Aller au contenu principal

Interbev
Avancée vers un accord sur la contractualisation volontaire de gros bovins

La section gros bovins dInterbev est parvenue fin avril à un consensus sur un accord-cadre concernant la contractualisation des jeunes bovins, génisses et bœufs. Plusieurs points qui faisaient l’objet de blocages ont pu être levés après près de deux ans de travail au sein de l’interprofession. Cet accord est l’un des points importants des Etats Généraux d’Interbev.

« Il ne s’agit pas d’un accord qui rendrait obligatoire la contractualisation entre l’éleveur et le premier acheteur, à la différence de l’accord interprofessionel intervenu dans le secteur ovin et du décret pris par le ministère dans le secteur lait. Mais lorsqu’un premier acheteur et un éleveur décident de signer un contrat, le respect de cet accord conduirait à des contrats conformes à la loi de modernisation de l’agriculture » explique la Fnicgv.

Le projet d’accord définit les clauses minimales types qui devront apparaître dans les contrats. Elles portent sur la durée, les volumes, les caractéristiques des produits à livrer, les modalités de collecte et de livraison, de paiement, de révision et de résiliation du contrat ainsi que des critères et modalités de détermination et d’actualisation des prix.

Ceux-ci devraient s’appuyer sur au moins un indicateur de coût de revient et un indicateur de cotation des cours de marché. « L’accord proposerait quelques indicateurs diffusés notamment par Interbev mais laisserait la liberté aux contractants d’en choisir d’autres » selon la Fnicgv. Ceci étant lié au droit de la concurrence.

Une caisse nationale de sécurisation qui pourrait amortir à la hausse ou à la baisse les écarts entre les prix définis dans les contrats et les prix de marché fait parallèlement l’objet d’un travail à l’interprofession.

Cet accord interprofessionnel reste pour l’instant à signer.

Pour la FNB, ce projet d’accord constitue un premier pas. « Mais tout dépendra ensuite de l’application que voudront lui donner ou pas les acteurs économiques de la filière. Les éleveurs sont prêts à s’engager, mais pas à n’importe quelles conditions, pas à n’importe quel prix ! »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Prix des céréales : les raisons de la flambée des cours
Grandes Cultures
Blé, orge, maïs : les prix de l'ensemble des marchés des céréales ont connu une hausse brutale ces dernières semaines. Cette…
filet brise-vent
Plan de relance : des aides pour la biosécurité et le bien-être animal
Le volet agricole du plan de relance comprend une mesure « pacte biosécurité et bien-être animal ». Le dispositif sera piloté par…
Sophie et Michel travaillent avec leur fils Baptiste. Cette année, les laitonnes ont du être rentrées dès octobre à cause des fortes pluies. © S. Bourgeois
Une perte sensible d’efficacité économique pour un système broutards dans la Nièvre
Michel et Sophie Durand conduisent à Ougny dans la Nièvre, un système herbager avec 165 vêlages et vente de broutards lourds. À …
Cette année, la campagne de vêlages se passe vraiment bien avec 85 % de vêlages sans aide, et les retours en chaleurs sont nettement plus rapides qu’auparavant. Pour certaines, c’est quinze jours après le vêlage. © S. Bourgeois
Une approche globale pour une reproduction au top
Des vaches bien préparées au vêlage retournent vite en chaleurs. C’est l’expérience qu’a faite Jean-Michel Michelot, éleveur dans…
Le plan protéines n’oublie pas l’herbe

La stratégie nationale protéines végétales, dévoilée le 1er décembre vise à réduire la…

Pac: les aides aux bovins allaitants et laitiers revalorisées pour la campagne 2020
Le montant unitaire de l'aide aux bovins allaitants est revalorisé à 171,25 euros par vache (au lieu de 166 euros) pour les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande