Aller au contenu principal
Font Size

Parasites des élevages
Des coccidies souvent bien trop discrètes

Une enquête réalisée sur 70 veaux dans 10 élevages de l´Allier a mis en avant la présence passant souvent inaperçue des coccidies.


Les coccidies sont des parasites intestinaux rencontrés chez les veaux en élevage allaitant. Les animaux s´infectent dès la naissance au contact de leur mère ou plus généralement par léchage des murs ou des tubulaires de la stabulation ou bien encore de la litière. A partir d´une forme sporulée ingérée dans le milieu extérieur, le parasite se multiplie ensuite très rapidement dans les cellules du tube digestif. La plupart du temps, les manifestations cliniques de la présence des coccidies se font dans les semaines qui suivent la naissance. Le facteur déclenchant est alors très souvent un stress extérieur (changement d´alimentation, variations climatiques brutales.). Pour mieux connaître la fréquence de contamination des veaux en élevage allaitant au cours de leurs premières semaines de vie, une étude a été réalisée l´hiver dernier à l´initiative du laboratoire Alpharma dans dix élevages de l´Allier.
Sur ces exploitations, la période de vêlages est en général centrée sur les premières semaines de l´année. Au cours de février, des fèces de 7 veaux âgés de 4e à 7 semaines ont été prélevés dans chacun des dix élevages. « Aucun animal ne présentait alors de signe clinique de coccidies », précise le laboratoire Alpharma dans un compte-rendu publié aux des dernières journées 3R.
Les 70 échantillons ont été analysés par le laboratoire départemental de l´Allier dans le but de mettre en évidence la présence de coccidies en précisant les espèces concernées. « Sur les dix troupeaux de notre enquête, tous présentent au moins quatre veaux excréteurs de coccidies. Sur les 70 veaux, 54 sont positifs. Les diverses espèces de coccidies sont fréquemment associées dans les élevages : ainsi tous les élevages hébergent au moins cinq espèces différentes. La diversité des espèces est équivalente à l´échelle des individus : 38 des 54 veaux infectés hébergent au moins deux espèces », précise le laboratoire Alpharma.
Le facteur déclenchant l´arrivée de la coccidiose est bien souvent un stress.©J.-M. Nicol

Sur des animaux jeunes
Des résultats qui confirment que la présence des coccidies dans le tube digestif de veaux âgés de quelques semaines peut passer complètement inaperçue. Ces résultats portent sur un nombre limité d´exploitations, mais ils sont représentatifs de l´élevage allaitant de l´Allier. Ils montrent une importante prévalence de l´infestation coccidienne sur des animaux jeunes, dont aucun ne présentait de manifestation clinique d´entérite.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les systèmes les plus rémunérateurs ont joué systématiquement sur une part suffisante de céréales autoconsommées (>50 % des concentrés consommés de l’atelier), sur une bonne gestion du poste mécanisation, une productivité des UGB correcte et une productivité de la main-d’œuvre satisfaisante. © C. Delisle
Systèmes d'élevage bovins viande, quelle rentabilité ?
Un traitement statistique des coûts de production, collectés sur trois ans dans les Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, a permis…
jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
« Les vaches boivent beaucoup plus naturellement dans les bacs collectifs de la nouvelle stabulation », observe l’éleveur. © R. Corneloup
Rémy Corneloup : "des abreuvoirs collectifs et un compteur d'eau"
Rémy Corneloup, éleveur à Curbigny en Saône-et-Loire, a opté pour un système d’abreuvement collectif, afin d’offrir une eau en…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande