Aller au contenu principal

Blanc Bleu : la grande championne de Paris est Esmeralda

Les juges François Lefebvre (59) et Michel Lefevre (Belgique) ont placé en tête de concours Esmeralda.

Esmeralda a un gabarit hors norme, elle est "longue comme un train", avec quatre bonnes pattes. Elle est aussi très bien préparée alors que son veau a été sevré juste avant le concours. C'est une fille de Germinal et Réglisse de six ans, appartenant à Sylvain Cauchy (Nord). Elle a reçu les titres de championne adulte et de meilleur animal du concours.

La championne jeune appartient aussi à Sylvain Cauchy. Il s'agit de Grandiose, une fille de Joker âgée de 3 ans et demi. Elle présente beaucoup d'épaisseurs et un très bon garrot.

Indiana, de l'EARL Guitet Cyrille (Maine-et-Loire) a obtenu un premier prix de section chez les génisses de 18 mois. Une génisse de 30 mois de Didier Avenel (Seine maritime), fille d'Imperial, s'est aussi distinguée pour ses qualités très intéressantes.

La race Blanc Bleu mobilise actuellement tous les éleveurs pour organiser un concours national à Chemillé début septembre, qui pourrait rassembler 80 à 100 animaux. La relance du label Belle Bleue, le seul label rouge au nord de Paris, est aussi activée.

D'autre part, l'OS Blanc Bleu poursuit son travail sur le dispositif de qualification des animaux. " D'ici trois à quatre ans, nous pensons pouvoir disposer d'éléments fiables et intéressants pour la promotion de la race" indique Gertrud lenne, présidente de l'OS Blanc Bleu. La race entend aussi rapidement faire valoir la qualité de la génétique française pour la production de taureaux de croisement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
Alexandra, Jean-Pierre et leur fils Florian Lannez travaillent en Gaec avec 95 vaches sur 140 ha. Ils sont confrontés aux…
De combien augmente le coût de production de la viande bovine avec la flambée des charges ?
L’Institut de l’Elevage a simulé l’impact de la flambée des charges sur le coût de production du kilo de viande bovine.
Fin de la rétention des jeunes bovins
Depuis fin mars, les sorties de jeunes bovins de type viande sont plus importantes. Elles correspondent à un décalage des ventes…
Alexis Thibault, Gaec de la Vallée des Blondes, 250 mères Blondes d’Aquitaine naisseur-engraisseur, 3 associés, à Le Busseau, dans les Deux-Sèvres
[Bioscurité] « J’utilise une cloche pour protéger les cadavres de bovins adultes»
Alexis Thibault du Gaec de la vallée des blondes dans les Deux-Sèvres a acheté une cloche à cadavres de grande dimension, qui…
Angeline, Thierry et Martin Radiguet. « On n’envisageait pas de passer l’exploitation en agriculture biologique sans finir nos animaux. La bascule est un outil indispensable pour piloter cette phase."
D’un système naisseur conventionnel à un système naisseur-engraisseur bio
Au Gaec des Hautes Broudières à Tourouvre au Perche dans le Perche ornais, le passage à l’agriculture biologique a été synonyme d…
Anticiper un recul des disponibilités en paille en réalisant dès à présent un stock de plaquettes
Le bois plaquette a fait ses preuves pour confectionner la litière dans les élevages cultivant peu de céréales mais disposant de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande