Aller au contenu principal
Font Size

Interbev
Avancée vers un accord sur la contractualisation volontaire de gros bovins

La section gros bovins dInterbev est parvenue fin avril à un consensus sur un accord-cadre concernant la contractualisation des jeunes bovins, génisses et bœufs. Plusieurs points qui faisaient l’objet de blocages ont pu être levés après près de deux ans de travail au sein de l’interprofession. Cet accord est l’un des points importants des Etats Généraux d’Interbev.

« Il ne s’agit pas d’un accord qui rendrait obligatoire la contractualisation entre l’éleveur et le premier acheteur, à la différence de l’accord interprofessionel intervenu dans le secteur ovin et du décret pris par le ministère dans le secteur lait. Mais lorsqu’un premier acheteur et un éleveur décident de signer un contrat, le respect de cet accord conduirait à des contrats conformes à la loi de modernisation de l’agriculture » explique la Fnicgv.

Le projet d’accord définit les clauses minimales types qui devront apparaître dans les contrats. Elles portent sur la durée, les volumes, les caractéristiques des produits à livrer, les modalités de collecte et de livraison, de paiement, de révision et de résiliation du contrat ainsi que des critères et modalités de détermination et d’actualisation des prix.

Ceux-ci devraient s’appuyer sur au moins un indicateur de coût de revient et un indicateur de cotation des cours de marché. « L’accord proposerait quelques indicateurs diffusés notamment par Interbev mais laisserait la liberté aux contractants d’en choisir d’autres » selon la Fnicgv. Ceci étant lié au droit de la concurrence.

Une caisse nationale de sécurisation qui pourrait amortir à la hausse ou à la baisse les écarts entre les prix définis dans les contrats et les prix de marché fait parallèlement l’objet d’un travail à l’interprofession.

Cet accord interprofessionnel reste pour l’instant à signer.

Pour la FNB, ce projet d’accord constitue un premier pas. « Mais tout dépendra ensuite de l’application que voudront lui donner ou pas les acteurs économiques de la filière. Les éleveurs sont prêts à s’engager, mais pas à n’importe quelles conditions, pas à n’importe quel prix ! »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les systèmes les plus rémunérateurs ont joué systématiquement sur une part suffisante de céréales autoconsommées (>50 % des concentrés consommés de l’atelier), sur une bonne gestion du poste mécanisation, une productivité des UGB correcte et une productivité de la main-d’œuvre satisfaisante. © C. Delisle
Systèmes d'élevage bovins viande, quelle rentabilité ?
Un traitement statistique des coûts de production, collectés sur trois ans dans les Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, a permis…
jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
« Les vaches boivent beaucoup plus naturellement dans les bacs collectifs de la nouvelle stabulation », observe l’éleveur. © R. Corneloup
Rémy Corneloup : "des abreuvoirs collectifs et un compteur d'eau"
Rémy Corneloup, éleveur à Curbigny en Saône-et-Loire, a opté pour un système d’abreuvement collectif, afin d’offrir une eau en…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande