Aller au contenu principal

Charolaise : Gènes Diffusion présent en force au Simagena

Gènes Diffusion présente au Simagena (parc des expositions de Villepinte) du 22 au 26 février une vingtaine de femelles et quatre mâles qui sont génétiquement sans cornes et pour lesquels les prédicteurs génomiques GD Scan sont disponibles.

Les femelles se sont confrontées à l’occasion d’un joli open show dimanche 22 février, jugé par le luxembourgeois Gérard Ernst et le norvégien Odd Grundt. Pour trois de ces génisses, le gène « sans cornes » est hérité de leur mère, ce qui permet d’accéder à une certaine diversification génétique des souches sans cornes charolaises. La championne est Haude SC de l’EARL Arnaud (Vendée), âgée de trois ans, dont le grand-père maternel est Virgil SC et le père Artois (RRE). C’était la plus complète, avec des volumes, de la taille, des longueurs, et en plus de bien belles qualités de race. La championne réserve est la mère d’Haude SC, Créatine, qui a un dos très bien soudé, beaucoup de profondeurs, et qui est suitée d’un très joli veau.

Le prix génomique, disputé entre les quatre génisses présentant les meilleurs prédicteurs génomiques, a été remporté par Guilia SC appartenant à la coopérative Origenplus (Seine maritime). C’est une fille de Dauphin SC sur Nobelix.

Une vente aux enchères Simbeef de 12 lots était organisée en partenariat avec KBS Genetic. Dix lots ont été vendus. Le prix record de 4100 euros a été atteint pour Heidi, une génisse qui va prendre la direction de la Norvège. Potentielle mère à taureaux, cette fille de Cabar SC et de Détente (RR4S), née au Gaec Vauthier dans les Ardennes, est hétérozygote « sans cornes », très élégante, avec une excellente une tenue de dos. Un lot de deux embryons potentiellement homozygotes pour le gène « sans cornes », les premiers disponibles d’Hector SC accouplés avec une fille de Virgil SC, a été acheté 700 euros par un éleveur de République tchèque. Hydrazine, fille de Dahlia SC née au Gaec Joubert en Vendée, qui a décroché un 2ème prix de section derrière la championne du concours, a été adjugée 3700 euros et restera en France. Deux autres animaux feront aussi carrière en France, les autres partiront pour l’Allemagne, l’Italie, la Suisse et l’Irlande.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

 © Agricentre
Le teff grass, une nouvelle fourragère estivale
Eragrostis tef ou teff grass, graminée cultivée comme céréale secondaire en Afrique, arrive en France comme fourragère. Sa…
Le bâtiment est en bois avec une ventilation naturelle, une bonne ambiance à l’intérieur et des écarts de température diurne-nocturne atténués par la toiture en panneaux « sandwich » de 4 centimètres d’épaisseur. © F. d'Alteroche
Une stabulation sur caillebotis double usage pour les vaches allaitantes
Dans le Cantal, la nécessité d’accroître les capacités de stockage en lisier d’un bâtiment entravé a incité les associés du Gaec…
Les vaches ont très vite adopté les logettes et les cornadis suédois leur ont permis de sauver leurs cornes, sans dommages jusqu’à présent. © F. d'Alteroche
Des caillebotis pour les vaches, pour ne pas remettre en cause l’autonomie
Le Gaec d’Éole utilise à peine 12 tonnes de paille-hiver pour les seules cases à veaux et cases de vêlage d’une stabulation « …
 © M-H André
L’Argentine, cette usine à bœufs qui tourne au ralenti
Dans bon nombre d’élevages naisseurs argentins, le potentiel de production est loin d’être utilisé à 100 % de ses capacités. Une…
De la Stabiliser à la Redyblack, vers une nouvelle race bovins viande en France
Portée par l’association Bovinext, la RedyBlack est la première race bovine en création depuis des décennies à obtenir son…
Les poteaux métalliques ont permis de limiter l’emprise au sol et la charpente et les parois en bois contribuent à une bonne ambiance avec des devis comparatifs métal/bois qui étaient similaires. © F. d'Alteroche
Bâtiment sur caillebotis : associer l’économie en paille à son confort
Construite sur les pentes du Massif du Sancy, la stabulation du Gaec de Surain associe litière paillée et fosse sous caillebotis…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande