Aller au contenu principal

98 % des animaux vendus au Festival de la viande d'Evron

Le 4 septembre 2021 s'est tenu le 56ème Festival de la viande d'Evron en Mayenne. Parmi les 436 animaux en concours, il n'en restait que huit à vendre à la fin de la journée. "C'est un record pour le festival : 98 % des animaux ont trouvé preneurs" se réjouit Jean-Yves Renard, président du Festival de la viande d'Evron.

Convivialité et professionnalisme

L'entrée était conditionnée à la présentation du passe sanitaire et le public était certes moins nombreux qu'en 2019 mais bien présent. "C'était un beau concours, sous le beau temps, et surtout un grand plaisir de se retrouver" retient Jean-Yves Renard.

Lire aussi : Un troupeau bigarré au Gaec des Coutellières

Côté palmarès, le championnat inter race mâle a été décerné à un boeuf appartenant à Stéphane Brilhault, installé à Le Loroux (Ille-et-Vilaine). Il a été vendu 16 euros le kg à la boucherie Kévin Launay de Changé (Mayenne).

La championne inter race femelle appartient à la SCEA la Moncelliere du Chaudron-en-Mauge (Maine-et-Loire). Elle a été vendue 17 euros le kg à la boucherie Petiteau à Le-Pin-en-Mauge (Maine-et-Loire).

La championne inter race vache appartient à Emmanuel Strauss de Lucé sous Ballon (Sarthe). Elle a été vendue 15,50 euros le kg à SOCOPA Cherré.

Nouveauté de l'année, le grand prix Blanc Bleu et croisé est revenu au Gaec de l'Humeau à la Séguinière (Maine-et-Loire) et a été vendu 14 euros le kg à SVA.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Profiter d’une conjoncture plus favorable à la viande bovine pour bâtir un vrai projet de filière
Face à des volumes de production qui s’étiolent et à une pyramide des âges des éleveurs devenue préoccupante, les participants au…
Génisses ayant vêlées à deux ans - archives. La stratégie « vêlages à deux ans » stricte ne concerne que 1,3 % des troupeaux allaitants.
Vêlage à deux ans : une piste d’intérêt en bovins viande
En France, le vêlage à deux ans est très peu pratiqué en élevage allaitant. Pourtant, il permet d’améliorer l’efficience des…
David Lachassagne a apprécié la rusticité et le rendement en grain et paille de l'orge hybride.
« J’ai choisi de ne récolter l’orge hybride qu’en grain et paille »
David Lachassagne, éleveur de charolais à Givarlais dans l’Allier, a testé cette année l’orge hybride sur trois hectares. Vu son…
Plusieurs paramètres entrent en jeu pour analyser la différence de rentabilité des systèmes, à commencer par le coût de production.
Les systèmes d’avenir existent déjà en élevages bovins viande !
Après avoir mis en avant les facteurs de variabilité de la rentabilité des exploitations bovins viande des Pays de la Loire et…
Une enchère record à 15 400 € pour un futur reproducteur Charolais prometteur
Une vente aux enchères conjointement organisée par Charolais Expansion et le herd book charolais à l’occasion du dernier concours…
De nouvelles catégories pour les veaux mâles charolais engagés sur des concours reconnus par le Herd Book Charolais
Les 9 et 10 septembre prochain, la race Charolaise se donnera en spectacle sur le site du Marault à Magny-Cours dans la Nièvre.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande