Aller au contenu principal

Dans les Pays de la Loire (1) en 2007
Coup d´arrêt à la baisse du cheptel allaitant

Le nombre de vêlages en races allaitantes est reparti à la hausse après des années de baisse régulière.


« A près une baisse régulière du nombre de naissances entre 2000 et 2003, le nombre de vêlages en races allaitantes dans les départements de la région des Pays de la Loire(1) est depuis reparti à la hausse », soulignait Jacques-Martial Bouet, ingénieur bovins viande à la Chambre d´agriculture de la Vendée lors de la présentation de données sur ce volet à l´occasion d´une journée sur la recherche appliquée en production de viande bovine récemment organisée dans le Maine-et-Loire. Ce regain de vêlages pour le cheptel allaitant demeure modeste, mais il contraste surtout singulièrement avec la forte érosion du cheptel laitier au cours de ces mêmes années (voir graphique). Mais là aussi la baisse devrait avoir une fin. D´après les données de l´Identification pérenne généralisée (IPG) le nombre de sorties « boucherie » pour les femelles laitières a été inférieur de 20 à 30 % au cours de l´automne dernier comparativement à 2006. Des chiffres traduisant là aussi le mouvement actuel de recapitalisation du troupeau laitier de cette région.
Jacques Martial Bouet. « En vaches de races à viande, la recapitalisation de 2006 et 2007 a fait baisser le nombre de départs à la réforme ces deux dernières années. » ©F. d´Alteroche

Une année atypique pour les broutards
Ces mêmes données de l´IPG font aussi état d´une année quelque peu atypique pour les flux d´entrée de broutards dans les exploitations. Plus limitées que d´habitude en septembre et octobre, ces entrées d´animaux ont été très importantes en novembre, rattrapant le retard des deux mois précédents.
Depuis 2000, les sorties de bovins mâles de race à viande (ou croisés viande) âgés de 10 à 24 mois enregistrent des variations inter-annuelles importantes sans qu´il soit possible de donner une véritable tendance sur les évolutions de la production. Le nombre de JB viande sortis des ateliers ligériens a grossièrement oscillé entre 170 000 et 190 000 têtes ces dernières années avec 189 300 animaux l´an dernier. La forte baisse de 2006 est en partie due à l´anticipation des abattages fin 2005 pour percevoir les dernières primes à l´abattage entièrement couplées.
En nette baisse à partir de 2002, la production de JB laitiers s´est ensuite stabilisée malgré la diminution du nombre de veaux disponibles. Des chiffres qui indiquent que dans cette région, une proportion plus importante de veaux laitiers ne sont plus engraissés en veaux de boucherie, mais en taurillons.

(1) Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Vendée, Sarthe et Mayenne

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Prix des céréales : les raisons de la flambée des cours
Grandes Cultures
Blé, orge, maïs : les prix de l'ensemble des marchés des céréales ont connu une hausse brutale ces dernières semaines. Cette…
filet brise-vent
Plan de relance : des aides pour la biosécurité et le bien-être animal
Le volet agricole du plan de relance comprend une mesure « pacte biosécurité et bien-être animal ». Le dispositif sera piloté par…
Sophie et Michel travaillent avec leur fils Baptiste. Cette année, les laitonnes ont du être rentrées dès octobre à cause des fortes pluies. © S. Bourgeois
Une perte sensible d’efficacité économique pour un système broutards dans la Nièvre
Michel et Sophie Durand conduisent à Ougny dans la Nièvre, un système herbager avec 165 vêlages et vente de broutards lourds. À …
Cette année, la campagne de vêlages se passe vraiment bien avec 85 % de vêlages sans aide, et les retours en chaleurs sont nettement plus rapides qu’auparavant. Pour certaines, c’est quinze jours après le vêlage. © S. Bourgeois
Une approche globale pour une reproduction au top
Des vaches bien préparées au vêlage retournent vite en chaleurs. C’est l’expérience qu’a faite Jean-Michel Michelot, éleveur dans…
Le plan protéines n’oublie pas l’herbe

La stratégie nationale protéines végétales, dévoilée le 1er décembre vise à réduire la…

Pac: les aides aux bovins allaitants et laitiers revalorisées pour la campagne 2020
Le montant unitaire de l'aide aux bovins allaitants est revalorisé à 171,25 euros par vache (au lieu de 166 euros) pour les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande