Aller au contenu principal

Belle participation pour la vente de taureaux gascons

La vente de taureaux Gascons issus de la station de Villeneuve du Paréage, dans l’Ariège s’est déroulée dans un contexte plus favorable compte tenu de la hausse du prix du bétail. 45 taureaux et 22 génisses y ont été vendus.

La vente de Villeneuve de Paréage est le traditionnel rendez-vous de fin d'hiver des éleveurs de Gasconne.
© OS Gasconne

Le 17 mars dernier a eu lieu dans l’Ariège la vente de taureaux Gascons issus de la station de Villeneuve du Paréage. Pour la première fois, tous les taureaux avaient passé un cours séjour cet hiver sur « l’estivomètre », mini-montagne reconstituée à côté des cases du bâtiment d’évaluation. Il correspond à un nouveau protocole en cours de préparation, permettant ainsi de les préparer au mieux à la mise à l’herbe et d’apprécier leur aptitude à la locomotion en pente. Quelques 200 participants ont fait le déplacement en tant qu’acheteurs potentiels ou simples curieux.

Résultat encourageant

Le résultat de la vente est encourageant malgré l’absence d’acheteurs d’outre-mer et étrangers. 45 des 50 taureaux proposés après avoir été évalués sur leurs performances en station ont été vendus, ainsi que la totalité des 22 génisses avec parfois de belles surenchères comparativement à la mise à prix. 44% des animaux restent en Ariège et 44 % rejoignent d’autres départements Pyrénéens. Les autres ont été achetés par des éleveurs du Tarn, du Lot, de la Gironde, du Doubs et du Jura. Les deux taureaux de deux ans (Pastou et Rami) prélevés pour l’IA ont été vendus 4800 € de moyenne. Les jeunes taureaux évalués cet hiver partent en moyennent à 3 984 € pour les qualifiés Reconnus Contrôlés et 2 615 € pour les qualifiés Confirmés Contrôlés. Le tarif des génisses a été en moyenne de 2 024 € pour les pleines et 1 514 € pour celles en cours de saillie.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
Alexandra, Jean-Pierre et leur fils Florian Lannez travaillent en Gaec avec 95 vaches sur 140 ha. Ils sont confrontés aux…
De combien augmente le coût de production de la viande bovine avec la flambée des charges ?
L’Institut de l’Elevage a simulé l’impact de la flambée des charges sur le coût de production du kilo de viande bovine.
Fin de la rétention des jeunes bovins
Depuis fin mars, les sorties de jeunes bovins de type viande sont plus importantes. Elles correspondent à un décalage des ventes…
Alexis Thibault, Gaec de la Vallée des Blondes, 250 mères Blondes d’Aquitaine naisseur-engraisseur, 3 associés, à Le Busseau, dans les Deux-Sèvres
[Bioscurité] « J’utilise une cloche pour protéger les cadavres de bovins adultes»
Alexis Thibault du Gaec de la vallée des blondes dans les Deux-Sèvres a acheté une cloche à cadavres de grande dimension, qui…
Angeline, Thierry et Martin Radiguet. « On n’envisageait pas de passer l’exploitation en agriculture biologique sans finir nos animaux. La bascule est un outil indispensable pour piloter cette phase."
D’un système naisseur conventionnel à un système naisseur-engraisseur bio
Au Gaec des Hautes Broudières à Tourouvre au Perche dans le Perche ornais, le passage à l’agriculture biologique a été synonyme d…
Anticiper un recul des disponibilités en paille en réalisant dès à présent un stock de plaquettes
Le bois plaquette a fait ses preuves pour confectionner la litière dans les élevages cultivant peu de céréales mais disposant de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande