Aller au contenu principal

Des besoins dynamiques en animaux vifs dans l’Est du bassin méditerranéen

Le ralentissement économique est sensible dans les pays méditerranéens. La croissance est restée, dans presque toute cette zone géographique, inférieure à 5 % entre 2015 et 2016 en lien avec la chute du prix du pétrole et l’instabilité politique. Dans ce contexte, les approvisionnements en viande bovine des pays méditerranéens sont trustés par l’Inde et le Brésil qui fournissent à faible prix. Cependant, plus de quatre millions de réfugiés sont arrivés dans les pays voisins de la Syrie. « L’immense majorité d’entre eux ne sont pas dans des camps et participent à l’activité économique de leur pays d’accueil. La demande en viande bovine est particulièrement stimulée au Liban » explique Fabien Champion de l’Institut de l’élevage. Le marché des animaux vifs est devenu très dynamique dans l’Est du bassin méditerranéen. « Il a crû de 35 % entre 2015 et 2016 et l’Union européenne a bien profité de cette évolution de la demande en passant de 35 à 50 % des parts de marché. » La dépréciation de l’euro par rapport au dollar a favorisé cette évolution. C’est l’effet de l’ouverture du marché de la Turquie de fin 2014 jusqu’à la crise de la FCO, mais aussi des achats de la Lybie, du Liban, d’Israël et de l’Egypte.

Un marché potentiel pour les broutards en Egypte

L’Egypte, importateur structurel de viande bovine, poursuit sa très forte croissance démographique. Ce pays recèle un potentiel intéressant pour le marché des broutards. « Le besoin en animaux vifs est évident mais difficile à évaluer. En 2015, toutes provenances confondues, 160 000 têtes ont été importées et les achats en Europe se sont bien développés. En 2014, ce sont près de 190 000 animaux qui avaient été importés, dont 100 000 têtes en provenance d’Uruguay qui avaient été offertes par les Émirats Arabes Unis au gouvernement Sissi. De plus, des flux plus ou moins illégaux d’animaux maigres arrivent en Egypte en provenance des pays de la corne de l’Afrique » explique Fabien Champion.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Fortement contesté lors de leur édification durant l'hiver 2015, les deux stabulations de 180 m de long avaient été vandalisées avec des tags injurieux puis partiellement incendiées en décembre 2016.
Le centre d’engraissement de Saint Martial le Vieux repris par la société T’RHEA
Le centre d’engraissement collectif de Saint Martial le Vieux situé sur le plateau de Millevaches dans la Creuse a été repris par…
Un foin de faible valeur à volonté est-il idéal pour des vaches allaitantes gestantes ?
Peut-on tolérer un déficit protéique important, susceptible de perturber le fonctionnement du rumen, sur la fin de gestation des…
Les vaches fraîches vêlées sont plus faciles à traire juste après la mise bas lorsque leur principale préoccupation est de s’occuper des veaux nouveau-nés.
« Je drenche les veaux avec le colostrum juste après vêlage »
Sébastien Labrune est convaincu de l’intérêt d’une bonne gestion du colostrum. Le suivi colostral au niveau du troupeau va lui…
La Loi de santé animale modifie la prophylaxie IBR
Dès cet automne, la prophylaxie IBR s’allège pour les élevages qualifiés, mais accroit sa pression sur ceux qui ne sont entrés…
[Prospective] Un net recul du cheptel allaitant se profile à l’horizon 2030
Une étude prospective réalisée par l’Institut de l’élevage fait état d’un recul proche de 600 000 têtes pour le nombre de vaches…
Niveau record pour l'Ipampa viande bovine en septembre 2021
L'Ipampa viande bovine est l'indice des prix d'achat des moyens de production pour les producteurs de viande bovine. Il permet de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande