Aller au contenu principal

Philippe Bramédie, un distributeur généraliste de la bio

Philippe Bramédie, président-fondateur des Comptoirs de la Bio.
© DR

L’engagement de Philippe Bramédie dans l’agriculture biologique date d’il y a plus de trente ans. À la tête du réseau spécialisé Les Comptoirs de la Bio (150 points de vente, 350 millions d'euros de chiffre d'affaires), Philippe Bramédie considère que l’enjeu principal du développement de la bio tournera autour de l’approvisionnement. « On peut trouver des produits biologiques partout aujourd’hui. Mais demain, il faudra maîtriser les filières, la qualité et être proche de l’amont », estime-t-il. Son rapprochement avec le distributeur Intermarché en janvier 2018 allait dans ce sens. « Ce sont les seuls commerçants-fabricants avec une véritable implication au niveau des filières. Cette expertise de l’amont est riche pour nous », ajoute Philippe Bramédie. « Au départ, nos consommateurs étaient des écologistes convaincus, voire des végétariens. Petit à petit, notre clientèle s’est élargit aux néo-consommateurs qui veulent manger de la viande, du pâté. Nous sommes devenus des généralistes du bio avec plus de 10 000 références. » Et quand on lui parle guerre des prix et concurrence entre les différents réseaux, il considère que « la concurrence saine et normale ne doit pas se faire au détriment de la qualité des produits ». « Nous devons travailler nos fondamentaux de spécialistes pour rassurer le consommateur sur la véracité du bio que nous proposons », conclut-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bio.

Les plus lus

Les quatre scénarios pour le bio en 2027
L’étude prospective réalisée par l’institut Credoc et AND International a permis d’identifier 4 trajectoires possibles pour le…
L'Appel de Bordeaux pour un nouveau plan bio
Alors que le plan Ambition bio s'achève en 2022, les principales organisations organisations biologiques françaises lancent un…
« Gérer le pâturage pour intensifier la production de bovins maigres »
Bovins Viande
Au Gaec La saint frère en Vendée, l’optimisation du pâturage se traduit par un chargement conséquent et limite le niveau des…
Sol : les plantes compagnes favorisent le drainage
Grandes Cultures
L'association de plantes favorise le développement du système racinaire, favorable à la structure du sol.
[VIDEO] Le Gaec de Sauvadet vise l'autonomie protéique en misant sur la qualité de l'herbe
Lait
Dominique Viallard élève des vaches montbéliardes dans le Puy-de-Dôme. Cet éleveur laitier bio mise sur des prairies temporaires…
Les prix des bovins à un plafond ?
Les Marches
Les dernières cotations des gros bovins ont moins progressé que les mois précédents. Les prix vont-ils se stabiliser ?
Publicité