Aller au contenu principal

Markus Zeiher, cocréateur d’un grossiste historique de Rungis

Markus Zeiher, cocréateur avec son épouse du grossiste Dynamis.
© P. Gautier

« Je travaille dans le bio depuis toujours », indique Markus Zeiher. En parallèle de ses études de biologie dans les années 70 en Suède (pays où il a grandi), Markus travaillait déjà pour des entreprises bio (un meunier puis un grossiste). Il arrive en France en 1988 et après avoir œuvré dans deux entreprises bio, il crée en 1991 avec son épouse Élodie, la société Dynamis, grossiste spécialisé dans les fruits et légumes bio à Rungis. « Au départ, la société était détenue par deux fondations, l’une suédoise, l’autre hollandaise dont l’objectif était de développer la bio. » Depuis 2009, elle fonctionne en capitaux privés, « mais la philosophie est restée la même : elle est autant écologique que sociétale ». « À l’époque, la France était en surproduction biologique, on faisait surtout de l’export ! », explique Markus. Les choses ont bien évolué « notamment après la crise de la vache folle en 2001, année où le crédit de la bio a considérablement augmenté », ajoute Markus. Aujourd’hui, l’entreprise traite 10 000 tonnes de fruits et légumes par an et emploie 40 salariés. Et l’heure de la retraite approchant, Markus et Élodie accompagnent leurs repreneurs, Stanislas et Estelle Henriot, spécialistes du vin et du champagne. « Nous les avons choisis parce qu’ils veulent continuer ce que nous avons construit dans le même esprit. Pour le moment on reste associés d’ailleurs », conclut Markus.

Les plus lus

Philippe Camburet, président de la fédération nationale d'agriculture biologique lors d'une audition au Sénat.
« 833 euros, ça n’est même pas le prix d’un pneu ! » : les agriculteurs bio en colère face aux annonces d'Attal
Estimant l’annonce de Gabriel Attal trop faible sur le bio, la fédération nationale d’agriculture biologique demande à tous les…
Marc Fesneau auditionné à l'Assemblée nationale
Crise du bio : « Notre objectif c’est qu’il n’y ait pas de déconversions »
Auditionné à l’assemblée nationale sur les mesures face à la crise agricole, Marc Fesneau s’est dit ouvert à la mise en place de…
manif FNAB Paris
Pourquoi les agriculteurs bio continuent-ils à se mobiliser dans la rue ?
Ce 7 février, à l’appel de la Fnab, des agriculteurs bio ont rejoint la capitale pour venir manifester devant l’Assemblée…
état des lieux bio monde
Bio : forte croissance des surfaces dans le monde, le marché européen en repli
Le rapport annuel de l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FIBL) et d’IFOAM-Organics International, la Fédération…
Evenement Les terrenales pour préserver la biodiversité.
La filière grandes cultures AB bretonne invite les exploitants à réfléchir à leur avenir
Agenda. Le Groupement des agriculteurs biologiques (GAB) de Bretagne invite les exploitants en grandes cultures à deux réunions…
Alimentation animale : une base de données pour suivre les flux de matières premières
Les Marches
Le site ORIFLAAM va permettre de mieux connaître les quantités et la nature des matières premières  liées à l’alimentation…
Publicité