Aller au contenu principal

Olivier Clanchin, un bio acteur à la tête de Triballat Noyal

Olivier Clanchin, PDG de Triballat Noyal, entreprise familiale, qui possède notamment les marques Vrai et Sojasun ainsi que les fromages Petit Billy, Merzer et Petit Breton.
© F. J.

L'entreprise fondée par la famille Clanchin, Triballat Noyal, est entrée dans le lait bio en 1975, à une époque où ce mode d’agriculture relevait du militantisme et où la diffusion de ses produits se limitait aux magasins spécialisés. « Mes parents avaient identifié des interrogations nouvelles, autant de la part des consommateurs que d’agriculteurs », explique Olivier Clanchin, l’actuel PDG. Triballat va y faire son nid en apportant l’expertise d’un artisan industriel et les recettes du marketing, au gré de ses développements : marques Tante Hélène, La Bergerie en lait de brebis, La Chèvrerie en lait de chèvre, etc. L’entreprise construit ses propres filières bio laitières et végétales (soja, plus récemment chanvre). En 1995, Triballat passe la vitesse supérieure en entrant en grande distribution avec la marque Vrai. Une manière de mettre les points sur les 'i' : « il y avait à l’époque un faux bio en linéaire » (celui de Danone NDLR). Depuis, Triballat n’a plus quitté les GMS, sans quitter « les magasins spécialisés bio qui constituent le marché vitrine pour l’entreprise, le marché le plus exigeant pour tirer l’innovation », précise le dirigeant.

Les plus lus

Loïc Guines, président commission bio des Chambres d’agriculture France, Brice Guyau, président commission bio de la FNSEA, Joffrey Beaudot, responsable bio des Jeunes agriculteurs et Jérôme Caillé, président de la commission bio, pour La Coopération agricole.
« La bio s’est développée grâce à la GMS, aujourd’hui ils nous laissent tomber comme une merde »
Plusieurs représentants des agriculteurs bios au sein de la FNSEA, de la Coopération agricole, des Jeunes agriculteurs et des…
Marc Fesneau sur le salon de l'Agriculture le 28 février 2024 annonçant le plan d'urgence bio
Crise du bio : une aide de 90 millions d’euros, toujours pas suffisante selon la Fnab
Marc Fesneau a annoncé mercredi soir au salon de l’Agriculture que l’aide d’urgence aux agriculteurs en difficulté pour 2024…
Philippe Camburet, président de la fédération nationale d'agriculture biologique lors d'une audition au Sénat.
« 833 euros, ça n’est même pas le prix d’un pneu ! » : les agriculteurs bio en colère face aux annonces d'Attal
Estimant l’annonce de Gabriel Attal trop faible sur le bio, la fédération nationale d’agriculture biologique demande à tous les…
Marc Fesneau auditionné à l'Assemblée nationale
Crise du bio : « Notre objectif c’est qu’il n’y ait pas de déconversions »
Auditionné à l’assemblée nationale sur les mesures face à la crise agricole, Marc Fesneau s’est dit ouvert à la mise en place de…
manif FNAB Paris
Pourquoi les agriculteurs bio continuent-ils à se mobiliser dans la rue ?
Ce 7 février, à l’appel de la Fnab, des agriculteurs bio ont rejoint la capitale pour venir manifester devant l’Assemblée…
Présentation du Plan Ambition 2027 le 28 février au salon de l'Agriculture
Plan Ambition bio 2027 : comment le gouvernement compte atteindre 18% de SAU en bio
Plans de communication, outils de régulation, accès au foncier, indemnisation des cultures bio contaminées… Marc Fesneau a…
Publicité