Aller au contenu principal

Réussir Bio : le média des professionnels du bio

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Salima Djidel a poussé le bio à Grenoble

Salima Djidel, conseillère municipale de Grenoble, déléguée à la restauration.
© DR

Le 7 novembre 2018, Salima Djidel, conseillère municipale de Grenoble déléguée à la restauration, s’est vu remettre une Victoire des cantines rebelles par l’association Un plus bio. Une récompense valorisant la part des produits bio de 50% et les produits locaux entre 30% et 40% dans les 12 000 repas préparés quotidiennement par la cuisine centrale de la ville. « C’était un engagement de campagne », rappelle Salima Djidel, élue de la ville depuis 2014. Pour y parvenir, « on a fait un gros travail sur la structuration de la filière », explique-t-elle. Et les efforts continuent. « On a mis en place des repas végétariens, ça nous permet d’avoir de la viande locale et bio. » Le prix d’un repas a augmenté de 3 centimes mais en même temps la ville de Grenoble s’est dotée d’une tarification solidaire. En parallèle, Salima Djidel a contribué à introduire du bio au sein du Min de Grenoble qu’elle préside depuis 2014. « Manger Bio Isère s’est installé puis un producteur d’agrumes bio et il y a deux mois un box fermier, grâce notamment à une volonté politique », explique-t-elle.

Les plus lus

Les vins nature bousculent les codes de la communication
Vigne
Les vins nature construisent peu à peu leur notoriété, et s’appuient pour cela sur des stratégies de communication fortement…
À la recherche du lait bio
La chèvre
Le nombre d’éleveurs biologiques ne cesse de croître et, aujourd’hui, 9 % des chèvres sont bio. Une centaine de livreurs…
Moins de lait chez les éleveurs caprins bio mais une génétique similaire
La chèvre
La productivité par animal dans les élevages bio est en moyenne moins élevée qu’en conventionnel. C’est surtout lié à la conduite…
Les principaux points du cahier des charges bio pour l’élevage caprin
La chèvre
Général Les conditions de logements sont de 1,5 m² minimum par tête et une aire d’exercice de 2,5 m² par tête. L’élevage hors…
Les freins réels et imaginés du passage en bio
La chèvre
Parasitisme, cultures, insémination, revenus… Les freins au passage au bio sont parfois fondés, parfois moins. Étude en Pays de…
Pour bien démarrer en bio
La chèvre
La gestion du pâturage et du parasitisme sont à bien appréhender pour se lancer en bio. L’allaitement des chevrettes aussi.
Publicité