Aller au contenu principal

Blanc Bleu : la grande championne de Paris est Esmeralda

Les juges François Lefebvre (59) et Michel Lefevre (Belgique) ont placé en tête de concours Esmeralda.

Esmeralda a un gabarit hors norme, elle est "longue comme un train", avec quatre bonnes pattes. Elle est aussi très bien préparée alors que son veau a été sevré juste avant le concours. C'est une fille de Germinal et Réglisse de six ans, appartenant à Sylvain Cauchy (Nord). Elle a reçu les titres de championne adulte et de meilleur animal du concours.

La championne jeune appartient aussi à Sylvain Cauchy. Il s'agit de Grandiose, une fille de Joker âgée de 3 ans et demi. Elle présente beaucoup d'épaisseurs et un très bon garrot.

Indiana, de l'EARL Guitet Cyrille (Maine-et-Loire) a obtenu un premier prix de section chez les génisses de 18 mois. Une génisse de 30 mois de Didier Avenel (Seine maritime), fille d'Imperial, s'est aussi distinguée pour ses qualités très intéressantes.

La race Blanc Bleu mobilise actuellement tous les éleveurs pour organiser un concours national à Chemillé début septembre, qui pourrait rassembler 80 à 100 animaux. La relance du label Belle Bleue, le seul label rouge au nord de Paris, est aussi activée.

D'autre part, l'OS Blanc Bleu poursuit son travail sur le dispositif de qualification des animaux. " D'ici trois à quatre ans, nous pensons pouvoir disposer d'éléments fiables et intéressants pour la promotion de la race" indique Gertrud lenne, présidente de l'OS Blanc Bleu. La race entend aussi rapidement faire valoir la qualité de la génétique française pour la production de taureaux de croisement.

Les plus lus

Charlie Peltier est installé depuis trois ans. Son système fourrager est basé sur un ensilage de méteil pour le volume et les prairies multiespèces pour la qualité.
En viande bovine, une installation bien pensée et bien vécue

Installé depuis trois ans en Loire-Atlantique, Charlie Peltier a choisi de conduire un système naisseur économe et autonome en…

génisses rouges des prés
Pac : le montant de l’aide aux bovins allaitants de plus de 16 mois fixé à 106 euros par UGB

À compter de la campagne 2023, les deux aides distinctes pour les bovins allaitants (ABA) et laitiers (ABL) sont remplacées…

Dans un contexte de forte augmentation des charges de fonctionnement des entreprises et des contraintes administratives, la Fédération française des commerçants en bestiaux (FFCB) apporte son soutien total aux éleveurs mobilisés.
Colère des agriculteurs : les négociants en bestiaux menacent de manifester à leur tour

À l’heure où la mobilisation des agriculteurs s’amplifie partout en France, la Fédération française des commerçants en…

vaches de race aubrac
MHE : les critères d’éligibilité pour bénéficier de l’aide d’urgence sont précisés par décret

Dans un décret paru au Journal officiel ce 4 février 2024, le ministère de l’Agriculture détaille le plan d’aide…

bâtiment engraissement jeunes bovins
Colère des agriculteurs : « Nous croulons sous les contraintes et les soutiens manquent à l'appel »

Maxime Latrace, éleveur de bovins viande dans la Nièvre en Gaec avec son frère Antoine, n'a pas l'habitude de participer à des…

SCEA Chaudesaigues dans l’Aude / élevage de gasconnes des Pyrénées
Les huit dossiers sur lesquels la Fédération nationale bovine attend des réponses concrètes en soutien à l’élevage

En conférence de presse ce mardi 23 janvier, la Fédération nationale bovine (FNB) a exprimé, au nom des éleveurs, un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande