Aller au contenu principal

Création de Auriva-Elevage

Le regroupement des deux entreprises de sélection Midatest et Ucear a été officialisé le 22 mars dernier. Auriva-Elevage est le nom donné à cette nouvelle structure présidée par Gilles Gibaud, producteur laitier en Haute-Loire et jusque-là président de Midatest. « Elle regroupe dix coopératives d’insémination adhérentes à un ou plusieurs programmes de sélection et a vocation d'accueillir tout nouveau partenaire français ou étranger », explique un communiqué. L’une des particularités de Auriva-Elevage est d’être concerné par une grande diversité de races et en particulier plusieurs races rustiques, que ces dernières soient à vocation laitière ou allaitante. Elle gère directement ou en partenariat 16 programmes de sélection en races bovines (Abondance, Aubrac, Bazadaise, Blonde d’Aquitaine, Brune, Charolaise, Excellence Charolais, Gasconne, Inra 95, Limousine, Montbéliarde, Prim’Holstein, Simmental, Tarentaise) et deux en race caprine. « Cette diversité de race présente sur une mozaïque de territoires est une de nos spécificités mais c’est aussi un de nos atouts » explique Bruno Pount directeur de Auriva-Elevage. Ces races aux effectifs parfois modestes sont le plus souvent associées à des signes officiels de qualité souvent bien valorisés en particulier plusieurs fromages AOP produits en zone de montagne (Beaufort, Laguiole…). « En tant que fournisseur de génétique adapté à des territoires souvent difficiles, on est un des fournisseurs de cette économie. »

Répartition sur six sites

Les infrastructures de Auriva-Elevage sont réparties sur six sites dans le Rhône, le Tarn, en Gironde, les Pyrénées-Atlantiques, le Lot-et-Garonne et en Savoie. En race allaitante, un des programmes phare de Auriva-Elevage est celui concernant la Blonde d’Aquitaine avec en particulier la station de Casteljaloux dans le Lo-et-Garonne où sont évaluées les qualités maternelles des filles des futurs taureaux d’IA Blonds. Le recours croissant à la génomique pour la sélection des futurs taureaux d’IA ne remet actuellement pas en question le devenir de cette station. Il n’est pas question de faire en Blond un copier-coller de ce qui s’est passé en Charolais avec fermeture de la station d’Agonges il y a quelques années. « La Blonde n’a pas les effectifs de la Charolaise. Aujourd’hui, on a besoin de Casteljaloux. On verra dans les années à venir ce qu’apporte la génomique à la Blonde d’Aquitaine. Il n’est pour l’instant absolument pas question de fermer cette station » précise Bruno Pount.

chiffres CLÉS

18 millions de chiffre d’affaires
1 716 000 doses bovines et 22 000 doses caprines diffusées auprès de ses coopératives adhérentes et de ses clients français et étrangers.
88 collaborateurs répartis sur 6 sites dans six départements
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

 © F. d'Alteroche
Pac : les différentes options sur la table pour les éleveurs bovins viande
Les services du ministère de l’Agriculture ont présenté mi-mars aux professionnels les différentes options envisagées pour le…
Les litières sont composées de paille mais également de plaquettes forestières issues de l’entretien des nombreuses haies présentes sur le parcellaire avec le choix récent d’en laisser « monter » quelque unes pour conforter la ressource en bois sur pied et s’adapter aux évolutions du climat avec davantage d’ombre en été. © F. d'Alteroche
"Un maximum de productivité par UTH et par UGB avec mon troupeau Charolais"
Bonne productivité numérique, mortalité maîtrisée, croissances de bon niveau, vêlage à deux ans de plus en plus fréquent… Tous…
Benoît Dazy. "Nos portes sont ouvertes pour nos clients, aux écoles et à toute personne qui en émet le désir afin de partager notre vision de l’élevage." © S. Bourgeois
" Quarante vaches aubracs vendues en direct "
Benoît Dazy s’attache à garder un système ultra simple, avec 40 vêlages en système bœufs et vente directe. Il trouve un bon …
La Chine fait s'envoler les cours des matières premières pour l'engraissement des bovins
La hausse est impressionnante. Elle ne concerne malheureusement pas le prix de la viande bovine mais celle des différentes…
FCO : des mesures dérogatoires s'appliqueront avec l'Italie et l'Espagne
La Loi de Santé Animale s'applique à partir du 21 avril 2021. GDS France informe que des accords ont été trouvés avec l'Italie et…
signature du partenariat entre Cloé et Charal ayant eu lieu ce jour (Alexandre RAGUET, Directeur de Cloé et Franck LUCAS, Directeur des Etablissements Charal Metz)
Un contrat Label Rouge "gros bovins" entre Cloé, Charal et Cora
L'union de coopératives Cloé a signé le 7 avril 2021 un contrat tripartite avec les établissements Charal de Metz et Cora. Il est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande