Aller au contenu principal

Réussir Bio : le média des professionnels du bio

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Pour Pascal Lemaire, " on marche sur des œufs "

Pascal Lemaire, PDG du groupe Cocorette, un des leaders de l'œuf bio en France.
© DR

Pascal Lemaire, président directeur général du groupe Cocorette, a du flair. Dès 2003-2004, il appréhende le développement du bio dans l’œuf, lors de la construction de son centre de conditionnement à Doullens dans la Somme. Puis en 2010, il installe une usine d’aliments bio pour poules pondeuses (qui produit aujourd’hui 9 000 tonnes). En 2015, avec le rachat par sa société Œufs Nord Europe de Cocorette, il accentue son virage vers l’alternatif et notamment l’œuf bio et prend de l’avance sur ses concurrents. Aujourd’hui, avec 1 million de poules pondeuses bio au compteur, il fait partie des leaders du secteur en France. Et progresse à son rythme un peu partout en France en partenariat avec des groupes coopératifs en montant des élevages « avec un lien au sol, petits de 6 000 à 9 000 poules ». « L’accélération de l’œuf alternatif n’est pas linéaire, c’est un peu compliqué à gérer, avoue-t-il, il faut être un peu en avance mais pas trop, on marche sur des œufs ». Pour l’avenir, « quand on voit l’objectif de Carrefour d’être numéro 1 en bio on se dit : soit le bio est accessible à tous, soit il est rémunérateur pour la filière et on limite sur le volume et alors le consommateur accepte d’avoir des ruptures ». Possédant également une ferme en agriculture biologique, Pascal Lemaire penche pour la deuxième solution.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L’abattoir Bodin, un leader ancré sur ses valeurs
Volailles
Leader historique des volailles bio, l’abattoir-transformateur vendéen s’adapte à l’évolution rapide du marché, tout en s’…
Le distributeur spécialisé Biocoop joue la carte du commerce bio équitable
Volailles
Revendiquant 12 à 14 % du marché de la distribution bio, le réseau Biocoop vise l’excellence de ses produits à travers une…
La production du poulet bio est sans doute sous-estimée par l’Agence bio
Volailles

A-t-il été réellement produit 13 millions de poulets bio en 2018 comme l’indique l’Agence Bio ? Le…

Julien Cesbron veut rester un éleveur de poulet bio à taille humaine
Volailles
En dépit de leur faible volume unitaire, les éleveurs en bio comme Julien Cesbron jouent un rôle important pour défendre l’image…
4,94 % des vaches allaitantes sont conduites en bio
Bovins Viande
L’agence bio, agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique, a publié les chiffres pour 2018.
Le modèle d’élevage bio s’est inspiré du label rouge fermier
Volailles

La caractéristique de la production française des volailles bio, c’est qu’elle est majoritairement…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site [nom du site]
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière [nom du site]
Consultez les revues [nom du site] et [nom du site] au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière [nom du site]