Aller au contenu principal
Font Size

Equipement d´élevage
Dans la Loire, un parc tout en longueur

Près de La Pacaudière, dans la Loire, Henri et Cyril Chavanon ont, moyennant 2250 euros de fournitures, construit un solide parc de contention. Malgré quelques imperfections, celui-ci leur donne satisfaction.


Lorsqu´ils ont créé leur Gaec père-fils, Henri et Cyril Chavanon ont repris un ensemble de 35 hectares de terre. Bien décidés à ne pas transformer en corvée le fait de rassembler les différents lots pour le tri, les traitements et le chargement, ils ont opté pour la construction d´un parc fixe. Il se situe à l´extrémité d´un chemin qui dessert les parcelles nouvellement louées tout en étant à proximité de la maison d´habitation de Cyril. « Une fois que le lot est sorti de la pâture, il est canalisé dans le chemin. Il est alors facilement poussé jusque dans le parc d´attente qui fait 20 mètres sur 7. Cela parait grand, mais en fait, c´est un peu juste pour les gros lots lorsque les broutards sont prêts à être sevrés », soulignent les deux éleveurs. « Nous projetons de refaire ce parc d´attente et de l´élargir un peu. Nous en profiterons pour remplacer les six rangs de barbelés par des traverses et des glissières. »

6 mètres de large pour 42 mètres de long.

Autre modification projetée, l´entrée dans le couloir de contention. Celle-ci se situe pour l´instant dans le prolongement du couloir. Il est donc prévu de mettre la porte sur le côté latéral, de façon à ce qu´une fois engagé dans le couloir, un bovin ne puisse plus reculer. Ces deux aspects sont les principales modifications à apporter à cet outil de travail qui du mois d´avril au mois de décembre est utilisé pratiquement tous les dix jours.
©F. d´Alteroche

©F. d´Alteroche

©F. d´Alteroche

©F. d´Alteroche

©F. d´Alteroche
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

L’intérêt de l’épeautre en alimentation du troupeau allaitant tient à la présence des glumes.
L'épeautre, une céréale qui n'apporte pas que de l'énergie
Par la présence des enveloppes du grain riches en cellulose, l’épeautre est utile en engraissement pour sécuriser la ration. Il…
carte Arvalis estimation date de début de récolte du maïs ensilage
Les ensilages de maïs pourraient débuter plus tôt que prévu
Arvalis a publié une carte des dates de début possible des chantiers d'ensilage de maïs. Ce sera autour du 20 août en Rhône-Alpes…
broutards charolais au pré
L'offre en broutards restera limitée dans les prochains mois

Au 1er juin 2020, on dénombrait 511 000 mâles de race allaitante âgés de 6 à 12 mois dans la BDNI : un effectif en recul de 3…

David Durand, éleveur au GAEC des Gariottes (à gauche) et Christophe Seringe, technicien d’élevage à la SCA Le pré vert (à droite), un tandem de choc pour développer le veau rosé bio. © E. Durand
Le veau rosé bio comme alternative au broutard
Le veau rosé bio s’est développé depuis une dizaine d’années dans le Sud-Ouest. Pour le Gaec des Gariottes en Corrèze, cette…
Le marché des reproducteurs bovins allaitants à l’heure du coronavirus
Sur le marché intérieur, le commerce des bovins reproducteurs allaitants est pénalisé par la décapitalisation, la mauvaise…
Vignette
L’aliment liquide apporte énergie fermentescible et azote soluble
Formulé à partir de coproduits locaux, l’aliment liquide est un moyen simple de complémenter des animaux. Il peut se distribuer…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande