Aller au contenu principal

Dans les Pays de la Loire (1) en 2007
Coup d´arrêt à la baisse du cheptel allaitant

Le nombre de vêlages en races allaitantes est reparti à la hausse après des années de baisse régulière.


« A près une baisse régulière du nombre de naissances entre 2000 et 2003, le nombre de vêlages en races allaitantes dans les départements de la région des Pays de la Loire(1) est depuis reparti à la hausse », soulignait Jacques-Martial Bouet, ingénieur bovins viande à la Chambre d´agriculture de la Vendée lors de la présentation de données sur ce volet à l´occasion d´une journée sur la recherche appliquée en production de viande bovine récemment organisée dans le Maine-et-Loire. Ce regain de vêlages pour le cheptel allaitant demeure modeste, mais il contraste surtout singulièrement avec la forte érosion du cheptel laitier au cours de ces mêmes années (voir graphique). Mais là aussi la baisse devrait avoir une fin. D´après les données de l´Identification pérenne généralisée (IPG) le nombre de sorties « boucherie » pour les femelles laitières a été inférieur de 20 à 30 % au cours de l´automne dernier comparativement à 2006. Des chiffres traduisant là aussi le mouvement actuel de recapitalisation du troupeau laitier de cette région.
Jacques Martial Bouet. « En vaches de races à viande, la recapitalisation de 2006 et 2007 a fait baisser le nombre de départs à la réforme ces deux dernières années. » ©F. d´Alteroche

Une année atypique pour les broutards
Ces mêmes données de l´IPG font aussi état d´une année quelque peu atypique pour les flux d´entrée de broutards dans les exploitations. Plus limitées que d´habitude en septembre et octobre, ces entrées d´animaux ont été très importantes en novembre, rattrapant le retard des deux mois précédents.
Depuis 2000, les sorties de bovins mâles de race à viande (ou croisés viande) âgés de 10 à 24 mois enregistrent des variations inter-annuelles importantes sans qu´il soit possible de donner une véritable tendance sur les évolutions de la production. Le nombre de JB viande sortis des ateliers ligériens a grossièrement oscillé entre 170 000 et 190 000 têtes ces dernières années avec 189 300 animaux l´an dernier. La forte baisse de 2006 est en partie due à l´anticipation des abattages fin 2005 pour percevoir les dernières primes à l´abattage entièrement couplées.
En nette baisse à partir de 2002, la production de JB laitiers s´est ensuite stabilisée malgré la diminution du nombre de veaux disponibles. Des chiffres qui indiquent que dans cette région, une proportion plus importante de veaux laitiers ne sont plus engraissés en veaux de boucherie, mais en taurillons.

(1) Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Vendée, Sarthe et Mayenne

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Delphine et Françk Maguet, Gaec Maguet James à Cristot dans le Calvados.Ignoble P élève ses deux petites femelles et le petit mâle a été adopté par une autre vache.
« Notre charolaise de 8 ans nous a déjà donné treize veaux »
Delphine et Franck Maguet, du Gaec Maguet James à Cristot dans le Calvados, ont dans leur troupeau ce que l'on appelle une bonne…
Fortement contesté lors de leur édification durant l'hiver 2015, les deux stabulations de 180 m de long avaient été vandalisées avec des tags injurieux puis partiellement incendiées en décembre 2016.
Le centre d’engraissement de Saint Martial le Vieux repris par la société T’RHEA
Le centre d’engraissement collectif de Saint Martial le Vieux situé sur le plateau de Millevaches dans la Creuse a été repris par…
Un foin de faible valeur à volonté est-il idéal pour des vaches allaitantes gestantes ?
Peut-on tolérer un déficit protéique important, susceptible de perturber le fonctionnement du rumen, sur la fin de gestation des…
[Prospective] Un net recul du cheptel allaitant se profile à l’horizon 2030
Une étude prospective réalisée par l’Institut de l’élevage fait état d’un recul proche de 600 000 têtes pour le nombre de vaches…
La France produit moins de jeunes bovins mais en consomme davantage
La France produit moins de jeunes bovins mais en consomme davantage
Bien qu’essentielle au maintien des équilibres de production entre les différentes catégories de bovins, la production française…
Niveau record pour l'Ipampa viande bovine en septembre 2021
L'Ipampa viande bovine est l'indice des prix d'achat des moyens de production pour les producteurs de viande bovine. Il permet de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande