste de la SAU en cultures de vente, le sorgho est semé trop tard pour réussir à l…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande