Aller au contenu principal

Philippe Bramédie, un distributeur généraliste de la bio

Philippe Bramédie, président-fondateur des Comptoirs de la Bio.
© DR

L’engagement de Philippe Bramédie dans l’agriculture biologique date d’il y a plus de trente ans. À la tête du réseau spécialisé Les Comptoirs de la Bio (150 points de vente, 350 millions d'euros de chiffre d'affaires), Philippe Bramédie considère que l’enjeu principal du développement de la bio tournera autour de l’approvisionnement. « On peut trouver des produits biologiques partout aujourd’hui. Mais demain, il faudra maîtriser les filières, la qualité et être proche de l’amont », estime-t-il. Son rapprochement avec le distributeur Intermarché en janvier 2018 allait dans ce sens. « Ce sont les seuls commerçants-fabricants avec une véritable implication au niveau des filières. Cette expertise de l’amont est riche pour nous », ajoute Philippe Bramédie. « Au départ, nos consommateurs étaient des écologistes convaincus, voire des végétariens. Petit à petit, notre clientèle s’est élargit aux néo-consommateurs qui veulent manger de la viande, du pâté. Nous sommes devenus des généralistes du bio avec plus de 10 000 références. » Et quand on lui parle guerre des prix et concurrence entre les différents réseaux, il considère que « la concurrence saine et normale ne doit pas se faire au détriment de la qualité des produits ». « Nous devons travailler nos fondamentaux de spécialistes pour rassurer le consommateur sur la véracité du bio que nous proposons », conclut-il.

Les plus lus

[Débat] La viande bio émet-elle moins de carbone que la viande conventionnelle ?
Des chercheurs allemands ont calculé le coût carbone de certaines catégories de produits carnés, laitiers et végétaux. Le bio n'…
Le bio est plus cher : Belledonne le revendique et l'explique
Avec plus de 200 références vendues en magasin bio, l’entreprise Belledonne est un acteur engagé dans la filière française. L’…
[Edito] Réussir Bio, votre nouveau média digital 100% bio
Les filières biologiques sont en pleine croissance. Le changement d'échelle est une réalité et implique de nombreux…
[Lait bio] Les Prés rient bio cherchent à recruter de nouveaux éleveurs laitiers
Crise sanitaire oblige, c’est en petit comité que l’Agence Bio a organisé son rendez-vous 2021. La première Matinale Bio a été…
Le Synabio regrette le lancement d’un Eco-score au milieu d’une expérimentation publique
Alors qu’un collectif de 10 acteurs de l’alimentation a officiellement lancé leur Eco-score le 7 janvier dernier, le Synabio…
La Fnab veut un engagement de l’Etat français vers la bio
« Arrêtons de parler de la transition, faisons-là ! », c’est ce que demande la Fédération nationale d’agriculture biologique. La…
Publicité