Aller au contenu principal

Grand-Ouest
Appel à préserver le potentiel en maïs ensilage

Récolter le maïs en grain plutôt que de l´ensiler tente certains éleveurs. Les chambres d´agriculture les mettent en garde sur les conséquences de ce choix.


La chambre d´agriculture d´Ille-et-Vilaine a demandé aux éleveurs dans un communiqué qu´ils « ne prennent pas une décision de court terme, au risque de déstabiliser la filière ». Et les professionnels se sont déclarés confiants dans sa capacité à retrouver des niveaux de prix des jeunes bovins permettant de couvrir la hausse du coût de production. « Cela nécessitera une solidarité de tous les maillons de la filière. »
Prendre la bonne décision
Les chambres d´agriculture, de la Sarthe et de Vendée notamment, ont aussi rappelé certains éléments de réflexion pour aider les éleveurs à prendre la bonne décision. « Récolter en grain permet de toucher immédiatement un bonus, mais c´est interrompre un cycle de production. Les producteurs espagnols et italiens qui achètent une grande partie de l´alimentation des jeunes bovins subissent la même hausse des matières premières et la compétitivité relative des ateliers de l´Ouest français n´est donc pas remise en cause. »
La demande de viande bovine continue à être en Europe supérieure à l´offre, et le déficit s´accroît régulièrement. Les animaux à engraisser sont nés et présents dans les Pays de la Loire. Et dans la mesure où il s´agit de fourrages et céréales produits sur l´exploitation, la hausse des cours reste virtuelle et n´affectera pas directement le revenu.
Il faudra toutefois comptabiliser les augmentations sur les achats d´aliments, de paille, sur les frais financiers et les amortissements des bâtiments et des matériels qui resteront, avec ou sans activité.
Les évolutions très rapides des marchés obligent à des arbitrages entre opportunités du jour et maintien des activités existantes. ©S. Bourgeois
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Maïs « coupe haute » : un fourrage plus concentré à bien rationner
Alors que les ensilages de maïs sont prometteurs cette année, Arvalis fait le point sur la technique de récolte de l'ensilage de…
Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine
Bruno Dufayet, Fédération nationale bovine : « Des signaux de marché au vert, les prix doivent sortir du rouge »
A quelques jours du Sommet de l’Elevage, le président de la Fédération nationale bovine estime que toutes les planètes sont…
Profiter d’une conjoncture plus favorable à la viande bovine pour bâtir un vrai projet de filière
Face à des volumes de production qui s’étiolent et à une pyramide des âges des éleveurs devenue préoccupante, les participants au…
Plusieurs paramètres entrent en jeu pour analyser la différence de rentabilité des systèmes, à commencer par le coût de production.
Les systèmes d’avenir existent déjà en élevages bovins viande !
Après avoir mis en avant les facteurs de variabilité de la rentabilité des exploitations bovins viande des Pays de la Loire et…
Génisses ayant vêlées à deux ans - archives. La stratégie « vêlages à deux ans » stricte ne concerne que 1,3 % des troupeaux allaitants.
Vêlage à deux ans : une piste d’intérêt en bovins viande
En France, le vêlage à deux ans est très peu pratiqué en élevage allaitant. Pourtant, il permet d’améliorer l’efficience des…
David Lachassagne a apprécié la rusticité et le rendement en grain et paille de l'orge hybride.
« J’ai choisi de ne récolter l’orge hybride qu’en grain et paille »
David Lachassagne, éleveur de charolais à Givarlais dans l’Allier, a testé cette année l’orge hybride sur trois hectares. Vu son…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande