Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Antibiotiques/Probiotiques
Définition et modes d´action du monensin et des levures vivantes

Le monensin est un antibiotiq ue. Les levures vivantes ont un effet « probiotique » qui vise à favoriser le dévelop pement et l´activité de la flore du rumen... Explications.


Le monensin, dont le nom commercial est le Rumensin, est un antibiotique produit par une bactérie spécifique Streptomyces cinnamonensis pour se défendre contre d´autres microbes, principalement des bactéries et des protozoaires. Il possède donc des propriétés antibiotiques lui permettant de jouer un rôle sur les différents micro-organismes qui interagissent sur la dégradation des aliments dans le rumen.
Le monensin va tendre à améliorer le bilan énergétique en stimulant la synthèse du glucose par le foie grâce à une légère modification de la proportion de propionate par rapport à la proportion d´acétate et de butyrate dans le rumen. Un effet similaire pourrait être obtenu en augmentant la proportion de concentrés dans la ration mais en accroissant alors aussi le risque d´acidose. L´utilisation de cet antibiotique génère une amélioration de l´efficacité alimentaire.
Par ailleurs la méthanogénèse va être partiellement inhibée en épargnant ainsi l´énergie métabolisable et en réduisant les rejets de méthane.

Le monensin combat les bactéries
Si l´on résume très schématiquement le mode d´action du monensin, on peut dire que cette substance va avantager l´animal au détriment des bactéries qu´il héberge dans son tube digestif.
Suivant les fournisseurs, différents types de levures sont proposés en tant qu´alternative à l´utilisation des antibiotiques dans l´alimentation animale.
Pour la société Lallemand, la solution passe notamment par l´utilisation du Levucell SC. « Il s´agit d´une forme très concentrée d´une souche de levure vivante Saccharomyces cerevisiae I-1077. C´est une souche unique, facilement traçable depuis sa production industrielle à son incorporation dans l´aliment », explique Frédérique Chaucheyras-Durand, chargée de recherches pour la société Lallemand. Son effet est un effet « probiotique » qui vise à favoriser le développement et l´activité de la flore du rumen. Pour cela, il va inter-agir avec cette dernière en dynamisant sa croissance par le biais de plusieurs mécanismes.
Tout d´abord les levures vivantes vont piéger l´oxygène présent dans le rumen lorsque l´animal mange, rumine, s´abreuve, salive.

Cela va créer des conditions écologiques plus favorables à la flore autochtone du rumen qui est une flore anaérobie stricte.
On a également un apport de facteur de croissance (vitamines, acides aminés acides organiques) qui vont stimuler certaines espèces du rumen (bactéries cellulolytiques et certains champignons).

La levure favorise l´activité du rumen
Ces mécanismes permettront ensuite au Levucell d´agir sur plusieurs points dont la prévention de l´acidose dans le cas de régimes riches en concentrés. En effet le Levucell SC va limiter la production d´acide lactique en entrant en compétition avec les bactéries qui le produisent pour la consommation de sucres simples.
« Les animaux supplémentés avec cette levure vivante ont montré une diminution de l´accumulation d´acide lactique, une stabilisation du pH, ainsi qu´un maintien des populations bactériennes fibrolytiques très sensibles à un pH acide. Cela a de fait une répercussion très positive sur la dégradation des fibres avec des animaux qui pourront ainsi ingérer davantage. C´est une grosse différence par rapport au monensin qui induit plutôt un effet inhibiteur de cette dégradation », souligne Frédérique Chaucheyras-Durand.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Bovins Viande.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande