Aller au contenu principal
Font Size

Markus Zeiher, cocréateur d’un grossiste historique de Rungis

Markus Zeiher, cocréateur avec son épouse du grossiste Dynamis.
© P. Gautier

« Je travaille dans le bio depuis toujours », indique Markus Zeiher. En parallèle de ses études de biologie dans les années 70 en Suède (pays où il a grandi), Markus travaillait déjà pour des entreprises bio (un meunier puis un grossiste). Il arrive en France en 1988 et après avoir œuvré dans deux entreprises bio, il crée en 1991 avec son épouse Élodie, la société Dynamis, grossiste spécialisé dans les fruits et légumes bio à Rungis. « Au départ, la société était détenue par deux fondations, l’une suédoise, l’autre hollandaise dont l’objectif était de développer la bio. » Depuis 2009, elle fonctionne en capitaux privés, « mais la philosophie est restée la même : elle est autant écologique que sociétale ». « À l’époque, la France était en surproduction biologique, on faisait surtout de l’export ! », explique Markus. Les choses ont bien évolué « notamment après la crise de la vache folle en 2001, année où le crédit de la bio a considérablement augmenté », ajoute Markus. Aujourd’hui, l’entreprise traite 10 000 tonnes de fruits et légumes par an et emploie 40 salariés. Et l’heure de la retraite approchant, Markus et Élodie accompagnent leurs repreneurs, Stanislas et Estelle Henriot, spécialistes du vin et du champagne. « Nous les avons choisis parce qu’ils veulent continuer ce que nous avons construit dans le même esprit. Pour le moment on reste associés d’ailleurs », conclut Markus.

Les plus lus

Agriculture biologique : les céréales bio face au défi de la massification
Grandes Cultures
La dynamique de croissance forte et régulière enclenchée depuis trois ans pour les céréales bio confronte la filière à de…
Les graines d’adventices réduites en farine
Machinisme
Plutôt que récupérer la menue paille, certains équipementiers la détruisent directement au champ.
Fertilité des sols : le phosphore, un défi pour la conversion à grande échelle en bio
Grandes Cultures
Plus que l’azote, le phosphore pose question dans les sols des exploitations en agriculture biologique. Il a tendance à diminuer…
Danone continue d'innover et de développer son offre bio
Lait
Danone n’est pas un gros collecteur et transformateur de lait bio, mais l’entreprise se fait remarquer par des innovations comme…
« La filière avicole vit un tournant avec la réglementation bio »
Volailles
Dans un contexte européen de relative libéralisation des conditions de production, Benoît Drouin, président de la commission bio…
Tester le croisement Angus pour la production de bœufs bio
Bovins Viande
Pas facile de produire des bœufs bio à fois jeunes et suffisamment finis avec les races françaises. Utiliser les races d’origine…
Publicité