Aller au contenu principal

Salon de Paris
693 500 visiteurs au Salon international de l’agriculture

La 50è édition du SIA a -d’après ses organisateurs - rassemblé 693 500 visiteurs contre 680 000 l’an passé. L’objectif de 700 000 a donc été pratiquement atteint. La nouveauté du cru 2013 était le remaniement de la configuration du salon avec la suppression du hall 1 et sa réorganisation, diversement appréciée, vers les autres bâtiments du parc des expositions de la porte de Versailles.

Alors que les années précédentes, le public était naturellement amené à passer de ce hall 1 – où étaient présentes toutes les espèces de ruminants - aux autres halls, le cheminement était tout autre cette année. Hormis les trois races rustiques exilées dans le hall 7, tous les bovins étaient rassemblés dans le hall 3, avec une permutation du gros des effectifs entre laitières et bouchères en cours de semaine. Le ring des concours plus exigu, les éclairages moins puissants et la hauteur de plafond inférieure comparativement à l’ancien hall 1 pouvaient aussi par moment donner une impression d’étouffement.  

Il n’en demeure pas moins que cette manifestation demeure une tribune de choix pour communiquer sur les métiers de l’agriculture et les différents produits qui en résultent. L’occasion pour les éleveurs et plus généralement pour l’ensemble de la filière de faire passer des messages auprès des politiques, des médias et du grand public. Sans surprise, les animaux et en particulier les bovins restent les vedettes de ce salon et expliquent l’essentiel de l’engouement des visiteurs. Le public était d’ailleurs concentré dans les halls où étaient présentes les différentes espèces.

La prochaine édition aura lieu du 22 février au 4 mars 2014.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

La Fédération Nationale Bovine incite les éleveurs à proposer au plus tôt des contrats à leurs acheteurs
A compter de 2022, l’obligation de contractualiser avec son premier acheteur dans le cadre de la loi Besson-Moreau également…
« J’ai envoyé mes propositions de contrats à mes négociants. Et vous ? »
David Moisan, éleveur de charolaises et président de la section viande bovine de la FNSEA de Loire-Atlantique a interpellé les…
Que nous réserve "l'année viande bovine" 2022 ?

2021 a été une année « bovine » contrastée. Après un début de printemps sec et frisquet, la météo s’…

Patrick Veysset
« Les charges de mécanisation par hectare augmentent avec la taille des exploitations bovins viande »
Patrick Veysset est économiste au centre Inrae de Theix dans l’unité mixte de recherche sur les herbivores. Il constate au fil…
Éric Fabre, éleveur dans le Cantal. « Les résultats ont été meilleurs sur les parcelles sursemées avec un travail du sol plus agressif et un passage de rouleau après les semis de fourragères. »
« Du semis direct de méteil et de fourragères dans mes prairies naturelles exposées à la sécheresse »
Les sécheresses successives ont contraint Éric Fabre, éleveur de 80 mères salers, dans le Cantal, à sursemer du méteil et des…
Top 5 des taureaux d’IA les plus utilisés en 2020 en races allaitantes

L’Institut de l’Elevage a analysé les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande