Aller au contenu principal

Concours interrégionaux et présentations du SPACE

Présentation Charolaise

Des animaux n’ayant pas pu se rendre au Space à cause des restrictions de mouvement dues à la FCO, le concours interrégional initialement prévu a été reconverti en présentation avec des animaux très intéressants sur le plan génétique et aux excellentes qualités morphologiques.

Le taureau Ilebeau, du Gaec des Peupliers (Maine-et-Loire) est un fils âgé de deux ans du « nouveau » taureau d’insémination Castor et d’une vache qualifiée RR4S, Datura. Unipolaire, une vaché RR4S appartenant à l’EARL Philipe Brard (Ille-et-Vilaine) a déjà à son actif plusieurs participations au Space. Elle a fait récemment l’objet d’un transfert d’embryons dont cinq ont été posés dans son élevage (un mâle et quatre femelles). A douze ans, elle a fait la preuve de sa longévité. C’est une vache assez épaisse, avec de bons dessus alliés à une finesse de cuir très remarquable.

 

Concours interrégional Blond d’Aquitaine

Ce concours était support pour la présélection des animaux qui participeront au prochain concours du Salon International de l’Agriculture de Paris. Sur les 16 animaux présentés, neuf étaient candidats. Le juge Didier Gaborit (Deux-Sèvres) a placé en tête de concours son coupe de cœur Helios, un fils de Domino très bien équilibré et se démarquant par ses longueurs de corps et de bassin. Ses muscles sont très bien dessinées, notamment dans son travers. Il appartient à Olivier Tarlevé (Mayenne) et avait déjà décroche ce titre de champion et meilleur animal du concours l’an dernier au Space.

La championne est la jeune vache Gitane, du Gaec Rothureau (Maine-et-Loire). Elle n’était pas la plus volumineuse mais allie un bel éclatement du bassin, surtout au niveau des trochanters, et de très belles qualités de race. Elle est suitée d’une femelle très racée. Gitane remporte également le prix de synthèse avec de loin le meilleur index (124) et une note de 82 en morphologie.

 

Concours interrégional Rouge des Prés

Le juge Christian Perrin, assisté par le jeune Corentin Clémenceau, a placé sur le podium Ice Cream, un fils de Forban appartenant à la Scea des fermes (Sarthe) qui venait de décrocher le titre de champion jeune au concours national une semaine plus tôt à Evron. Côté femelles, c’est Garonne au Gaec Jeanneteau (Maine-et-Loire) qui l’a emporté. C’est une fille de Velours et Tamise disposant d’un Ivmat de 106.

 

Concours interrégional Salers

Le juge Géraud Trin (15) a classé deux sections de femelles. La championne du Space est Image, appartenant à Bernard Roppert (Manche). C’est une fille de Séducteur, taureau appartenant au GIE Salers, et d’Altesse, qui était elle aussi présentée pour ce concours et a remporté le premier prix de sa section de vaches suitées. Altesse est indexée à 112 en Ivmat, 112 en ALait et 105 en Isu.

 

Présentation Parthenaise

Lors de cette présentation, qui intervenait une semaine avant le concours spécial de la race, trois animaux ont été mis particulièrement en avant.

Fromage est un taureau de cinq ans et demi appartenant à l’EARL Maison Guillemet (Maine-et-Loire) qui est sorti très bien classé de la station d’évaluation. Très clair dans sa robe, il présente un bassin large et de superbes quartiers arrières.

Cléo est une vache froment pommelée du Gaec Fallourd Riolan (Deux-Sèvres). Sa mère Taïga a été en son temps championne à Paris et son père est Ronchon. Elle présente plus de format que la moyenne de la race mais en conservant une grande finesse d’ossature.

Enfin Italienne, du gaec Picauville (Deux-Sèvres), est une fille du taureau d’insémination A ta santé qui présente beaucoup de longueurs, d’arrondis et de finesse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Le bâtiment est en bois avec une ventilation naturelle, une bonne ambiance à l’intérieur et des écarts de température diurne-nocturne atténués par la toiture en panneaux « sandwich » de 4 centimètres d’épaisseur. © F. d'Alteroche
Une stabulation sur caillebotis double usage pour les vaches allaitantes
Dans le Cantal, la nécessité d’accroître les capacités de stockage en lisier d’un bâtiment entravé a incité les associés du Gaec…
 © Agricentre
Le teff grass, une nouvelle fourragère estivale
Eragrostis tef ou teff grass, graminée cultivée comme céréale secondaire en Afrique, arrive en France comme fourragère. Sa…
Les vaches ont très vite adopté les logettes et les cornadis suédois leur ont permis de sauver leurs cornes, sans dommages jusqu’à présent. © F. d'Alteroche
Des caillebotis pour les vaches, pour ne pas remettre en cause l’autonomie
Le Gaec d’Éole utilise à peine 12 tonnes de paille-hiver pour les seules cases à veaux et cases de vêlage d’une stabulation « …
Les atouts du caillebotis pour les vaches allaitantes
Les stabulations intégrant au moins une partie de caillebotis sur fosse sont courantes en élevage laitier, plus rares en système…
De la Stabiliser à la Redyblack, vers une nouvelle race bovins viande en France
Portée par l’association Bovinext, la RedyBlack est la première race bovine depuis des décennies à obtenir son agrément OS en…
 © M-H André
L’Argentine, cette usine à bœufs qui tourne au ralenti
Dans bon nombre d’élevages naisseurs argentins, le potentiel de production est loin d’être utilisé à 100 % de ses capacités. Une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande