Aller au contenu principal

Belle participation pour la vente de taureaux gascons

La vente de taureaux Gascons issus de la station de Villeneuve du Paréage, dans l’Ariège s’est déroulée dans un contexte plus favorable compte tenu de la hausse du prix du bétail. 45 taureaux et 22 génisses y ont été vendus.

La vente de Villeneuve de Paréage est le traditionnel rendez-vous de fin d'hiver des éleveurs de Gasconne.
© OS Gasconne

Le 17 mars dernier a eu lieu dans l’Ariège la vente de taureaux Gascons issus de la station de Villeneuve du Paréage. Pour la première fois, tous les taureaux avaient passé un cours séjour cet hiver sur « l’estivomètre », mini-montagne reconstituée à côté des cases du bâtiment d’évaluation. Il correspond à un nouveau protocole en cours de préparation, permettant ainsi de les préparer au mieux à la mise à l’herbe et d’apprécier leur aptitude à la locomotion en pente. Quelques 200 participants ont fait le déplacement en tant qu’acheteurs potentiels ou simples curieux.

Résultat encourageant

Le résultat de la vente est encourageant malgré l’absence d’acheteurs d’outre-mer et étrangers. 45 des 50 taureaux proposés après avoir été évalués sur leurs performances en station ont été vendus, ainsi que la totalité des 22 génisses avec parfois de belles surenchères comparativement à la mise à prix. 44% des animaux restent en Ariège et 44 % rejoignent d’autres départements Pyrénéens. Les autres ont été achetés par des éleveurs du Tarn, du Lot, de la Gironde, du Doubs et du Jura. Les deux taureaux de deux ans (Pastou et Rami) prélevés pour l’IA ont été vendus 4800 € de moyenne. Les jeunes taureaux évalués cet hiver partent en moyennent à 3 984 € pour les qualifiés Reconnus Contrôlés et 2 615 € pour les qualifiés Confirmés Contrôlés. Le tarif des génisses a été en moyenne de 2 024 € pour les pleines et 1 514 € pour celles en cours de saillie.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« L’Europe est en quasi-pénurie de viande bovine »
Depuis 2021, la faiblesse de la production des grands pays exportateurs mondiaux fait face à la vigueur de la demande. Le point…
bovins feedlots Etats-Unis
Des milliers de bovins meurent de stress thermique dans des feedlots aux Etats-Unis
Suite à une vague de chaleur associée à de l’humidité et à l’absence de vent des milliers de bovins sont morts cette semaine dans…
[Ventes de Lanaud] Le top price à 26 100 euros pour un reproducteur limousin
Fin de saison sur un record, pour les bovins reproducteurs de race Limousine issus de la station de qualification de Lanaud. La…
Feder annonce la mise en place de contrats jeunes bovins et expérimente l’agriphotovoltaïsme
Issu de la fusion de plusieurs coopératives, le groupe Feder fête ses 10 ans et s’impose comme un des principaux acteurs français…
Le croisement avec une race précoce comme l’Angus permet d’obtenir des carcasses plus légères avec un bon état d’engraissement, tout en réduisant la durée d’engraissement et donc les charges. (prendre photo RBV 264 nov 2018 p 34)
Engraisser des bovins plus précoces avec des fourrages grossiers
En jouant sur le type génétique (croisement Angus x Salers) et en optimisant la valeur alimentaire des fourrages, il est possible…
Contractualisation : c'est au tour des broutards
A partir du 1er juillet 2022, le contrat de vente entre l’éleveur et le premier acheteur est obligatoire pour les catégories de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande