Aller au contenu principal

Accord UE-Mercosur : la filière européenne de l’élevage appelle à rejeter l’accord

Dans un communiqué commun le 8 juillet 2019, Interbev et les filières viande bovine italienne, espagnole, irlandaise et polonaise demandent au Parlement européen et aux Etats membres de rejeter l'accord conclu par la Commission européenne avec le Mercosur.

commission européenne Bruxelles
© Pixabay

"Notre agriculture, nos valeurs environnementales et sociétales sont à l’opposé de celles de ces partenaires du Mercosur. La santé de nos consommateurs est directement concernée. Sur le plan économique, nos éleveurs ne pourront pas faire face à ce nouveau défi, dans un contexte déjaà difficile compte tenu de l’effet cumulatif des accords commerciaux et des incertitudes liées au Brexit."  font valoir dans un communiqué commun Interbev, Assocarni pour l'Italie, Asoprovac pour l'Espagne, Irish farmer's association pour l'irlande et PZPBM pour la Pologne. 

"Dans ces conditions, la filieère européenne de l’élevage condamne fermement cet accord politique et appelle les membres du Parlement européen ainsi que les Etats membres à rejeter l’accord."

Les professionnels rappellent le risque de déstabilisation économique du secteur européen de la viande bovine et le risque de fraudes.

 

Lire aussi : /bovins-viande/berlines-allemandes-contre-aloyaux-sud-americains

Institut de l'Elevage : l’accord de libéralisation commerciale UE/Mercosur est signé… Quels impacts potentiels sur les secteurs bovins ?
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Pour toucher le bonus haies, il faut faire certifier la gestion durable des haies.
PAC 2023 : un bonus haies de 7 euros l’hectare
Le bonus haies et le nouveau barème pour les infrastructures agroécologiques sont les deux nouveautés de la PAC 2023-2027…
Bovins viande : un revenu 2022 bas, sauf pour les systèmes avec cultures
L'Institut de l'Elevage a simulé sur cas-types le revenu 2022 des élevages bovins viande. Hausse des prix des bovins et hausse…
La convergence aggrave la perte sur l'aide couplée pour les systèmes engraisseurs spécialisés de jeunes bovins, naisseurs-engraisseurs de jeunes bovins et naisseurs-engraisseurs de veaux sous la mère.
PAC 2023 : les aides du premier pilier ne favorisent pas les systèmes qui engraissent
D’après une simulation de l’Institut de l’élevage, les systèmes qui engraissent seraient franchement perdants sur le premier…
Florent Roux du Gaec du domaine des Ravauds à Volesvres en Saône-et-Loire, 150 charolaises sur 260 ha (dont 220 de prairies naturelles).
"Un très bon ensilage d’herbe récolté le 28 octobre"
Les conditions météo de l’automne ont permis à certaines prairies d’exprimer leur potentiel, avec en plus une forte…
En Espagne, la convergence n'est pas favorable aux systèmes engraisseurs.
PAC 2023 : quels choix ont fait nos voisins européens pour les bovins viande ?
Chez nos voisins et partenaires européens, les aides couplées aux bovins viande évoluent globalement peu, et il n’y a pas…
taureau race limousine
A Lanaud, quatre taureaux limousins vendus aux enchères plus de 15 000 euros
100 % des veaux ont été vendus lors des enchères pour la deuxième série de taureaux limousins issus de la station nationale de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande