Aller au contenu principal
Font Size

Grand-Ouest
Appel à préserver le potentiel en maïs ensilage

Récolter le maïs en grain plutôt que de l´ensiler tente certains éleveurs. Les chambres d´agriculture les mettent en garde sur les conséquences de ce choix.


La chambre d´agriculture d´Ille-et-Vilaine a demandé aux éleveurs dans un communiqué qu´ils « ne prennent pas une décision de court terme, au risque de déstabiliser la filière ». Et les professionnels se sont déclarés confiants dans sa capacité à retrouver des niveaux de prix des jeunes bovins permettant de couvrir la hausse du coût de production. « Cela nécessitera une solidarité de tous les maillons de la filière. »
Prendre la bonne décision
Les chambres d´agriculture, de la Sarthe et de Vendée notamment, ont aussi rappelé certains éléments de réflexion pour aider les éleveurs à prendre la bonne décision. « Récolter en grain permet de toucher immédiatement un bonus, mais c´est interrompre un cycle de production. Les producteurs espagnols et italiens qui achètent une grande partie de l´alimentation des jeunes bovins subissent la même hausse des matières premières et la compétitivité relative des ateliers de l´Ouest français n´est donc pas remise en cause. »
La demande de viande bovine continue à être en Europe supérieure à l´offre, et le déficit s´accroît régulièrement. Les animaux à engraisser sont nés et présents dans les Pays de la Loire. Et dans la mesure où il s´agit de fourrages et céréales produits sur l´exploitation, la hausse des cours reste virtuelle et n´affectera pas directement le revenu.
Il faudra toutefois comptabiliser les augmentations sur les achats d´aliments, de paille, sur les frais financiers et les amortissements des bâtiments et des matériels qui resteront, avec ou sans activité.
Les évolutions très rapides des marchés obligent à des arbitrages entre opportunités du jour et maintien des activités existantes. ©S. Bourgeois
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les systèmes les plus rémunérateurs ont joué systématiquement sur une part suffisante de céréales autoconsommées (>50 % des concentrés consommés de l’atelier), sur une bonne gestion du poste mécanisation, une productivité des UGB correcte et une productivité de la main-d’œuvre satisfaisante. © C. Delisle
Systèmes d'élevage bovins viande, quelle rentabilité ?
Un traitement statistique des coûts de production, collectés sur trois ans dans les Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, a permis…
jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
« Les vaches boivent beaucoup plus naturellement dans les bacs collectifs de la nouvelle stabulation », observe l’éleveur. © R. Corneloup
Rémy Corneloup : "des abreuvoirs collectifs et un compteur d'eau"
Rémy Corneloup, éleveur à Curbigny en Saône-et-Loire, a opté pour un système d’abreuvement collectif, afin d’offrir une eau en…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande