Aller au contenu principal

Charal, le boucher qui ne fait pas de quartier

Capital.fr du 12 janvier 2016

"Il est le seul à oser affronter Leclerc. ll refuse de garantir un prix aux éleveurs. Il se moque des injonctions du ministre Le Foll. Qui est le terrible Jean-Paul Bigard, propriétaire d'une vingtaine d'abattoirs et de Charal ? Portrait d'un patron parmi les plus discrets. Discret, mais très costaud : son groupe abat 40% des bovins français (30.000 têtes de bétail par semaine) et aussi 20% des porcs. Avec 14 000 salariés, un chiffre d'affaires de 4,3 milliards d'euros et des bénéfices de 30 millions d'euros selon les derniers comptes publiés, en 2013, son entreprise est l'une des rares à encore bien se porter dans la branche."

francebleu.fr du 20 janvier 2016

"Le moral n’est pas revenu six mois après de fortes mobilisations du monde agricole partout en France et en Moselle. L’été dernier, des routes ont été bloquées, des opérations escargots se sont enchainées, des parkings de supermarchés ont été recouverts de lisier, des industriels ont été interpellés. Le gouvernement a réuni tous les acteurs autour d’une même table pour renégocier des prix d’achats. Mais après quelques déclarations de bonnes intentions, les jeunes agriculteurs mosellans ont le sentiment d’être revenus à la case départ. Tous affirment qu'ils ne vendent pas plus cher leur viande ou leur lait."

Les Echos du 22 janvier 2016

Interview de Michel-Edouard Leclerc - "Il n'y a plus de politique agricole commune. En tous les cas, elle n'est pas visible. Et si la Commission prone le retour au seul marché, c'est faire fi d'une énorme casse sociale. J'affirme que les centres E. Leclerc accepteront d'appliquer des mécanismes plus rémunérateurs et plus solidaires, y compris des mécanismes de crise, mais compte tenu des tabous et interdits que les instances chargées de la concurrence agitent du bout des doigts, c'est bien aux pouvoirs publics de garantir la légalité des solutions qu'il leur apparteint d'agréer. Si, comme l'ont reconnu syndicalistes et pouvoirs publics, de 7 à 10% des exploitations sont menacées, alors il y a urgence à utiliser les mécanismes de crise prévus par la loi."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

 © C.Delisle
Un « RIP » qui agace bien des acteurs de la ruralité
Un Référendum d’initiative partagée pour les animaux a été lancé début juillet par le journaliste Hugo Clément. Cette initiative…
Vignette
Photovoltaïque, une énergie simple à mettre en œuvre
Produire une énergie décarbonée tout en finançant la construction d’un bâtiment, c’est l’opportunité qu’offre le photovoltaïque…
Un marché des broutards mâles sérieusement engorgé
La demande n’est pas au rendez-vous pour les taurillons finis et l’abondance de cette marchandise dans la plupart des pays…
Claude Piet (à droite) et Mickaël Lelaure de Terrena. « Le changement le plus net est que les jeunes bovins sont plus calmes et passent plus de temps couchés. » © S. Bourgeois
Une alimentation compacte pour éviter tout tri de la ration
Au Gaec des Puits dans le Maine-et-Loire, de l’eau est ajoutée dans la ration complète des jeunes bovins, depuis deux ans. Ce…
Le bâtiment de la Sepab permet de faire le tampon entre l’arrivée des animaux et leur chargement sur le bateau dans des conditions confortables. A Tarragone (Espagne), principal concurrent de Sète, ils attendent dans les camions ! © Sepab
Sète, le seul port européen certifié bien-être animal
À Sète, les animaux sont choyés dans un bâtiment flambant neuf. L’acheminement et le séjour au port sont certifiés bien-être…
 © C. Mandin
Cédric Mandin, FNB : « il faut se focaliser sur les indicateurs de marché »
Cédric Mandin, éleveur en Vendée et secrétaire général de la Fédération nationale bovine, tire le bilan de l’action de retenue en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande