Aller au contenu principal

De nouveaux outils pour accompagner la sélection participative du maïs population

Après trois années de travail, le projet Covalience s’achève. Il a permis de développer un réseau, des méthodes et outils permettant d’accompagner la sélection participative d’une espèce allogame, le maïs population.

Le projet Covalience a visé à accompagner des groupes d’agriculteurs autour de la sélection participative du maïs population.
© DR

A l’occasion d’une table ronde organisée le 29 juin 2021, professionnels et partenaires du projet Covalience ont fait le bilan de trois années de travail sur la sélection participative sur le maïs population. « Voilà 15 ans que l’on sélectionne du maïs population dans les fermes. Finalement, on pouvait se demander quelle est l’efficacité de la sélection participative pour cette espèce allogame ? Cette question fut l’une de celles à l’origine du projet Covalience coanimé par l’Inrae et l’Itab, dont l’objectif était d’accompagner des groupes d’agriculteurs autour de la sélection participative du maïs population », souligne Fréderic Rey de l’Itab.

Ce projet c’est articulé autour de trois actions dans le but de développer un réseau, des méthodes et des outils permettant d’accompagner la sélection participative d’une espèce allogame.

 

Lire aussi : Le maïs population commence à faire son trou

 

De nombreuses ressources disponibles pour accompagner la sélection

« Ce projet était une super opportunité pour relancer la dynamique de sélection dans notre région », témoignage Dominique Chouin, éleveurs en Loire-Atlantique. « Les résultats amènent de la matière et permettent d’avancer sur la valorisation de la semence paysanne », ajoute Bruno Joly, éleveur dans le Poitou-Charentes.

Ce projet a permis de concevoir de nouveaux protocoles de sélection, facile à mettre en place en exploitation et visant à l’augmentation du rendement.

Covalience a également permis de créer des supports pour découvrir et connaître le maïs population, sous forme de vidéos, de fiches de synthèse, disponibles gratuitement sur le site du projet. « Ces fiches ont été crées pour nourrir la réflexion. Elles n’ont pas vocation à donner des recettes ou marches à suivre », remarque Elodie Gras d’Agrobio Périgord.

Covalience est financé par le Ministère de l'Agriculture (Casdar) et co-piloté par l'Inrae et par l'Itab. Il implique 10 partenaires dont 5 collectifs d'agriculteurs et 5 initiatives régionales.

 

Lire aussi : Maïs population : " Nous cherchons à améliorer la précocité "

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Profiter d’une conjoncture plus favorable à la viande bovine pour bâtir un vrai projet de filière
Face à des volumes de production qui s’étiolent et à une pyramide des âges des éleveurs devenue préoccupante, les participants au…
David Lachassagne a apprécié la rusticité et le rendement en grain et paille de l'orge hybride.
« J’ai choisi de ne récolter l’orge hybride qu’en grain et paille »
David Lachassagne, éleveur de charolais à Givarlais dans l’Allier, a testé cette année l’orge hybride sur trois hectares. Vu son…
Génisses ayant vêlées à deux ans - archives. La stratégie « vêlages à deux ans » stricte ne concerne que 1,3 % des troupeaux allaitants.
Vêlage à deux ans : une piste d’intérêt en bovins viande
En France, le vêlage à deux ans est très peu pratiqué en élevage allaitant. Pourtant, il permet d’améliorer l’efficience des…
Plusieurs paramètres entrent en jeu pour analyser la différence de rentabilité des systèmes, à commencer par le coût de production.
Les systèmes d’avenir existent déjà en élevages bovins viande !
Après avoir mis en avant les facteurs de variabilité de la rentabilité des exploitations bovins viande des Pays de la Loire et…
Une enchère record à 15 400 € pour un futur reproducteur Charolais prometteur
Une vente aux enchères conjointement organisée par Charolais Expansion et le herd book charolais à l’occasion du dernier concours…
De nouvelles catégories pour les veaux mâles charolais engagés sur des concours reconnus par le Herd Book Charolais
Les 9 et 10 septembre prochain, la race Charolaise se donnera en spectacle sur le site du Marault à Magny-Cours dans la Nièvre.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande