Aller au contenu principal

Restructuration
Bigard Socopa : avis favorable confirmé

Initialement prévue le 1er janvier 2009, la finalisation de l’accord entre Bigard et Socopa est intervenue après plusieurs mois d’étude du dossier par la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes. Socopa Viandes, société créée pour mener à bien le rapprochement de Bigard et Socopa, est finalement opérationnelle au 1er mars. Les capitaux coopératifs représentent, en consolidé, 40 % de ses capitaux totaux. L’avis favorable de la DGCCRF est assorti de l’obligation de la vente de deux usines Bigard et de trois usines Socopa, se trouvant en région Nord-Pas-de-Calais, Champagne- Ardenne et Lorraine. « La nouvelle organisation du groupe Bigard sera mise en place avant la fin du premier semestre 2009 avec pour ambition de fédérer toute les synergies humaines, commerciales et industrielles autour du développement de ses marques », explique le groupe Bigard. La réorganisation des sites rend « très vigilante », la FGA-CFDT des établissements Bigard, Charal et Socopa.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
Alexandra, Jean-Pierre et leur fils Florian Lannez travaillent en Gaec avec 95 vaches sur 140 ha. Ils sont confrontés aux…
De combien augmente le coût de production de la viande bovine avec la flambée des charges ?
L’Institut de l’Elevage a simulé l’impact de la flambée des charges sur le coût de production du kilo de viande bovine.
Fin de la rétention des jeunes bovins
Depuis fin mars, les sorties de jeunes bovins de type viande sont plus importantes. Elles correspondent à un décalage des ventes…
Alexis Thibault, Gaec de la Vallée des Blondes, 250 mères Blondes d’Aquitaine naisseur-engraisseur, 3 associés, à Le Busseau, dans les Deux-Sèvres
[Bioscurité] « J’utilise une cloche pour protéger les cadavres de bovins adultes»
Alexis Thibault du Gaec de la vallée des blondes dans les Deux-Sèvres a acheté une cloche à cadavres de grande dimension, qui…
Des salers abreuvées avec l’eau collectée des toitures
Des salers abreuvées avec l’eau collectée des toitures
De la toiture à l’abreuvoir, Thierry Champeix récupère, filtre, stocke puis redistribue la pluie qui tombe sur une partie de ses…
Angeline, Thierry et Martin Radiguet. « On n’envisageait pas de passer l’exploitation en agriculture biologique sans finir nos animaux. La bascule est un outil indispensable pour piloter cette phase."
D’un système naisseur conventionnel à un système naisseur-engraisseur bio
Au Gaec des Hautes Broudières à Tourouvre au Perche dans le Perche ornais, le passage à l’agriculture biologique a été synonyme d…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande