Aller au contenu principal
Font Size

"C'est qui le Patron?!" lance son steak haché de race à viande

La marque du consommateur et Sicarev mettent en place une filière qui garantit à l'éleveur une rémunération supérieure d'environ 8 % au marché.

Le prix est déterminé par les consommateurs de façon à garantir à l'éleveur une rémunération d'environ 8 % supérieure au marché.
© La marque du consommateur

Depuis le 3 novembre, deux références de steak haché "C'est qui le patron?!" sont commercialisées dans le réseau Carrefour. "L'originalité de cette démarche est qu'à l'issue du questionnaire rempli par les consommateurs sur leurs attentes concernant la qualité du produit, son mode de production, son conditionnement, nous avons sélectionné les élevages de nos adhérents qui répondaient aux critères choisis", explique Philippe Dumas, président de Sicarev. La plus-value payée à l'éleveur est d'environ 0,25 euro du kilo de carcasse, pour des carcasses d'en moyenne 440 kg. "Ce sont les consommateurs qui déterminent le prix de vente de façon à garantir à l'éleveur une rémunération d'environ 8 % supérieure à la rémunération du marché."

Ils sont 8075 consommateurs à avoir voté sur le site "La Marque du consommateur". Les critères choisis sont : des animaux issus du troupeau allaitant, nés et élevés en France, mis au pâturage en moyenne six mois dans l’année selon la météo, nourris, lorsqu’ils sont à l’étable, avec des fourrages produits localement (majoritairement à moins de 100 km de l’exploitation), et le respect du bien-être animal et de la charte des bonnes pratiques d’élevage. "À ce jour, 712 élevages sont qualifiés, avec un objectif de 2 000 éleveurs" d'après le communiqué du 21 novembre dernier.

Jusqu'à 80 % des morceaux passent dans la filière

Les morceaux utilisés valorisent jusqu'à 80 % de la viande d'un animal. "Il fallait atteindre un équilibre matière optimal en valorisant un maximum de muscles", explique Ludovic Pacard, directeur adjoint de Sicarev. "L'objectif était double : produire un steak haché de qualité et générer une plus-value éleveur. Ceci a été la base des discussions entre les deux coopératives." Les barquettes de deux steaks de 125 g avec hachage façon bouchère (gros grain) sont proposées en 5 ou en 15 % de matières grasses. "Maintenant, il faut transformer l'essai. Cela passera par la mobilisation des consommateurs pour générer des volumes et ainsi valoriser un maximum d'animaux dans cette filière", explique aussi Ludovic Pacard.

La marque du consommateur, après le succès du lait de consommation lancé en 2016, a déjà développé de nombreux autres produits (pizza, salade, beurre bio, jus d'orange....) et beaucoup d'autres le seront prochainement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les systèmes les plus rémunérateurs ont joué systématiquement sur une part suffisante de céréales autoconsommées (>50 % des concentrés consommés de l’atelier), sur une bonne gestion du poste mécanisation, une productivité des UGB correcte et une productivité de la main-d’œuvre satisfaisante. © C. Delisle
Systèmes d'élevage bovins viande, quelle rentabilité ?
Un traitement statistique des coûts de production, collectés sur trois ans dans les Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, a permis…
jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
rayon viande bovine bio grande distribution Leclerc
La viande bovine bio ignore la crise
L’agriculture biologique continue d’avoir le vent en poupe. Elle semble même surfer sur la vague à la faveur des critiques sur…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande