Aller au contenu principal

Elevage des génisses
Construire sa courbe de croissance "maison"

© source : Chambres d'agriculture Pays de la Loire

"Nous avons formalisé quarante courbes types de croisance pour les génisses de renouvellement selon leur race, l’âge au premier vêlage, la période de vêlage. Mais dans chaque race, le format des vaches est très variable selon les troupeaux. Or le potentiel et les objectifs de croissance des génisses en dépendent. Il est donc nécessaire d’adapter au cas par cas les recommandations », explique Romain Guibert, de la chambre d’agriculture de la Mayenne. Pour ceci, il faut tenir compte du poids moyen adulte des vaches. Ce dernier n’est pas mesuré en élevage et les ingénieurs des Pays de la Loire proposent une méthode pour l’estimer (voir tableau ci-contre) faisant intervenir le poids de carcasse moyen, le rendement, et le gain de poids entre vêlage et abattage — reprise de poids et d’état après le vêlage puis gain de poids pendant l’engraissement. Ces paramètres étant tous différents selon la race. Enfin il est tenu compte de l’âge moyen d’abattage, car en cas de vêlage précoce et/ou à taux de renouvellement élevé, une part importante des vaches sont réformées avant d’atteindre leur poids adulte. On passe ensuite par le pourcentage du poids vif adulte qu’il faut atteindre aux différents stades de la croissance, donné avec chaque courbe type, pour obtenir sa courbe personnelle de croissance des génisses. Le tableau ci-dessous donne aussi des points de repère. « Ces repères de croissance ne seront utiles que si l’on dispose des poids réels des génisses. Nous conseillons donc de peser les génisses, au moins jusqu’à la période de mise à la reproduction. Ce peut être fait en début d’hiver à la rentrée en bâtiment et en sortie d’hiver avant la mise à l’herbe », conseille Romain Guibert. Des pesées plus fréquentes permettront un suivi des croissances et un ajustement des rations d’autant plus précis. Il n’existe pas d’abaques pour évaluer le poids des génisses allaitantes à partir de la mesure au ruban de leur tour de poitrine comme cela se pratique sur les Holsteins.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Le bâtiment est en bois avec une ventilation naturelle, une bonne ambiance à l’intérieur et des écarts de température diurne-nocturne atténués par la toiture en panneaux « sandwich » de 4 centimètres d’épaisseur. © F. d'Alteroche
Une stabulation sur caillebotis double usage pour les vaches allaitantes
Dans le Cantal, la nécessité d’accroître les capacités de stockage en lisier d’un bâtiment entravé a incité les associés du Gaec…
 © Agricentre
Le teff grass, une nouvelle fourragère estivale
Eragrostis tef ou teff grass, graminée cultivée comme céréale secondaire en Afrique, arrive en France comme fourragère. Sa…
Les vaches ont très vite adopté les logettes et les cornadis suédois leur ont permis de sauver leurs cornes, sans dommages jusqu’à présent. © F. d'Alteroche
Des caillebotis pour les vaches, pour ne pas remettre en cause l’autonomie
Le Gaec d’Éole utilise à peine 12 tonnes de paille-hiver pour les seules cases à veaux et cases de vêlage d’une stabulation « …
Les atouts du caillebotis pour les vaches allaitantes
Les stabulations intégrant au moins une partie de caillebotis sur fosse sont courantes en élevage laitier, plus rares en système…
De la Stabiliser à la Redyblack, vers une nouvelle race bovins viande en France
Portée par l’association Bovinext, la RedyBlack est la première race bovine depuis des décennies à obtenir son agrément OS en…
 © M-H André
L’Argentine, cette usine à bœufs qui tourne au ralenti
Dans bon nombre d’élevages naisseurs argentins, le potentiel de production est loin d’être utilisé à 100 % de ses capacités. Une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande