Aller au contenu principal

[Photovoltaïque] Des panneaux sur le toit et une bonne ambiance pour les bovins

Les stabulations équipées de panneaux photovoltaïques ont poussé comme des champignons ces dernières années. Avoir un bâtiment à double fin ne doit surtout pas occulter la nécessité de respecter certains fondamentaux pour permettre un renouvellement de l’air suffisant.

« Aujourd’hui quand un éleveur nous contacte pour évoquer l’éventualité de construire un bâtiment d’élevage, la question du photovoltaïque est systématiquement évoquée même si elle n’est pas toujours retenue », souligne Éliane Teissandier, spécialiste du sujet à l’EDE du Puy-de-Dôme. Et de rappeler que l’agencement du plan intérieur du bâtiment doit être la priorité.

« Quand on envisage la construction d’un bâtiment, la première étape est de s’interroger sur le nombre d’animaux et la catégorie de bovins à loger. En fonction de ces données, on dimensionne les différentes cases puis le positionnement et l’agencement des couloirs. Ce n’est qu’une fois ces étapes réalisées que l’on décide du type de toit que l’on posera dessus. Ça, c’est le scénario idéal », ajoute Perrine Raverat, conseillère élevage et bâtiment à la chambre d’agriculture de la Nièvre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
Alexandra, Jean-Pierre et leur fils Florian Lannez travaillent en Gaec avec 95 vaches sur 140 ha. Ils sont confrontés aux…
De combien augmente le coût de production de la viande bovine avec la flambée des charges ?
L’Institut de l’Elevage a simulé l’impact de la flambée des charges sur le coût de production du kilo de viande bovine.
Fin de la rétention des jeunes bovins
Depuis fin mars, les sorties de jeunes bovins de type viande sont plus importantes. Elles correspondent à un décalage des ventes…
Alexis Thibault, Gaec de la Vallée des Blondes, 250 mères Blondes d’Aquitaine naisseur-engraisseur, 3 associés, à Le Busseau, dans les Deux-Sèvres
[Bioscurité] « J’utilise une cloche pour protéger les cadavres de bovins adultes»
Alexis Thibault du Gaec de la vallée des blondes dans les Deux-Sèvres a acheté une cloche à cadavres de grande dimension, qui…
Des salers abreuvées avec l’eau collectée des toitures
Des salers abreuvées avec l’eau collectée des toitures
De la toiture à l’abreuvoir, Thierry Champeix récupère, filtre, stocke puis redistribue la pluie qui tombe sur une partie de ses…
Thierry Morin éleveur en bio à Machecoul-Saint-Même en Loire-Atlantique.
« Nous démarrons un programme de relance de la race bleue de Bazougers »
Thierry Morin et Grégory Laguille sont éleveurs laitiers et allaitants en bio à Machecoul-Saint-Même en Loire-Atlantique.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande