Aller au contenu principal

Réussir Bio : le média des professionnels du bio

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Patrick Guiraud, un vigneron bioptimiste

Patrick Guiraud, vigneron bio et président du salon Millésime Bio.
© DR

Ingénieur œnologue, Patrick Guiraud a repris en 1995 le domaine familial situé en Camargue alors qu’il avait une trentaine d’années. Il a été certifié en agriculture biologique dès 1997, « pour le bien-être personnel et celui des personnes travaillant sur l’exploitation et parce que ça rapproche de la terre ». Depuis 2013, il est à la tête de Sudvinbio, l’association interprofessionnelle des vins bio d’Occitanie, organisatrice du salon professionnel annuel Millésime Bio qu’il préside également. Patrick Guiraud se réjouit de constater que le vin bio a cessé d’être marginalisé. « C’est une fierté de voir que les consommateurs nous plébiscitent et sont prêts à payer plus cher pour avoir des produits qui correspondent à leurs attentes de sécurité alimentaire. C’est ce qui permet de nous développer. Nous sommes sur un marché équitable, pas spéculatif », estime-t-il. Il souligne aussi que « la consommation de vin bio est spécifique, avec côté distribution, 40% des ventes en vente directe ». Tout en considérant qu’il fait partie d’une génération de vignerons bio « qui a une panoplie d’outils techniques à sa disposition », il regrette l’insuffisance de la recherche sur des solutions biologiques de lutte contre les maladies de la vigne. Mais il pense que « la nature est bien faite. On peut trouver des solutions si on y met les moyens ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vignette
Infographie : la production biologique et les marchés du bio en France et en Europe
L’Europe est le deuxième marché au monde pour les produits bio, derrière les États-Unis. Les ventes au détail représentent 34,3…
Vignette
Les 50 personnalités qui font le bio

Pour le premier numéro de Réussir Bio, les rédactions du groupe ont sélectionné 50 personnalités qui font l’…

« Le passage au bio a sauvé mon exploitation robotisée »
Lait
Nicolas Roybin a mené sa conversion au bio de main de maître, tout en maintenant la productivité du troupeau et en atteignant son…
Vignette
Comment protéger le maïs bio des attaques de taupin ?
Le taupin est un ravageur redouté des maïsiculteurs. Quelles sont les parades possibles en culture bio ? Visite d’essai dans le…
Intégrer les principes de la permaculture en vigne
Vigne
Certains vignerons cherchent à appliquer les techniques de permaculture dans un contexte de production viticole. Rencontre avec…
Premiers essais prometteurs pour le désherbage électrique
Portail réussir
Elle s’appelle Electroherb. Cette innovation permet d’éliminer les mauvaises herbes en les « électrocutant ». Une alternative aux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site [nom du site]
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière [nom du site]
Consultez les revues [nom du site] et [nom du site] au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière [nom du site]